Okinawa Rush balance son gros Kickstarter

Okinawa Rush (Windows)

Le studio Sokaikan, basé au Royaume-Uni, avait fait forte impression en octobre dernier en mettant en ligne la démo d’Okinawa Rush, un jeu d’action/plateformes aux faux airs de The First Samurai (1991). Misant énormément sur le combat, le titre offre des mécaniques de combat très riches où il est possible de tout parer, les projectiles comme les pièges, à condition d’avoir le bon timing. En outre, on y trouve également un mode coopération et un aspect RPG, avec un mini-jeu d’entraînement pour développer ses compétences, de nombreux secrets à dénicher et des items à acquérir, des amulettes à porter ou des bibelots pour décorer son dojo afin de débloquer des améliorations. Sélectionné sur Steam au printemps, le jeu fait à présent l’objet d’une campagne Kickstarter afin d’en boucler le développement d’ici la fin de l’année si tout va bien. Il faut miser au moins £10 (11 €) pour réserver sa copie au format dématérialisé sous Windows, sachant qu’une démo est donc toujours disponible à cette adresse pour vous aider à vous décider.

Merci à Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/120462/okinawa-rush-balance-son-gros-kickstarter/

  • reppa

    Hum encore une fois au regard de la démo et du reste, faut juste du temps pour finir le projet, pas de l’argent. Alors ok on le montant demandé est minuscule et c’est un peu là le soucis, le montant et si faible que le gars pourrait aller voir son banquier ou un organisme de crédit conso pour obtenir cette somme. En plus j’ai lu en grande ligne la page du kickstar et on ne sait pas où va l’argent :

    C’est bête mais c’est le genre de projet que je ne kickstarte jamais, parce qu’on sent dès le début que eux-mêmes n’ont pas confiance en leur jeu et ne veulent plus rien investir :. Si il avait une bonne confiance en leur titre il saurait que les ventes auront vite amorti les 10k £ qu’ils demandent.

    Au lieu de créer des tshirt, des figurines, des manettes customs xbox, qu’il commence par faire le jeu, et ensuite ils verront les goodies autour.

    Imaginez que star wars est devenu un outils de merchandising après le succès du film, même si c’était un peu l’idée de départ ce n’est venu que dans un second temps, d’abord faut un film qui pete ^^.

    Kickstarter un projet d’un gars tout seul qui veut quitter son taf pour se concentrer à 100% sur la réal du jeu ok, mais là à 4 pour « seulement 10K » ils finissent.

    Au final il utilise kickstarter pour « pré-vendre » le jeu et déjà avoir des sous, mouais quand tu commences comme ca c’est malsain, c’est comme se dire tiens je prends une tv à 1500 euros à crédit et je la rembourse en 12fois et j’achète plus rien pendant un an, oui sauf qu’on finit tjs par acheter autres choses. Bref le jeu à l’air cool, mais tout le reste autour à l’air très mal gérer :