Une sélection de freeware indé pour la Pico-8

A Doukutsu Demake (Doubtful Games) sur PocketCHIP

Notre dernière sélection, bien que déjà retardée pour coller à la sortie d’un film, remonte à près de deux mois, mais nous devions encore attendre pour en publier une nouvelle. Car cette fois, même si la PocketCHIP n’est pas nécessaire pour s’adonner aux jeux de la console fictive Pico-8, aussi jouables d’un simple navigateur, il nous semblait judicieux de voir ce que donnait chacun d’entre eux sur la portable de Next Thing Co. Cependant, cette sélection n’est pas exhaustive, et ne constitue pas non plus le meilleur de ce que l’on peut trouver sur Pico-8 ; nous avons d’ailleurs déjà cité quelques exemples de titres très réussis dans notre dossier. Mais, comme on l’explique dans ce dernier, nos sélections sont depuis quelques années en grande partie composées de jeux dénichés par Indie Retro News, et le site s’est entiché de la console – au point d’en oublier leurs sources habituelles de freeware, comme Game Jolt. Ainsi, il est très probable que nos prochaines sélections contiendront encore un certain nombre de jeux Pico-8 !


Mistigri (Benjamin Soulé)

Mistigri (Benjamin Soulé)

Mistrigri est un petit jeu d’arcade à la Bubble Bobble ou plutôt Snow Bros. ; on doit éliminer tous les ennemis à l’écran en les sonnant à l’aide de balles rebondissantes, puis en les lançant sur leurs congénères. Dans le genre, le jeu est plutôt difficile avec des ennemis nombreux et vite agressifs ; il faut plusieurs balles pour endormir chacun d’eux, ce qui nécessitera de s’habituer à leurs trajectoires particulières. Enfin, le placement des deux boutons, inversés par rapport à la « norme », pourra dérouter… Mais ce titre jouable à deux constitue encore une belle réussite à l’actif de Benjamin Soulé, dont on a déjà mentionné deux jeux Pico-8 dans notre aperçu.

Source : Indie Retro News


Alone in Pico (NuSan)

Alone in Pico (NuSan)

Alone in Pico est, comme son nom l’indique, un demake du classique Alone in the Dark de notre membre d’honneur Frédérick Raynal. Le résultat est d’autant plus bluffant que NuSan est parvenu à convertir les modèles 3D d’origine, mais on ne peut visiter qu’une partie du manoir et le gameplay a été simplifié ; certaines actions comme le déplacement des meubles sont automatisées et on ne peut ni courir ni combattre les ennemis ! Bref, c’est le genre de jeu qui vaut surtout pour la beauté du geste et on peut en apprendre plus à son sujet via ce post mortem.

Source : Indie Retro News


Wizardish (Eduardolicious)

Wizardish (Eduardolicious)

Lui aussi baptisé de manière explicite, Wizardish est un jeu d’exploration de donjon en vue subjective inspiré par la série Wizardry. On retrouve tous les ingrédients du genre, si ce n’est que l’on incarne un unique aventurier appartenant à l’une des quatre classes au choix. De plus, Eduardolicious a récemment mis en ligne une v2 ajoutant notamment une carte très demandée par la communauté – à afficher avec « / » (l’un des boutons du joueur 2) sur PocketCHIP.

Source : Indie Retro News


Wizards Rule (Gadzooka)

Wizards Rule (Gadzooka)

Et c’est encore un hommage à un classique que nous propose Gadzooka avec Wizards Rule, un portage étonnamment fidèle du jeu d’arcade Wizard of Wor (1980) de Midway, et d’ailleurs jouable à deux comme l’original. Rapide et fluide, il se révèle vraiment très agréable à jouer.

Source : Indie Retro News


Combo Pool (NuSan)

Combo Pool (NuSan)

Si Alone in Pico est bluffant, on ne peut pas dire qu’il soit très amusant à jouer mais NuSan a également développé Combo Pool sur Pico-8. D’ailleurs vainqueur de la deuxième édition de la game jam dédiée à la console fictive, ce jeu de réflexion reprend une physique de jeu de billard, mais le but est de fusionner les boules de couleur identique pour qu’elles prennent la teinte « suivante », jusqu’à faire fusionner deux boules roses. Aussi prenant qu’un 2048 mais bien plus dynamique, même si la direction est peut-être un peu trop sensible (même en maintenant le bouton enfoncé), le jeu peut se pratiquer sur itch.io où une version Android est disponible.

Source : Indie Retro News


A Doukutsu Demake (Doubtful Games)

A Doukutsu Demake (Doubtful Games)

Comme son nom l’indique, du moins à ceux qui connaissent son titre japonais, A Doukutsu Demake est un demake de Dōkutsu Monogatari alias Cave Story. Ce projet ambitieux, mené par deux frères dont on peut suivre les avancées sur Doubtful Games, n’en est toutefois qu’à ses balbutiements ; l’aventure est très courte et présente encore différents bugs. Néanmoins, tout en étant naturellement plus loin de l’original que l’actuel portage sur Mega Drive, le jeu reproduit déjà fidèlement l’ambiance et le feeling du classique néorétro de Daisuke « Pixel » Amaya.

Source : Indie Retro News


Buzzkill (Morning Toast)

Buzzkill (Morning Toast)

Buzzkill est lui un jeu original signé Brian Vaughn (@MorningToast), bien qu’il évoque les vieux shoot ’em up façon Space Invaders. Mais ici, le but est de vider chaque tableau de ses abeilles et de ses alvéoles. Or ces dernières ne peuvent être détruites que si elles sont « gelées » au préalable (un très court instant) grâce à la fumée accessible via le second bouton, mais limitée dans son utilisation. Les bonus à votre disposition seront donc d’un grand secours pour ralentir la progression des alvéoles, et le challenge est très relevé malgré dix niveaux seulement.

Source : Indie Retro News


Pico-Sprint (Reload)

Pico-Sprint (Reload)

On revient aux « hommages » avec Pico-Sprint, qui revisite bien évidemment Super Sprint (1986), un classique d’Atari dont les origines remontent même au milieu des années 1970. On retrouve donc un jeu de course vu du dessus, le circuit tenant en entier à l’écran, avec les flaques d’eau, d’huile et les fameuses clés à molette qu’il faut ramasser pour améliorer son véhicule entre chaque course. Le jeu est en plus censé être jouable à quatre mais c’est difficile à vérifier, en particulier sur PocketCHIP et d’autant plus que l’écran de démarrage passe très vite… Mais les sensations sont bien là, et en dépit de l’absence de musique, Reload peut être fier de lui.

Source : Indie Retro News


Invader Overload (Morning Toast)

Invader Overload (Morning Toast)

Avec Invader Overload, Brian Vaughn pousse le clin d’œil encore plus loin, avec un titre qui fait certes référence à l’antique Space Invaders (1978), mais qui rend plus précisément hommage à l’excellent Space Invaders Extreme (2008). Ce jeu DS fêtait les trente ans du classique avec un reboot hypnotisant et dynamitant la formule avec des bonus et des boss, entre autres. Mais le développeur rend également et surtout hommage à la Pico-8 et à toute sa communauté, en recyclant diverses démos créées lors de game jams en guise de décors psychédéliques.

Source : Indie Retro News


Pico Monsters (headchant)

Pico Monsters (headchant)

Pico Monsters est encore un demake, cette fois de Pokémon. Il ne s’agit toutefois pas d’un portage mais plutôt d’une transposition puisque l’on attrape des « Pico Monsters » pas bien charismatiques avec des « picoballs », mais les inconditionnels de la série trouveront leurs marques sans problème. Le jeu est toutefois assez difficile, et le nombre de créatures dans son équipe limité à quatre pour respecter les contraintes d’espace mémoire de la sauvegarde.

Source : Indie Retro News


194-8 (Lantern Games)

194-8 (Lantern Games)

Dernier titre de cette sélection et lui aussi un « hommage », 194-8 fait bien entendu référence à une célèbre série de shoot ’em up de Capcom. Néanmoins, le jeu de Lantern Games n’en est pas un demake ou un portage, proposant même un gameplay assez particulier. Les ennemis de base sont étonnamment résistants pour le genre – une jauge d’énergie apparaît même au-dessus d’eux quand on les attaque – et si vous disposez d’un laser puissant pour vous en débarrasser plus rapidement, il faudra le régénérer en ramassant des orbes. Mais au-delà d’une difficulté relevée, c’est plus la monotonie de son level design qui déçoit, avec seulement deux types d’ennemis avant le boss, soulignée en outre par une musique vraiment répétitive. Mais cette version 1.0 est très récente et tout cela sera peut-être corrigé via de futures mises à jour.

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/100419/une-selection-de-freeware-inde-pour-la-pico-8/

  • Yéti Bomar

    Certains sont vraiment sympas !

  • reppa

    Ca tombe bien cet news j’ai reçu la mienne la semaine passé !!