Des mini Famicom et Super Famicom HD au Japon !

SFC Compact HDMI

Alors qu’Hyperkin dévoilait début août sa Supa RetroN HD pour surfer sur l’arrivée prochaine de la Nintendo Classic Mini: Super NES, la guerre des clones HD se disputera aussi au Japon… Ce n’est toutefois pas nouveau puisque la société Columbus Circle, connue pour ses accessoires et ses cartouches comme BS Kaizō Chōjin Shubibinman Zero, avait déjà sorti une mini Famicom (NES japonaise) par le passé. La FC Compact HDMI V2 est d’ailleurs déjà disponible, et inclut 112 jeux en plus du port cartouche pour 7654 yens (59 €) actuellement. Mais la version portable ci-dessous, baptisée FC Pocket HDMI, jouable à deux avec des manettes sans fil et que l’on peut aussi brancher à sa télévision, arrivera le 20 octobre. On peut la précommander sur Amazon pour 14 904 yens (115 €). Mais avant ça, le lendemain de la sortie de la console officielle de Nintendo d’ailleurs, le fabricant proposera sa SFC Compact HDMI, qui présente l’avantage non négligeable de lire les cartouches Super Nintendo PAL ! Elle est donc attendue le 30 septembre au prix de 9809 yens, soit 75 €. Les liens de précommande se situent en bas de chaque fiche produit.

FC Pocket HDMI

Source : Tiny Cartridge

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/120533/des-mini-famicom-et-super-famicom-hd-au-japon/

  • MaitreCoq

    cépa ofisiel donc cé nul !

  • mf

    Tu peux parler français stp?

  • MaitreCoq

    c’était fait exprès l’ami 😉
    mais en gros ce que je veux dire, c’est que cette énième console fabriquée par une entreprise random sera, à coup sûr, une bonne grosse daubasse.
    voir définition de Clone de Megadrive qui arpente nos rayons depuis 15 ans.

  • mf

    Ah d’accord, je me suis emporté…

  • C’est vrai que les « clones » sont souvent de faible qualité… Mais dans « le tas », il y en a quand même un qui peut faire l’affaire ; le tout est de trouver lequel…
    Par exemple, la RetroFreak est jugée comme un peu meilleure :
    http://mag.mo5.com/actu/101712/la-retro-freak-en-version-europeenne-debut-2017/

  • Et puis il faut aussi différencier :
    – d’une part les consoles comme la Retro Freak, la RetroN 5 ou la Poly Mega qui émulent plusieurs machines et reposent donc en général sur l’émulation software, plus rarement hardware ou un hybride des deux (Poly Mega).
    – d’autre part les clones n’émulant qu’une seule console, comme c’est le cas ici. Certains sont quand même basés sur l’émulation software (les Classic Mini de Nintendo), mais on trouve plus facilement de l’émulation hardware façon FPGA ou, plus simplement et notamment pour les consoles 8-bit (2600, Famicom), de simples clones hardware, reposant sur ce qu’on appelle un « SoC » (System-on-a-Chip).