Gunbird, un shoot ’em up culte disponible sur Switch

Gunbird (Switch)

Le studio japonais Zerodiv avait créé la surprise au cœur de l’été en exhumant sur Switch Strikers 1945 (1995) et Gunbarich (2001), deux classiques du défunt spécialiste du shoot ’em up, Psikyo. Fondée par des anciens de Video System ayant œuvré sur le premier Aero Fighters/Sonic Wings (1992), cette société en a conservé la philosophie à travers la vingtaine de jeux sortis en arcade jusqu’au milieu des années 2000 ; on vous renvoie au podcast de Shmup ’em all pour plus d’infos. Or compte tenu du succès des deux premiers titres réédités sur la console de Nintendo, dont le format hybride permet de s’y adonner en mode TATE (vertical), Zerodiv avait confirmé son intention d’en proposer d’autres comme Sengoku Ace (1993) et surtout Zero Gunner 2 (2001), qui devait arriver « très rapidement »… Mais c’est finalement Gunbird (1994) qui est sorti aujourd’hui sur l’eShop au tarif habituel de 6,99 €. Précurseur des manic shooters bien que ses boîtes de collision soient bien moins indulgentes, il a été porté par Atlus en 1995 sur Saturn et PlayStation au Japon, mais il est aussi tristement célèbre pour sa localisation tardive (et désastreuse) en Occident par XS Games sur la 32-bit de Sony sous le nom Mobile Light Force (2002). Cette version avait d’ailleurs été rééditée durant l’été 2015 sur Steam, mais dépourvue de son mode deux joueurs ! C’est donc une doublement bonne nouvelle de revoir le Gunbird original sur Switch.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/127931/gunbird-un-shoot-em-up-culte-disponible-sur-switch/