Lizard Willy, un néoclassique du Spectrum sur MSX

Lizard Willy (MSX)

Dans le monde du homebrew comme du néorétro, on a vu naître des jeux qui ont connu un tel succès (d’estime) qu’ils sont régulièrement portés sur d’autres supports, comme s’il s’agissait de classiques de l’arcade ! L’exemple le plus frappant est sans doute UWOL: Quest For Money, présent sur pas loin de dix plateformes différentes, mais EFMB: Endless Forms Most Beautiful s’en tire pas mal lui aussi… Créé par Dave « R-Tape » Hughes en 2012 sur ZX Spectrum, on vous l’avait présenté dans ce qui a été notre tout premier bilan mensuel consacré à la machine. Mais il s’agissait en réalité déjà d’une nouvelle version de Stamp Quest du même auteur, lui-même reprenant les bases d’un certain Norman (alias 2010, a Philatelists Odyssey) codé dans le cadre d’une compétition en 2010. Depuis, le concept a fait du chemin, réapparaissant sur le micro de Sinclair en mode nostalgique avec The Lost Tapes of Albion, mais aussi porté sur SAM Coupé, sur Amiga et même sur PC via Locomalito en personne ! Et en plus de changer une nouvelle fois de nom sur MSX, il change aussi un peu d’apparence… Lizard Willy est aussi le tout premier jeu d’un développeur français (« sfranck72 »), créé en assembleur sur le standard de micro-ordinateurs. Composée de sept niveaux, la ROM de 32K se récupère à cette adresse.

Source : MSX.org

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/105865/lizard-willy-un-neoclassique-du-spectrum-sur-msx/