Of Light and Darkness, une œuvre maudite sur Good Old Games

Of Light and Darkness: The Prophecy (Windows)

Grandement oublié aujourd’hui, Of Light and Darkness: The Prophecy est pourtant arrivé à un moment charnière dans l’histoire d’Interplay, juste après le succès de Fallout et juste avant ceux de sa suite et de Baldur’s Gate… À cette époque, du point de vue des joueurs, l’éditeur était devenu un géant du calibre d’un Electronic Arts, mais il dépensait bien plus qu’il ne gagnait, d’autant qu’il se concentrait sur le marché moins lucratif du PC. Et plutôt que de consolider ses atouts, l’aventureux Brian Fargo a choisi ce moment pour lancer ce projet d’un jeu d’aventure basé sur les œuvres de l’artiste Gil Bruvel, écrit par Ken Melville (Sewer Shark) et interprété par des acteurs hollywoodiens dont James Woods ! Hélas, s’il possède une esthétique originale et aborde des thèmes matures, le jeu a déboussolé et a souvent été considéré comme prétentieux, n’étant surtout pas aidé par un gameplay orienté sur les énigmes, et objectivement répétitif. D’ailleurs, l’histoire d’Interplay telle que racontée par la chaîne Machinima débute justement sa seconde partie, dédiée à la descente aux enfers du studio, par ce pari très coûteux… Près de vingt ans plus tard, il est donc temps de redonner une chance à cette curiosité, à réserver aux anglophones toutefois, puisqu’elle vient de faire son arrivée sur Good Old Games à 5,59 €.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/107669/of-light-and-darkness-une-oeuvre-maudite-sur-good-old-games/