Une sélection de freeware pour la Neo·Geo Pocket Color

Neo·Geo Pocket Color T-shirt

T-shirt Neo·Geo Pocket Color chez Fangamer (via Tiny Cartridge)

Même si les deux dernières sélections était très rapprochées, plus d’un mois s’est écoulé depuis la dernière et l’on a donc un paquet de jeux gratuits à vous présenter, dont trois rien que dans la gamme SEGA Forever – qui a fait disparaître l’adjectif « indé » du titre de cette rubrique en passant… C’est toutefois à un autre constructeur que l’on a rendu hommage ; on n’a pas pu résister devant ce T-shirt Neo·Geo Pocket Color qui pousse le concept jusqu’à placer le nom de la machine sur la poche justement. Cette merveille est en vente pour $28 hors frais de port chez Fangamer.


On commence avec Super Dungeon Master qui a effectivement un lien de parenté avec Dungeon Master (1987) mais on vous laissera décider par vous-mêmes si cette adaptation est « super » ; il s’agit en effet du classique recréé en vue du dessus à l’aide de RPG Maker. Le développeur Dave Gumble a dû mine de rien y passer du temps et a procédé à plusieurs mises à jour depuis sa sortie mi-octobre, et il est donc tout de même dommage que le jeu soit passé plutôt inaperçu sur Steam.


À la mi-octobre, Atlus publiait la bande-annonce ci-dessus afin de promouvoir la sortie de Shin Megami Tensei: Strange Journey Redux quelques jours plus tard sur 3DS. Mais au lieu d’en montrer des images, celle-ci présentait une sorte de Metroidvania 2D mettant en scène Jack Frost et Jack O’Lantern, mais dans une résolution clairement plus élevée que celle de la portable et sous une forme qui dépasse largement le faux jeu créé pour la blague… Et en effet, peu après, l’éditeur mettait en ligne Synchronicity Prologue à cette adresse (bouton bleu ダウンロード pour télécharger), un Metroidvania relativement court mais très soigné et où l’on retrouve la patte de Krobon Station (Pharaoh Rebirth+). Il s’avère heureusement relativement jouable en japonais mais une traduction officieuse, mais toutefois incomplète, est disponible à cette adresse.

Source : Gamekult


On reste dans la thématique de Halloween – et d’ailleurs chez le même éditeur aussi puisque SEGA a racheté Atlus – avec Decap Attack (1991), le nouveau jeu gratuit de la gamme SEGA Forever après La Légende de Thor. Également issu de la Mega Drive, ce jeu de plateformes est en réalité la version occidentale à l’univers très différent de Magical Hat no Buttobi Tabo! Daibōken, suite spirituelle du Kid Kool (1988) de la NES et du Psycho Fox (1989) de la Master System, tous signés Vic Tokai. Et il est donc gratuit depuis Halloween sur iTunes comme sur Google Play.


Infiniroom avait été créé à l’origine dans le cadre de la Ludum Dare 37 dont on n’avait pas eu l’occasion de parler jusqu’à présent, bien que cette compétition sur le thème « une salle » ait été remportée par l’un de nos chouchous, Sinclair Strange (Alien Splatter Redux). La création de Lonebot est un autorunner se déroulant le long des parois d’une salle rectangulaire dont l’agencement évolue au cours du temps. L’original PC se joue depuis votre navigateur à cette adresse, mais une version plus aboutie a fait son arrivée plus récemment sur mobiles, sur iTunes et Google Play. Elle est toujours gratuite mais avec de la pub intégrée désactivable en payant.

Source : Gamekult


ESWAT: City under Siege (SEGA)

ESWAT: City under Siege (SEGA)

Et l’on retrouve d’ailleurs ce modèle économique dans la gamme SEGA Forever, qui a aussi accueilli ESWAT: City under Siege (1990), la version Mega Drive du jeu d’arcade Cyber Police ESWAT (1989) à l’univers similaire mais au level design très différent. Également sorti sur Master System, ce jeu d’action fortement influencé par RoboCop (1987) est nettement meilleur que l’original en arcade, sur lequel est basé les portages micros. Et il reste très sympathique comme on peut le vérifier sur iTunes comme sur Google Play, même si les derniers niveaux sont bien difficiles…


God of Thunder (Ron Davis)

God of Thunder (Ron Davis)

God of Thunder est un jeu d’action/réflexion créé par Ron Davis en 1993 avant d’intégrer Adept Software (Jetpack), et distribué alors sous forme de shareware. Hélas passé inaperçu aux côtés des Doom-like de l’époque, le jeu a eu une seconde chance au début des années 2000 sous forme de freeware, en téléchargement depuis son site officiel. On peut également y jouer sur le web à cette adresse mais la plupart des navigateurs ne sont plus compatibles. D’où l’intérêt de son arrivée récente sur Steam, avec certes du DRM et seulement sous Windows, mais le jeu reste gratuit.


Alex Kidd in Pico World (Domarius Games)

Alex Kidd in Pico World (Domarius Games)

SEGA est décidément à la fête dans cette sélection, d’autant que l’une des créations Pico-8 de la précédente était un demake du jeu d’arcade Thunder Blade (1987). Certes, Alex Kidd in Pico World est nettement moins impressionnant, mais Clint Hobson (Domarius Games) est tout de même parvenu à signer un portage très complet du classique de la Master System, avec ses seize niveaux (quoique réduits en taille) et l’intégralité des véhicules disponibles ! On regrettera seulement pour notre part qu’il faille sauter avec la direction haut plutôt qu’avec le second bouton qui sert au menu… Le jeu s’essaie depuis un navigateur à cette adresse ou sur PocketCHIP.

Source : Indie Retro News


À l’occasion des 25 ans de Sonic the Hedgehog 2 le 21 novembre, SEGA a judicieusement ajouté le classique de la Mega Drive à sa gamme de freeware. Et comme cet anniversaire (japonais) tombait un mardi, l’éditeur a pu ressortir le « Sonic 2sday » de l’époque puisque le jeu avait fait son arrivée en Occident un mardi également, le 24 pour être précis. On n’a pas grand-chose à ajouter par rapport à notre test de sa réédition 3DS, alors courez le télécharger sur iTunes ou Google Play.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/126978/une-selection-de-freeware-pour-la-neo%c2%b7geo-pocket-color/

  • Merci pour cette review de tous ces titres. Ces quelques infos (studio, console et date de sortie originels, genre) donnent envie d’en savoir plus ou de tester.

    Quant à Decap Attack, il est quand même très… différent de Kid Kool ou Psychofox, donc c’est bien une suite « spirituelle », rien de plus 🙂