Les Tuniques Bleues repartent à la guerre… sur PS3 !

The Bluecoats: North vs South (PlayStation 3)

On ne s’attendait vraiment pas à réentendre parler de The Bluecoats: North vs South, le remake du cultissime Nord et Sud (1989) sorti sur mobiles il y a déjà plus de quatre ans ! Certes, le jeu de Microïds a fait plus récemment – en février de l’année dernière tout de même – son arrivée sur Steam, mais il est surtout surprenant de le voir débarquer sur PlayStation 3, alors que sa petite sœur est jugée suffisamment vieille pour se payer un lifting… Pour mémoire, il s’agit donc d’un remake signé Little Worlds Studio du jeu publié à l’origine par Infogrames. Basé sur la bande dessinée sur fond de guerre de Sécession créée en 1968 par le dessinateur Louis Salvérius et le scénariste Raoul Cauvin, il mêle stratégie et séquences d’action. Certaines d’entre elles ont toutefois été modifiées dans cette nouvelle version qui a fait son arrivée aujourd’hui sur le PlayStation Store, cette fois éditée par Bandai Namco et au tarif hélas double de 9,99 €.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/102024/les-tuniques-bleues-repartent-a-la-guerre-sur-ps3/

  • LaMoR

    Est ce que ce jeu est fidèle a l’original ?
    Il semble que les versions mobile sont vraiment pourri avec plein d’achat in game.
    J’avais tellement aimé ce jeu a l’époque, meme si c’était sur pc en CGA..
    Et oui je n’avais pas d’Amiga pour la superior version ^^
    Bien que je crois me souvenir d’y avoir aussi joué en EGA.

  • Dans la série de remakes de Microïds, c’est considéré comme l’un des plus réussis parce qu’il est assez fidèle à l’original. Ce sont plus les épreuves d’action qui ont été changées. Il y a toujours les batailles vues du dessus, mais l’attaque des forts se déroule cette fois comme un jeu de tir vu de derrière, et plus comme un jeu d’action/plateformes vu de profil. Et la séquence du train se fait désormais à cheval et non à pied.

  • LaMoR

    Merci pour la réponse. Donc c’est plutôt bon comme remake.
    Je pense que je me laisserai tenter.