L’Ataribox se précise (un peu)…

L'Ataribox

Début juin, Atari avait créé le buzz à l’aide d’un site officiel se réduisant à la mystérieuse vidéo ci-dessous, mais le président actuel du groupe, Frédéric Chesnais, avait confirmé que la société allait revenir sur le marché du hardware, quarante ans après l’Atari 2600, et plus de vingt ans après l’arrêt de la production de la Jaguar… Mais nous n’avions pas relayé l’annonce à l’époque par manque d’informations, et il reste encore beaucoup d’interrogations autour de la console. En effet, une récente newsletter (à laquelle le site mentionné plus haut permet de s’inscrire) a surtout dévoilé le design de l’Ataribox qui se déclinera en deux versions, celle avec l’habillage en bois ci-dessus et l’autre toute noire avec un logo rouge, toutes deux rappelant les différents modèles de la première console à cartouches interchangeables du constructeur, sortie en 1977. Mais sur les différentes photos relayées par Kotaku, on peut voir la façade arrière équipée de quatre ports USB et de ports HDMI, SD et Ethernet – mais pas de port cartouche. L’Ataribox semble donc plutôt dédiée à l’émulation, mais la newsletter précise que « si [elle] proposera des rééditions de classiques, [elle] offrira aussi du contenu vidéoludique actuel ». Ainsi, il ne s’agirait pas d’une simple console rétro comme l’Atari Flashback 8 et la RetroN 77. Mais malgré les fantasmes de certains fans, il serait étonnant qu’elle tente de concurrencer les machines actuelles, et il est plus probable qu’elle fasse tourner des jeux mobiles existants. Après tout, lorsque le nouveau PDG a pris en 2013 les rênes de la société alors au bord de la faillite, il a concentré son activité sur les smartphones, le casino en ligne ou les objets connectés. Et mine de rien, la dette n’est pas loin d’être remboursée comme Chesnais l’expliquait il y a peu dans une interview au site Le Revenu.

Merci à Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/118573/lataribox-se-precise-un-peu/