OldSchool is beautiful : revue de presse Amstrad Cent pour Cent

OldSchool is beautiful : revue de presse Amstrad Cent pour Cent

En attendant la quatrième partie de l’exploration de la logithèque de la SG-1000 et du SC-3000, ce nouvel épisode d’OldSchool is beautiful nous propose une revue de presse, suite au succès de l’émission dédiée à un vieux Tilt en juillet dernier. Pourtant, Michel Louvet ne décortique pas cette fois l’un de ses vieux magazines mais un Amstrad Cent pour Cent qu’il ne lisait pas à l’époque, puisque sa découverte du micro-ordinateur remonte à peu pour rappel. Le bon côté, c’est qu’il n’épluche pas ce n°8 daté d’octobre 1988 en ayant chaussé ses lunettes aux verres teintés de nostalgie, et il nous rappelle même à quel point la manière dont on testait les jeux à l’époque n’a pas toujours très bien vieilli… Mais les illustrations qui émaillaient la publication avaient indéniablement de l’allure ! Et en bonus, une session (à l’origine en live) tout aussi consistante sur pas moins de cinq jeux homebrew : le portage de Return to Genesis sur Mega Drive, Sydney Hunter and the Sacred Tribe sur Commodore 64, Robbie et Duck Out! sur Amstrad CPC, et enfin Iceblox Plus sur Commodore 64 et qui sera abordé dans notre prochain bilan mensuel.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130654/oldschool-is-beautiful-revue-de-presse-amstrad-cent-pour-cent/

Ambition of the Slimes conquiert aussi la Switch

Ambition of the Slimes (Switch)

Né fin 2014 sur mobiles de l’imagination du studio Altair Works, le tactical-RPG Ambition of the Slimes, qui nous met dans la « peau » de slimes devant posséder les humains pour remporter chaque bataille, avait été adapté sur 3DS en août 2016. Or il y a seulement deux semaines, la branche occidentale de l’éditeur japonais Flyhigh Works (Kamiko, Drancia Saga) annonçait via Twitter son arrivée imminente sur Switch. Eh bien il n’aura effectivement pas fallu attendre longtemps puisque le jeu est disponible dès aujourd’hui sur l’eShop au tarif inchangé de 5 €. L’interface et les graphismes sont logiquement plus fins cependant même si la 3D stéréoscopique, très réussie d’après le test de NintendoLife, a forcément disparu. Ce n’est bien sûr pas l’unique sortie du jour sur la console mais on attendra notre bilan mensuel la semaine prochaine pour évoquer Power Spikes II sur Neo·Geo. En revanche, on profite de cette occasion pour signaler que la réédition du Double Dragon original de 1987, initialement prévue en fin d’année dernière et repoussée à la dernière minute, vient d’arriver sur l’eShop au prix habituel de 6,99 €. Si vous ne voulez pas patienter jusqu’au suivant, on vous renvoie à notre dernier bilan où l’on avait déjà abordé le classique de notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto de manière préventive…

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130635/ambition-of-the-slimes-conquiert-aussi-la-switch/

The House of the Dead de retour en arcade !

House Of The Dead Scarlet Dawn (arcade)

Bien que le paysage de l’arcade, même au Japon, ne soit clairement plus ce qu’il a été autrefois, on a parfois droit à des comebacks inattendus comme Cruis’n Blast et Daytona 3 Championship USA ces derniers mois. C’est d’ailleurs encore à SEGA que l’on doit la borne dont il est question, puisque House Of The Dead Scarlet Dawn – oui, le premier « the » semble avoir disparu – permet le grand retour d’une franchise laissée dans les salles enfumées avec The House of the Dead 4 (2006), et sur consoles avec le pas tout à fait canonique Overkill (2009), il y a presque dix ans déjà… Développé avec l’Unreal Engine 4 qui permet visiblement d’afficher beaucoup plus de zombis que par le passé, cet épisode marque toutefois un retour aux sources si l’on en croit les premières images du site officiel, avec une action se déroulant dans un vieux manoir et la présence d’ennemis du jeu original de 1996 : morts-vivants maniant la tronçonneuse ou deux haches, vers à dents, et même ce qui ressemble à son tout premier boss, The Chariot. Le meuble du jeu, en photo ci-dessous, isole les joueurs pour plus de tension et est doté d’un capteur à l’arrière pour détecter le passage de badauds et les effrayer… Les location tests débuteront dès demain et se poursuivront tout le week-end au troisième étage du Club Sega dans le fameux quartier Akihabara de Tōkyō !

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130620/the-house-of-the-dead-de-retour-en-arcade/

El Secreto de los Cuatro Vientos, un ambitieux RPG prévu sur MSX2

El Secreto de los Cuatro Vientos (MSX2)

Après Inferno enfin disponible depuis peu, les possesseurs de MSX2 vont avoir au moins un nouvel homebrew à attendre de pied ferme en 2018, et un RPG pour changer ! Présenté en décembre lors de la dernière « RU » de Barcelone comme on le voit en vidéo ci-dessous, El Secreto de los Cuatro Vientos (« Le secret des quatre vents ») a une belle histoire derrière sa genèse… Víctor Sánchez avait toujours voulu créer un jeu sur sa machine de prédilection mais c’est le décès de son oncle, qui lui avait donné son premier MSX, qui l’a incité à sauté le pas d’autant qu’il était passionné par l’Histoire de la Galice, une région du Nord-Ouest de l’Espagne influencée par la culture celtique. Sánchez a donc mené des recherches sur le sujet avec l’aide de ses deux cousins afin d’établir une histoire voyant un druide vieillissant qui, après avoir échoué à vaincre le mal, décide d’hiberner jusqu’à nos jours… Et pour le développement, il a fait appel au prolifique Oscar Kenneth Albero Ingles (Myths and Dragons) pour la programmation et à Manuel Dopico pour la musique. Basé sur un système de combat à la Chrono Trigger (1995) et également influencé par des représentants du genre sur MSX comme SD Snatcher (1990) et Illusion City (1991), le jeu fonctionne sur MSX2, MSX2+ et turbo R, mais seul ce dernier type de machine permettra d’afficher un scrolling.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130603/el-secreto-de-los-cuatro-vientos-un-ambitieux-rpg-prevu-sur-msx2/

Deux jeux NES traduits en français… par un nouveau traducteur !

Uninvited & WWF Wrestlemania Steel Cage Challenge (NES)

Quand de nouvelles traductions en français sont disponibles, on pense en général au prolifique FlashPV dont on a encore abordé le travail la semaine dernière… Mais il faudra désormais compter également sur Kazan, un « indépendant » quoique formé à bonne école selon ses dires. Mis en ligne en décembre, ses deux premiers patches concernent la NES mais deux jeux qui pourraient difficilement être plus différents l’un de l’autre… Le premier est Uninvited (1991), le portage d’un point & click horrifique de 1986 appartenant à la série MacVenture, et remasterisé pour Halloween au sein de la compilation 8-bit Adventure Anthology: Volume I aux côtés de deux autres titres d’ailleurs aussi publiés par Kemco sur la 8-bit à l’époque. Et dans un registre assez opposé, donc, WWF Wrestlemania Steel Cage Challenge (1992) est un jeu de catch signé Sculptured Software (NBA Jam Extreme) qui permettait, comme son nom l’indique et pour la première fois sur consoles, de disputer des matches en cage. L’apport de la traduction n’est certes pas flagrant dans les deux captures d’écran ci-dessus, mais les présentations des catcheurs par Howard Finkel avant chaque match sont retranscrites à l’écran, et donc désormais en français.

Source : T.R.A.F.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130587/deux-jeux-nes-traduits-en-francais-par-un-nouveau-traducteur/

Le jeu d’aventure 2064: Read Only Memories aussi sur Xbox One

2064: Read Only Memories (Windows, Mac OS X, Linux, Xbox One, PlayStation 4, Vita)

Il y a une semaine, 2064: Read Only Memories faisait une arrivée d’autant plus étonnante sur Vita que le jeu d’aventure cyberpunk de MidBoss avait été annulé sur la portable à l’automne dernier… En outre, la console de Sony l’accueillait ainsi ironiquement avant d’autres machines sur lesquelles il était censé être prêt depuis des mois. Les possesseurs de Xbox One auront en effet dû attendre symboliquement une semaine de plus, puisque le titre est disponible aujourd’hui sur le Microsoft Store, et en plus à un prix étonnamment revu à la hausse, 28,49 €. Bien entendu, cette version inclut heureusement tout le contenu ajouté au jeu depuis sa sortie initiale, qui remonte tout de même à l’automne 2015 sur PC. On n’attend donc plus que 2064: Read Only Memories Integral prévu d’ici quelques semaines sur Switch, et la version mobiles qui devrait arriver cet été.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130567/le-jeu-daventure-2064-read-only-memories-aussi-sur-xbox-one/

Scourge of the Underkind toujours aussi prometteur sur Amiga

Scourge of the Underkind (Amiga)

C’est fin février 2016 que l’on vous présentait Scourge of the Underkind, un homebrew dévoilé deux mois plus tôt sur English Amiga Board et qui s’est rapidement imposé comme l’un des projets les plus alléchants sur le micro-ordinateur… Il faut dire que non seulement le jeu du graphiste britannique Wayne Ashworth et du programmeur suédois Magnus Tegström fleure bon les créations mythiques des Bitmap Brothers, mais il a le mérite hélas rare de tourner sur un simple Amiga 500, doté d’1 Mio de RAM certes, or on a vu nettement plus gourmand et moins beau sur la machine… Mais après nous avoir abreuvé d’un certain nombre de vidéos, en particulier des différents boss, tout au long de 2016, les développeurs sont restés presque totalement silencieux en 2017 ! La nouvelle bande-annonce ci-dessous, bien qu’assez avare en gameplay, est donc rassurante à plus d’un titre, d’autant que le jeu dispose carrément d’un nouveau moteur offrant un affichage plein écran et de la musique in game. Sachez en outre que la vidéo ne restitue pas la fluidité réelle du scrolling, garantie à 50 Hz. Enfin, celle-ci promet une sortie du jeu cet été !

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130549/scourge-of-the-underkind-toujours-aussi-prometteur-sur-amiga/

Encore des tonnes de jeux néorétro au look 8-bit sur Steam !

Mortal Manor (Dogless Head Games)

Mortal Manor (Dogless Head Games)

Steam n’a pas pris de bonnes résolutions pour 2018 et continue d’accueillir chaque jour de nombreux jeux dont la très grande majorité n’a heureusement pas sa place ici… On se contentera donc de vous en présenter trois même si certains peuvent en cacher d’autres ! On commence avec le plus intéressant ou du moins le plus ambitieux, Mortal Manor (6,99 €), un Metroidvania qui lorgne plus franchement sur Castlevania avec quarante armes et trente-cinq reliques à équiper. Le jeu de Dogless Head Games bénéficie en outre d’une réalisation qui, sans être renversante, témoigne d’un certain soin. Bien plus austère, Shotgun Legend (4,99 €) est il faut dire présenté par son auteur comme un hommage au premier Zelda, même si cet action-RPG jouable à deux est nettement plus orienté action que le classique Nintendo – ce qui ne l’a pas empêché de multiplier les évaluations positives… En passant, le même Jonathan Kirk Tindell avait sorti un similaire Broken Armor (4,99 €) en août 2016, sachant que sa production est aussi disponible via itch.io sur sa page Wastebasket Games. Enfin, Legends of the Universe – Cosmic Bounty (4,99 €) est déjà le sixième jeu depuis l’été 2016 de LunarCore Games, et fait d’ailleurs écho à son inaugural Legends of the Universe – StarCore (3,99 €). Il s’agit là encore d’un Metroidvania, mais cette fois inspiré par Mega Man ! La réalisation est toutefois inégale, avec des soucis de performances apparemment récurrents chez le développeur – cela ne viendrait pas de l’encodage de la vidéo ci-dessous…

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130525/encore-des-tonnes-de-jeux-neoretro-au-look-8-bit-sur-steam/

Rétrovision Saison 11 Épisode 5

Rétrovision Saison 11 Épisode 5

Après une année 2017 qui a vu pas mal de chamboulements, Rétrovision débute la nouvelle en douceur avec une sélection de classiques au léger parfum de Capcom mais toujours aussi riche et variée en termes de plateformes : Forgotten Worlds (1989, Mega Drive), Street Fighter II’ Champion Edition (1993, PC Engine), Flipull (1990, Game Boy), Dragon’s Lair (1993, PC CD-ROM) et Wacky Races (1991, Amiga) pour finir. L’émission se télécharge à cette adresse ou se regarde ci-dessous :

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130512/retrovision-saison-11-episode-5/

Kingdom: New Lands étend son royaume sur PlayStation 4

Kingdom: New Lands (Windows, Mac OS X, Linux, Xbox One, PlayStation 4, Switch, iOS, Android)

Né sous la forme d’un modeste freeware en 2013, Kingdom a sacrément bien prospéré depuis ; le tower defense signé Thomas « Noio » van den Berg a d’abord fait son retour sous forme payante à l’automne 2015, avant d’être encore enrichi sous le nom Kingdom: New Lands. Publié à l’origine sur PC, Mac et Xbox One durant l’été 2016, le jeu a été porté en mars 2017 sur mobiles puis sur Switch en septembre dernier. Enfin, il a eu droit en décembre à un DLC gratuit intitulé Skull Island, illustré dans la deuxième vidéo ci-dessous et d’abord mis en ligne sur Steam et sur la console de Nintendo avant d’être proposé sur les autres plateformes peu après. On suppose donc que ce contenu est inclus dans la version PlayStation 4 qui a fait son arrivée aujourd’hui même sur le PlayStation Store, au tarif inchangé de 14,99 €. À moins d’une ultime adaptation sur Vitaon a vu plus étrange –, on ne devrait donc plus en parler ici avant Kingdom: Two Crowns, un nouvel épisode agrémenté d’un mode coopération. Attendu cette année, il avait été révélé au lancement de la Switch car ce devait être le premier de la série sur la machine, mais sans lui être exclusif.

Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130491/kingdom-new-lands-etend-son-royaume-sur-playstation-4/