«

»

Imprimer ce Article

Les indés en force sur Switch

Wargroove (Windows, Xbox One, Switch)

Hier soir, Nintendo of America diffusait une vidéo axée sur les jeux que les studios indépendants développent pour la Switch qui sort ce vendredi pour mémoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en moins de vingt minutes, cette présentation disponible avec des sous-titres français ci-dessous laisse déjà penser que la nouvelle console de Nintendo va remplacer la Vita dans le cœur des petits développeurs… Même en se limitant au néorétro, il y a déjà de quoi faire, sans compter que beaucoup de titres sortiront en exclusivité, sans doute temporaire cela dit, sur la console hybride. On va donc s’efforcer de faire un tour d’horizon relativement exhaustif de ces jeux old school, en commençant toutefois par ceux qui ne sont pas mentionnés dans la vidéo, car il y en a aussi pas mal ! Ainsi, dans l’infographie diffusée par le constructeur, on aperçoit aussi bien les logos de Wonder Boy: The Dragon’s Trap et Monster Boy and the Cursed Kingdom. On retrouve aussi ceux des jeux Nicalis, l’éditeur ayant annoncé son intérêt pour la console via Twitter dès janvier, évoquant des portages de Cave Story et 1001 Spikes en plus de The Binding of Isaac: Afterbirth+, un temps prévu pour le lancement. Le jeu arrivera finalement plus tard en mars mais dans la belle édition en boîte ci-dessous, bardée de goodies (dont un manuel !) :

The Binding of Isaac: Afterbirth+ (Switch)

Cette édition est sans doute limitée au marché américain, mais n’oublions pas que la Switch est dézonée ! Autre jeu qui n’apparaît pas dans la présentation d’hier et que l’on vous a donc ajouté en vidéo ci-dessous, Celeste est le titre né à l’origine sur Pico-8 et dont le portage sur PC avait été annoncé l’été dernier, sachant qu’il doit aussi sortir sur PlayStation 4. En outre, la nouvelle console, particulièrement adaptée au multijoueur en local, aura droit à la création précédente de Matt Thorson, TowerFall ! Et dans le même registre, l’infographie dévoile les logos de Duck Game, d’Enter the Gungeon et de NeuroVoider… Du côté des jeux pour le moment disponibles sur aucune autre machine, on notera aussi ToeJam & Earl: Back in the Groove ou encore Space Dave!. On peut citer de nouveau Rogue Trooper Deluxe, réédition inattendue d’un TPS de 2006 que l’on vous signalait à l’instant, mais également Mutant Mudds et Treasurenauts, tous deux du studio désormais connu en tant que Atooi, et pourtant placés à l’opposé sur l’infographie. Et enfin, même s’il est bel et bien présent dans la vidéo d’hier, on peut être surpris de la brièveté du passage consacré à Shovel Knight, car non seulement il sera disponible au lancement de la console, mais il sera accompagné en avant-première de la nouvelle campagne Specter of Torment, qui n’arrivera qu’en avril sur les autres supports comme annoncé fin janvier

Il est donc temps de parler des jeux néorétro montrés dans la vidéo ci-dessous, en les abordant dans l’ordre. On commence donc par Yooka-Laylee (à 2′56″), qui sortira bien cette année sur Switch avec les modes multijoueur dévoilés en janvier – on y reviendra. L’éditeur Team17 a aussi annoncé deux autres jeux dont The Escapists 2 (4′50″), la suite du populaire jeu d’évasion de prison, cette fois orienté sur la coopération. Ensuite, c’est Raw Fury qui a présenté ses jeux dont Dandara (6′00″), un Metroidvania développé par Long Hat House et jouant avec la gravité comme on le voit mieux dans la bande-annonce également ci-dessous. À noter qu’il est attendu sur d’autres supports cet été, mais qu’il tire parti des vibrations HD des Joy-Cons. Et du même éditeur, Kingdom: Two Crowns (6′25″) est une nouvelle version pensée pour la coopération du tower defense de Thomas « Noio » van den Berg. Ensuite, la console aura l’exclusivité de Runner 3 (6′58″) cet automne, même si la série ne relève plus tellement du rétro depuis son deuxième volet. En revanche, pas d’hésitation concernant Blaster Master Zero (7′58″), qui sort la semaine prochaine, le 9 mars, en même temps que la version 3DS précédemment annoncée. Là encore, cette suite tardive du classique Sunsoft de 1988 sur NES, qui sera jouable en semi-coopération sur Switch, mérite bien une bande-annonce dédiée ci-dessous. Autre grosse annonce, Shakedown Hawaii (12′02″), pourtant mis en avant lors de la dernière PlayStation Experience, sortira en premier sur la console de Nintendo en avril ! Enfin, l’éditeur Chucklefish Games termine la vidéo en beauté avec trois jeux : Pocket Rumble (13′44″), l’unique portage sur console d’un hommage aux jeux de combat de la Neo·Geo Pocket, prévu en mars, Wargroove (14′25″), un épatant tactical qui rappelle beaucoup Advance Wars malgré son univers d’heroic fantasy, et enfin Stardew Valley (16′25″), dont on savait depuis un mois qu’il arriverait sur Switch, mais cette dernière sera la première console à accueillir le nouveau mode multijoueur cet été.

Un grand merci à NintendoLife !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/110545/les-indes-en-force-sur-switch/

  • Sim Duv

    Bonjour,

    La switch vaut elle le coup par rapport à la WII U?
    SI des jeux indé sortent effectivement j’aurai tendance à dire oui, mais est ce que quelqu’un qui aurait eu la chance de la tester peux faire un retour.
    Jouabilité, comportement, gameplay, multi?

    Car j’ai trouvé quelques vidéos mais j’ai pas l’impression qu’elles soient toutes indépendantes…

    Cordialement

  • C’est un peu tôt pour répondre à cette question… De ce que j’ai essayé (mais je n’ai même pas pu tester la configuration portable !), la prise en main demande un peu d’adaptation, sauf avec le pad pro bien sûr.

    Même si la Switch ne remplace pas totalement la Wii U contrairement à ce que beaucoup prétendent (en matière de concept s’entend), elle devrait déjà récupérer la plupart de ses meilleurs jeux (Mario Kart, Splatoon, Smash Bros et Cie), et en moins de temps, ce qui devrait lui donner un avantage non négligeable.
    Quand on sort une console en mars, on ne vise pas le grand public mais les « early adopters », et il est clair qu’à moins d’aimer les jeux Nintendo, il vaut quand même mieux attendre un peu (c’est valable pour toutes les consoles). En fin d’année, elle aura un catalogue béton et on aura aussi une meilleure perception des à-côtés (eShop, Console Virtuelle, online et autres applis). Le bon côté, et c’est le point fort de la console à mon avis, c’est son côté viral, parce qu’il n’est même pas nécessaire d’inviter des amis chez soi pour la montrer, contrairement à la Wii. Du coup, ceux qui hésitent auront sans doute la possibilité de la tester plein de fois d’ici la fin de l’année…
    A titre perso, la question se pose moins parce que je joue principalement sur consoles Nintendo, et qu’il n’y aura plus de jeux sur Wii U. Je continuerai cela dit à jouer sur 3DS, je pense.

  • Sim Duv

    Ok bon bah reste plus qu’a attendre que quelqu’un d’autre autour de moi craque d’abord…
    Et avec un peu de bol le prix sera peut être moins cher à Noël (si j’arrive à tenir jusque la).