Sutte Hakkun, une curiosité Super Nintendo traduite en anglais

Sutte Hakkun (Super Famicom)

Sutte Hakkun est un jeu de réflexion créé à l’origine pour le modem Satellaview de la Super Famicom, et dont quatre volets ont donc été mis en téléchargement entre novembre 1997 et décembre 1998, à l’image du récemment exhumé Wario’s Woods Event Version 2. Cependant, il a aussi fait l’objet d’une édition en cartouche bien tardive le 25 juin 1999 au Japon, et c’est cette version, assurément la plus complète, qui vient de faire l’objet d’une traduction en anglais. Développé par le studio Indieszero, qui a notamment signé depuis Electroplankton (2005) et les NES Remix (2013-2015), le jeu consiste à réunir des éclats d’arc-en-ciel en utilisant la capacité du protagoniste à absorber les blocs pour les restituer ailleurs, et à absorber les couleurs pour les injecter dans les blocs afin qu’ils acquièrent diverses propriétés. Et mine de rien, la difficulté devient vite redoutable… Ce sera toutefois plus facile de relever le défi grâce au patch réalisé par le Finlandais Sam Raccoon, à qui l’on doit aussi l’écran-titre traduit de 46 Okunen Monogatari: The Shinka Ron. Même s’il subsiste des erreurs de grammaire, le patch se récupère sur ROMhacking.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126840/sutte-hakkun-une-curiosite-super-nintendo-traduite-en-anglais/

River City: Rival Showdown, le remake d’un classique dispo sur 3DS

River City: Rival Showdown (3DS)Après River City: Tokyo Rumble fin septembre 2016 et River City: Knights of Justice en juin, River City: Rival Showdown est donc le troisième jeu de la série Kunio à faire son arrivée sur 3DS. On savait du reste de longue date que le prochain sur la liste serait une localisation de Downtown Nekketsu Monogatari SP (2016), le remake du cultissime River City Ransom/Street Gangs (1989) sur NES sorti à l’occasion des trente ans de Nekketsu Kôha Kunio-kun alias Renegade. Dévoilé début 2016, le beat ’em up teinté de RPG avait fait surtout parler de lui quelques semaines plus tard avec l’annonce d’un mode un-contre-un curieusement inspiré par Double Dragon, une autre création de notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto qui a célébré elle son trentenaire en 2017. Hélas, comme bien souvent avec Natsume, c’est le prix qui joue les trouble-fêtes puisque le jeu coûte 29,99 € sur l’eShop pour s’aligner avec le tarif de l’édition physique… Uniquement disponible en import américain et nécessitant par conséquent une console de la même région, celle-ci est à nouveau accompagnée en prime d’un porte-clés, à l’effigie de l’éternel rival (mais ici allié) Riki Samejima cette fois.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126818/river-city-rival-showdown-le-remake-dun-classique-dispo-sur-3ds/

Les consoles SEGA et Atari 2600 d’AtGames disponibles en France

Quatre des nouvelles consoles Flashback d'AtGames

Disponibles aux États-Unis depuis septembre, les « nouvelles » consoles Flashback d’AtGames doivent à présent se trouver en France via le distributeur E-concept. On note toutefois un line-up légèrement différent chez nous, avec la disparition du clone d’Atari 2600 dédié à Activision, au profit d’une portable réunissant trente jeux Master System et Game Gear pour 31,99 €. Le reste correspond à ce que l’on connaît depuis plusieurs mois. L’Atari Flashback 8 Gold HD (89,99 €), dévoilée en mai, est le premier modèle de la gamme en 720p et permet de sauvegarder et rembobiner sa partie comme la Mini Super NES ; elle réunit 120 classiques et est accompagnée de deux manettes sans fil, tout en étant dotée de ports DB9 pour les joysticks d’origine. Sinon, l’Atari Flashback 8 Classic (59,99 €) se limite à 105 jeux, à la définition standard et aux pads filaires, tandis que l’Atari Flashback Portable (59,99 €) est la version nomade compensant ses 70 classiques par un port carte SD. On retrouve l’équivalent côté Mega Drive, même si la SEGA Mega Drive Flashback (89,99 €) présente l’avantage supplémentaire d’un port cartouche qui relativise la sélection inégale de 85 jeux. En vidéo ci-dessous, celle-ci a suscité beaucoup d’inquiétude concernant la qualité de l’émulation, décevant dans les modèles précédents du fabricant. Et les premiers tests lapidaires cet été n’ont pas aidé, AtGames ayant dû se justifier en expliquant que le firmware de ces modèles dédiés à la presse était périmé et défectueux… Or il semble que ce soit vrai, car le test effectué le mois dernier sur Kotaku ne critique finalement que l’ergonomie des menus. Par ailleurs, cette Mini Mega Drive se décline elle aussi en deux autres modèles, la SEGA Mega Drive Classic (59,99 €) en SD et avec manettes filaires, mais qui conserve son port cartouche comme autrefois, et la SEGA Mega Drive Ultimate Portable (59,99 €) qui offre les 85 jeux de la version HD tout en étant dotée du port carte SD typique des modèles de poche.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126782/les-consoles-sega-et-atari-2600-datgames-disponibles-en-france/

A Robot Named Fight, un Metroidvania roguelike sur Steam

A Robot Named Fight (Windows, Mac OS X, Linux)

Bien que l’on surveille chaque jour les nouvelles arrivées sur la plateforme, certains titres continuent d’échapper à nos mailles de filet néorétro. On avait ainsi complètement loupé la sortie d’A Robot Named Fight début septembre, disponible sur Steam au tarif de 9,99 €, avec sa bande originale très 80s proposée séparément ou en bundle. C’est d’autant plus ballot que l’on vient d’aborder deux autres Metroidvania sur PC récemment, External Visions et Super Skelemania, même si le jeu de Matt Bitner s’avère heureusement très différent. Déjà, son univers comme sa réalisation et son gameplay le rapprochent davantage de l’un des deux modèles du genre, Super Metroid (1994), mais il incorpore aussi des éléments de roguelike avec des morts permanentes et des labyrinthes générés aléatoirement à partir de salles préfabriquées, tout en conservant heureusement une certaine cohérence. Un choix très intrigant compte tenu de l’importance du level design dans un Metroidvania, mais le jeu bénéficie déjà de nombreuses évaluations positives !

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126768/a-robot-named-fight-un-metroidvania-roguelike-sur-steam/

Soirée Rétrogaming au Hasard Ludique avec MO5.COM

21 novembre 2017
19:00

Soirée Rétrogaming au Hasard Ludique

Mardi, l’association MO5.COM sera de retour dans son ancien fief de Saint-Ouen au nord de Paris, à l’occasion d’une soirée organisée par Le Hasard Ludique, un espace culturel installé à l’emplacement d’une ancienne gare à l’histoire très riche. C’est dans le cadre des « mardi funky », un happy hour qui dure toute la soirée, qu’est proposée cette animation retrogaming très conviviale où l’on pourra se tirer la bourre sur du Super Mario Kart et du Saturn Bomberman… L’entrée est gratuite ; retrouvez les infos pratiques à cette adresse et sur la page Facebook de l’évènement.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/l-asso/126757/soiree-retrogaming-au-hasard-ludique-avec-mo5-com/

Prehistorik sort de sa grotte sur Steam

Prehistorik (Windows, Mac OS X)

Après notamment Screamer 2 (1996) et Cyberia 2: Resurrection (1995), Interplay poursuit ses rééditions en revenant au catalogue de Titus (cf. Pix’n Love #31) laissé avec Titus the Fox (1991). C’est d’ailleurs un autre jeu de plateformes sorti la même année que l’éditeur nous propose avec Prehistorik. Créé à l’origine sur Atari ST par le duo Cybele composé du graphiste Jean-Christophe Alessandri (Nightmare Busters) et du programmeur Olivier Diaz (Rayman 2: The Great Escape), le jeu était réapparu sur le DSiWare en 2010 avant de faire l’objet d’un reboot HD en 2013. Mais c’est une simple réédition de la version DOS qui vient d’arriver sur Steam au tarif de 5,99 € pour sa semaine de lancement. À noter que le jeu et sa suite de 1993, cette fois créée en interne chez Titus, sont aussi disponibles depuis quelques années sur Good Old Games, en bundle à 8,49 €.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126740/prehistorik-sort-de-sa-grotte-sur-steam/

Gamebuino META, la portable DIY de retour sur Kickstarter !

Gamebuino META

Gamebuino META, suggestion de présentation (visuel de jeu fictif par Ericomont)

Sortie durant l’été 2014, la Gamebuino avait été une véritable success story pour Aurélien Rodot, alors encore étudiant en école d’ingénieur. Vendue à plusieurs milliers d’exemplaires, elle a ouvert la voie à d’autres consoles « DIY » (do it yourself, fais-le toi-même), comme la PocketCHIP ou, plus directement, la MAKERbuino. Et si le Stéphanois est de retour à la tête d’une vraie petite équipe avec la Gamebuino META, ce n’est pas seulement pour surfer sur la mode et se contenter d’une machine plus performante, même si elle l’est. Toujours basée sur la technologie Arduino mais cette fois le modèle Zero, elle offre de bien meilleurs graphismes (adieu la monochromie stricte !) et un meilleur son, et dispose enfin d’une ergonomie correcte avec une vraie croix directionnelle, tout en étant à peine plus grande que son prédécesseur, assez minuscule pour rappel. Mais surtout, l’accent est davantage mis sur la communauté et l’aide à la création de ses propres jeux, grâce à des didacticiels réalisés avec la collaboration d’écoles de programmation. De plus, contrairement à la PocketCHIP qui emploie un langage dédié basé sur les spécifications de la console fictive Pico-8, c’est le langage C/C++, l’un des plus répandus, que vous allez utiliser ou découvrir ici. En revanche, la machine coûte plus du double de son prédécesseur, puisqu’il faut débourser au moins 79 € sur Kickstarter pour la portable nue, et 99 € pour l’habillage en bois, une carte micro-SD remplie de jeux et autres goodies. Les frais de port sont cependant compris, et cela n’a pas empêché la campagne de dépasser nettement son objectif en l’espace de quelques jours…

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126685/gamebuino-meta-la-portable-diy-de-retour-sur-kickstarter/

Super Skelemania, un autre chouette Metroidvania sur PC

Super Skelemania (Windows)

Deux jours seulement après External Visions sortait Super Skelemania, un autre Metroidvania que les joueurs PC devraient sérieusement surveiller. Mais c’est peut-être déjà le cas s’ils font partie de nos lecteurs, puisque l’on présentait le nouveau jeu de Ben Allen il y a un an presque jour pour jour, alors qu’une démo des deux premières zones était disponible. Troisième évolution (à notre connaissance) d’un concept débuté avec Super Skeleman, elle met toujours en scène un squelette acrobatique, mais la réalisation a bien évolué depuis la première version (volontairement) monochrome… Il faut toutefois noter que si le level design a lui aussi fait l’objet d’un grand soin, puisque le développeur planche dessus depuis de nombreux mois, l’aventure demeure assez courte et peut se vivre en une seule session. Mais ceux qui préfèrent la qualité à la quantité ne regretteront sans doute pas de dépenser $9.99 ou 9,99 € sur itch.io, Game Jolt ou Steam.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126675/super-skelemania-un-autre-chouette-metroidvania-sur-pc/

Saint George, le Ghouls’n Ghosts des temps modernes sur Kickstarter

Saint George – The Tree of Secrets (Windows)

Parmi les différents projets de jeux néorétro, peu osent comme Saint George – The Tree of Secrets le choix d’une réalisation HD plutôt qu’un pixelart jouant plus franchement la carte de la nostalgie. En plus, le jeu des Français d’Obscure Cloud opte pour un style pictural quand Dragon’s Trap ou le dernier Shantae lorgnent davantage sur le dessin animé. Mais les développeurs citent bien des classiques tels que Ghouls’n Ghosts, Black Tiger, Castlevania, Stormlord ou Golden Axe comme influences, avec un gameplay typé arcade et sans temps mort, tout en promettant un monde vaste et non linéaire, et une progression dépendant en partie de nos choix. Un joueur chevronné pourra ainsi tenter l’expérience en ligne droite, mais un autre plus prudent pourra prendre le temps d’explorer à son rythme pour se faciliter la tâche… Mais tout cela ne sera concrétisé que si le succès de la campagne Kickstarter est au rendez-vous, et le démarrage est semble-t-il difficile en dépit de la présence aux musiques de Frédéric « Elmobo » Motte (Nightmare Creatures, Double Kick Heroes), dont on peut écouter deux compositions ci-dessous, mais aussi malgré celle d’une démo que l’on peut télécharger sur Steam. Il est ainsi possible de se forger une opinion plus précise avant de débourser au moins 20 € pour réserver sa copie attendue sur la plateforme en juin 2019, sachant que les développeurs envisagent une version Switch s’ils atteignent les 300 000 €.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126658/saint-george-le-ghoulsn-ghosts-des-temps-modernes-sur-kickstarter/

Tetris porté sur une montre Seiko de 1983 !

Tetris sur Seiko UC-2000

On a bien vu ces dernières années des portages d’Ikaruga, de Worms ou de Smash Bros. sur calculatrice, alors pourquoi pas des jeux homebrew sur une montre ? Mais il ne s’agit pas de n’importe laquelle puisqu’il est question de la Seiko UC-2000, une montre très avant-gardiste présentée dans l’épisode 87 des Oubliés de la Playhistoire, que les abonnés à Nolife peuvent voir à cette adresse et au sein de la saison 3 disponible en DVD. En plus de donner l’heure bien évidemment, elle disposait de 2 Ko de mémoire permettant de stocker 2000 caractères – qui a parlé d’antisèche ? – mais aussi des petits programmes. Cependant, pour transférer tout ça, il fallait passer par le clavier UC-2100 qui communiquait avec la montre par induction (sonore a priori), ou carrément par le petit terminal UC-2200 embarquant davantage de mémoire, et même une petite imprimante ! Un accessoire permettait aussi de la connecter à un micro-ordinateur. On peut avoir un aperçu de l’UC-2200 sur les forums de Silicium, avec la publicité japonaise de l’époque pour la montre numérisée à cette adresse. Tout cela pour dire qu’un passionné s’est lancé dans la rétro-ingénierie de la bête, avec tous ses travaux en open source sur GitHub. Il a programmé un portage de Tetris, donc, mais aussi des affichages personnalisés pour la montre. En outre, comme on le voit dans la seconde vidéo ci-dessous, il est parvenu à créer une application sous Android transformant n’importe quel smartphone en clavier UC-2100, même si elle fonctionne plus ou moins bien selon le modèle et le placement de la montre sur le haut parleur :

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126595/tetris-porte-sur-une-montre-seiko-de-1983/