La préservation de $10000 de cartouches Super Nintendo anéantie par leur disparition

Un colis de cartouches Super Nintendo

Byuu est une personnalité importante du monde de la préservation du patrimoine vidéoludique. On lui doit le célèbre émulateur higan dédié à la Super Nintendo, mais il réalise également un grand travail d’archivage, numérisant dans la meilleure qualité possible boîtes, cartouches, PCB et manuels, qu’il partage notamment avec le site Snes Central. Il effectue aussi des dumps de chaque jeu, non pas pour distribuer illégalement les ROMs, mais pour en extraire une signature électronique facilitant leur identification. Il a ainsi accompli ce travail pour les 725 jeux Super NES parus aux États-Unis, avant de revendre le tout pour acquérir, en ajoutant tout de même encore $10000 de sa poche, les 1450 titres Super Famicom… L’étape suivante était donc de réaliser la même chose avec les cartouches PAL, et comme il n’avait pas les moyens de les acheter tous, il a trouvé un collectionneur allemand qui a accepté de lui prêter par lot de cent jeux, moyennant tout de même des frais de port élevés. Le premier échange s’est déroulé sans problème, mais le second, parti de Francfort le 5 janvier via un transporteur, n’est jamais arrivé à destination après être arrivé sur le sol américain. Or l’assurance ne couvrait que le trajet en Europe, et celle-ci avait été fixée à 1000 € alors que le contenu du colis, contenant des jeux rares comme Super Castlevania IV, The Firemen, Demon’s Crest, plusieurs Mega Man ou encore Hagane, est estimé entre $7500 et $10000 ! Il semblerait donc que le paquet ait été perdu (ou volé) par le service postal américain USPS, et si Byuu espère que les jeux soient retrouvés, il se prépare déjà à rembourser le propriétaire… Mais cela ne réparerait pas le dommage subi, et surtout cela anéantit un projet de préservation important car, contrairement à ce que pensent beaucoup de joueurs, on ne trouve pas les ROMs de tous les jeux en ligne, en particulier les versions originales PAL dans la mesure où beaucoup de titres font l’objet de révisions ou de modifications locales, quand ce ne sont pas les pirates qui ajoutent leurs signatures quand ils les dumpent

Via Kotaku et NintendoLife

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/109855/la-preservation-de-10000-de-cartouches-super-nintendo-aneantie-par-leur-disparition/