Pac-Man a 35 ans !

Pac-Man façon années 1930, par Atariboy

En effet, c’est le 22 mai 1980 que la première mascotte de l’Histoire du jeu vidéo faisait ses premiers pas en arcade. Et depuis, Namco ne s’est pas gardé de sortir de nombreuses rééditions et même de nouveaux épisodes, même si les plus convaincants sont souvent ceux qui reviennent au gameplay de l’original, comme en témoigne l’excellent Pac-Man Championship Edition. Encore aujourd’hui, certains passionnés tentent de laver l’affront du portage raté sur Atari VCS 2600 à l’époque, et Pac-Man a également fait un retour remarqué dans le dernier Smash Bros.. De notre côté, nous n’avons hélas pas grand chose sous la main à lui offrir, hormis des visuels mis de côté pour une éventuelle sélection de freeware. Et ce goodie étant pour le moins bizarre, on préfère partager avec vous ce sujet d’AtariAge où un dénommé Atariboy a mis en ligne de nombreux artworks tirés d’un futur film amateur, dans lequel notre glouton jaune voyage à travers différents jeux, d’Asteroids à Metal Gear en passant par Super Mario Bros. et Sonic !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70306/pac-man-a-35-ans/

L’unreleased Fighting Simulator: World Champ dispo sur NES

Fighting Simulator: World Champ (NES)

Fighting Simulator: World Champ est le sixième jeu de la série Hiryū no Ken créée par le studio japonais Culture Brain. Celle-ci a débuté en arcade sous le nom de Shanghai Kid en Occident, véritable pionnier du jeu de baston à sa sortie en 1985. Ensuite, elle va se poursuivre sur Famicom en ajoutant à son gameplay des phases de plateformes avec Flying Dragon: The Secret Scroll, disponible depuis mars sur Console Virtuelle. Hélas, le mélange ne prendra pas vraiment, ce qui explique la sortie en 1991 de ce Hiryū no Ken Special: Fighting Wars qui se recentre sur le combat pur – et la tendance se poursuivra sur Super Famicom l’année suivante avec le beat ’em up raté Hiryû no Ken S. Mais le premier volet « Special » de la série n’avait déjà pas quitté le Japon, bien que le portage ait été apparemment achevé puisque les frères Nolan ont récidivé après Targa. Ils ont apparemment dégotté un prototype et lancé la production de 150 exemplaires neufs déclinés en deux éditions présentant une illustration différente. Mais comme d’habitude, l’absence de recyclage a un prix élevé et il faudra débourser $110 (100 €) frais de port compris pour la cartouche NES en boîte. Rendez-vous sur NintendoAge pour acquérir votre copie.

Merci à Horeus.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70295/lunreleased-fighting-simulator-world-champ-dispo-sur-nes/

8-Bit Adventures, plus qu’un énième JPRG 8-bit sur Steam ?

8-Bit Adventures: The Forgotten Journey Remastered Edition (Windows)

Avec son titre pour le moins générique, 8-Bit Adventures: The Forgotten Journey Remastered Edition pourrait passer pour un nouvel ersatz de Dragon Quest sans saveur, mais Critical Games s’en défend à travers plusieurs longs articles en présentant son JRPG comme un jeu qui « ne se concentre pas tant sur ses (nombreuses) références que sur la narration ». Ainsi, même si les séquences façon Game Boy aperçues dans la bande-annonce ci-dessous flatteront sans doute le gamer nostalgique, le studio australien a avant tout cherché à créer un bon RPG avec des personnages intéressants, un univers vaste et une difficulté adaptée au plus grand nombre. Ainsi, le grinding n’est pas obligatoire mais les joueurs chevronnés trouveront quand même du challenge avec les quêtes secondaires. Tout cela demande toutefois à être vérifié dans la pratique et une démo est disponible sur le site officiel, où on pourra ensuite l’acheter. Mais du fait de la TVA, cela revient moins cher de le prendre sur Steam où il vient de faire son arrivée à 9,99 €.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70279/8-bit-adventures-plus-quun-enieme-jprg-8-bit-sur-steam/

Carmageddon: Reincarnation enfin disponible sur Steam

Carmageddon: Reincarnation (Windows)

Avec ces jeux de plus en plus nombreux à faire le choix de l’accès anticipé, on finit par oublier que certains parviennent à quitter un jour ce purgatoire… Comme on le rappelait à l’occasion de la diffusion d’une vidéo inédite de l’unreleased Carmageddon TV, c’est le cas de sa suite spirituelle Carmageddon: Reincarnation, disponible depuis hier soir dans sa version définitive sur Steam, après avoir passé tout de même plus d’un an en accès anticipé. Le titre coûte toujours 24,99 € au final, mais vous ne bénéficiez plus de Carmageddon Max Pack, Carmageddon 2 : Carpocalypse Now et Carmageddon TDR 2000, offerts en précommande. De plus, seuls les participants à la campagne Kickstarter auront droit à un vingt-cinquième bolide, mais les neuf zones sont en revanche accessibles à tous. Et pour ce lancement, Stainless Games s’est remémoré avec nostalgie la polémique suscitée par le premier jeu de la série en 1997, en plus d’avoir mis en ligne pas moins de deux bandes-annonces, donnant ainsi le choix de la musique :

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70256/carmageddon-reincarnation-enfin-disponible-sur-steam/

Courier of the Crypts en accès anticipé sur Steam

Courier of the Crypts (Windows)

Ce n’est pas de peur que sa précieuse torche s’éteigne que Courier of the Crypts a fait son arrivée hier soir sur Steam en accès anticipé. Il ne faut pas oublier que derrière le studio Emberheart Games se cache en réalité une personne qui travaille toute seule sur ce jeu d’action/aventure au gameplay original dans son temps libre… Créé en mai 2011 dans le cadre de la Ludum Dare 20, le titre a connu un développement mouvementé, jusqu’à l’automne dernier avec une démo et une campagne Indiegogo qui a hélas échoué. Pour pouvoir financer son projet et s’y consacrer à temps plein, le développeur a donc décidé d’en sortir une version inachevée, uniquement sous Windows et à 10,79 € pendant une semaine. Le titre est toutefois parfaitement jouable et, en dehors d’éventuels bugs, il est uniquement limité en termes de contenu avec les trois premières zones pour le moment, sachant que les suivantes seront ajoutées via des mises-à-jour au fur et à mesure. Il est important de noter que l’auteur ne spécifie pas le nombre de maps de la version finale, et ne préfère pas annoncer non plus de date de sortie prévisionnelle.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70244/courier-of-the-crypts-en-acces-anticipe-sur-steam/

Le point & click cyberpunk Technobabylon disponible

Technobabylon (Windows)

Le point & click Technobabylon est en effet disponible depuis cette nuit, conformément à la date annoncée. On peut l’acquérir uniquement pour Windows à partir du site officiel à $14.99, dans une version sans DRM mais accompagnée en bonus d’une clé Steam, où le jeu coûte 14,99 €. Comme prévu, on le trouve aussi sur Good Old Games décliné en édition simple à 13,49 € et en édition deluxe à 17,99 €, contenant tous les goodies de la version de précommande. Rappelons que le jeu de James Dearden (Technocrat Games) a fait ses débuts en 2010 sous forme de freeware diffusé en trois parties via Adventure Game Studio, qui ne sont hélas plus disponibles. Néanmoins, l’aventure demeurait inachevée et la nouvelle version éditée par Wadjet Eye Games bénéficie d’une refonte graphique très réussie signée Ben Chandler, également au travail sur le prometteur Shardlight. Mais si l’action de Technobabylon se déroule également dans le futur, l’atmosphère lorgne plus franchement sur le cyberpunk de William Gibson, et se déroule dans la ville de Newton en 2087, entièrement contrôlée par une intelligence artificielle. C’est dans ce contexte que des inspecteurs enquêtent sur des crimes dont les victimes se font pirater le cerveau, souvent jusqu’à la mort ! Cet univers très riche est habilement exploité dans les énigmes du jeu, dont il est possible d’avoir un aperçu via une démo disponible sur cette page.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70231/le-point-click-cyberpunk-technobabylon-disponible/

Les deux Wonder Boy de la Mega Drive traduits en français

 Wonder Boy in Monster World et Monster World IV (Mega Drive)

Ces temps-ci, les annonces de traduction en anglais comme en français se multiplient, donnant l’occasion de redécouvrir enfin plein de classiques à l’arrivée des beaux jours… Et il s’agit en plus cette fois de deux titres très appréciés de la série Wonder Boy ! Son arbre généalogique étant des plus complexes, on vous renverra à l’historique publié en deux parties dans Pix’n Love 22 et 23. Les deux jeux qui nous intéressent sont donc les cinquième et sixième épisodes de la saga, Wonder Boy in Monster World (1991), alias Wonder Boy V: Monster World III au Japon, et Monster World IV (1994), qui ont pour principal point commun d’être tous deux sortis sur Mega Drive. Ils ont également pu être redécouverts il y a quelques années via des rééditions sur Xbox Live Arcade, PlayStation Network et Console Virtuelle signées M2, studio qui a beaucoup fait parler de lui depuis avec les SEGA 3D Classics et les portages de jeux Game Boy Advance sur Wii U. D’ailleurs, Monster World IV étant sorti pour la première fois en Occident à cette occasion, c’est sur la version anglaise de la Wii qu’est basée cette traduction en français signée Blyn, à qui on doit celle de For the Frog the Bell Tolls et qui a aussi participé à celle d’EarthBound. Les patches se récupèreront donc ici et et permettront aux fans de la série de Westone de patienter d’ici l’arrivée de son successeur spirituel, Monster Boy and the Wizard of Booze

Source : T.R.A.F.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70219/les-deux-wonder-boy-de-la-mega-drive-traduits-en-francais/

Résultats du concours Mega Man ZX

Mega Man ZX 1 & 2 (nobi nobi!)

Les questions étaient volontairement faciles et vous avez donc tous trouvé les bonnes réponses à savoir a) le manga Mega Man ZX est bien composé de deux volumes, c) Vent doit combiner les biométaux Z et X pour se transformer et a) Slither Inc. est bien le nom de la société dirigée par Serpent. Nous avons donc procédé à un tirage au sort pour désigner les deux gagnants qui remportent chacun les deux tomes du shônen. Ils ont d’ores-et-déjà été contactés via Facebook afin qu’ils nous communiquent l’adresse à laquelle envoyer leurs lots. Qu’ils surveillent bien l’onglet « Autres » de leur boîte aux lettres, car il est possible qu’ils ne reçoivent pas de notification par mail. Quant aux autres participants, ils pourront toujours se rendre dans toutes les bonnes libraires dès le 28 mai pour vous procurer ces mangas édités par nobi nobi!.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70209/resultats-du-concours-mega-man-zx/

Metroid: Rogue Dawn, une prequel non officielle sur NES

Metroid: Rogue Dawn (NES)

Même si nous évoquons rarement les hacks ici, la plupart se contentant souvent de reprendre tels quels les assets et de (mal) les réarranger pour créer de nouveaux stages, Metroid: Rogue Dawn interpelle tout de suite par ses graphismes, largement plus évolués que ceux de l’original de 1986. Les développeurs ont en effet procédé à une refonte totale du jeu qui occupera une ROM de plus grande capacité via l’utilisation d’un mapper MMC3, expliquant cette réalisation rappelant les jeux tardifs de la NES. Et en plus d’offrir un level design inédit, le moteur du jeu original a été modifié pour intégrer de nouvelles fonctionnalités comme les sauvegardes, l’affichage de la carte et des upgrades comme le saut mural apparu dans des épisodes ultérieurs ! De manière générale, l’équipe s’est davantage inspirée de Super Metroid pour le game design et la narration. On peut suivre les avancées du projet prévu pour cet été sur les forums de ROMhacking.

Source : RetroCollect

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70198/metroid-rogue-dawn-une-prequel-non-officielle-sur-nes/

CHRONIQUE : L’Histoire de Consoles +

Consoles +

Préface du rédac’ chef (G. Verdin) : Vous en avez désormais l’habitude ; qui dit podcast dédié à la presse (mais pas que) dit chronique ! Yves Breem a donc une nouvelle fois repris le conducteur de notre émission sur Consoles + et l’a enrichi grâce aux anecdotes de nos invités : notre membre d’honneur Alain Huyghues-Lacour alias AHL qui en a été le rédacteur en chef pendant dix ans, son successeur Vincent Oms et notre membre éminent Douglas Alves. Le magazine aura ainsi connu un destin pour le moins extraordinaire, de ses débuts humbles de simple adaptation française d’un mensuel britannique à son statut de leader du marché. La publication aura aussi tenu particulièrement bon face aux difficultés rencontrées par la presse spécialisée dans les années 2000, des tentatives de rachat à l’extinction définitive, quitte à faire avec des moyens toujours plus limités, mais sans jamais (trop) renier son identité. C’est aussi pour cela que Consoles + demeure probablement aujourd’hui, du moins dans le cœur de ses lecteurs, comme le meilleur magazine dédié aux consoles ayant jamais existé en France !

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/a-la-une/69338/chronique-lhistoire-de-consoles/

Articles plus anciens «