The Siege and the Sandfox invente le « Stealthvania »

The Siege and the Sandfox

Si certains commencent à se lasser des nombreux Metroidvania qui pullulent sur la scène néorétro, The Siege and the Sandfox présente l’avantage de se démarquer d’une majeure partie de la production. En plus de délaisser le sempiternel look 8-bit pour un pixelart digne d’une machine 16 voire 32-bit, le titre se présente comme un « Stealthvania » puisqu’il s’agit avant tout d’un jeu d’infiltration, se déroulant toutefois dans un donjon labyrinthique digne d’un Metroid… En effet, on y incarne un assassin accusé à tort du meurtre du roi dont il est le témoin, et qui doit donc s’échapper pour faire éclater la vérité sur la menace qui pèse sur le royaume. Conçu par le studio britannique Cardboard Sword, composé d’une demi-douzaine de développeurs au CV plutôt solide, le jeu a en plus la particularité plutôt rare dans nos colonnes d’avoir été programmé via l’Unreal Engine 4 ! Néanmoins, comme en témoigne l’absence de son dans la vidéo ci-dessous, le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements. Il devrait être édité par Chucklefish Games (Stardew Valley), mais on ne connaît ni la date de sortie ni les supports concernés.

Source : Gamekult

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/121859/the-siege-and-the-sandfox-invente-le-stealthvania/