Une sélection de freeware pour Bob Wakelin

Quelques jaquettes signées Bob Wakelin

Quelques jaquettes signées Bob Wakelin – via NintendoLife

Après une sélection consacrée à une machine bien moche, la première de 2018 se devait d’être dédiée à une actualité très laide également ; on apprenait cette semaine le décès de Bob Wakelin, l’un des illustrateurs d’Ocean et sans doute le plus doué de sa génération en Europe. Le visuel ci-dessus n’est que l’un des nombreux hommages qui lui ont été rendus sur Twitter et il ne montre qu’une petite partie de son travail qui a indéniablement contribué à faire le succès de l’éditeur britannique, rendant nettement plus alléchants des jeux qui n’étaient pas toujours très réussis…


Grand vainqueur de la Nordic Game Jam en 2017, Baba Is You est le nouveau jeu de réflexion de Arvi « Hempuli » Teikari (Environmental Station Alpha). Comme le début de la vidéo ci-dessus l’expliquera mieux que moi, le but est de déplacer des mots afin de changer les règles qui régissent le jeu, et ainsi atteindre l’objectif – qui peut lui-même être parfois modifié ! Le concept devrait être enrichi dans une version complète attendue cet été sur PC mais, pour patienter, on pourra suivre les avancées du projet sur le blog du développeur et télécharger le prototype sur itch.io.

Source : Gamekult


Roaring Streets (cottontrek)

Roaring Streets (cottontrek)

Roaring Streets a lui été créé lors de la GameMaker’s Toolkit Jam organisée par Mark Brown, qui réalise des vidéos d’analyse de game design (avec sous-titres français) sur YouTube. Or le thème de cette game jam était plus précisément de créer un jeu où une même mécanique a (au moins) deux utilisations, à la manière de Downwell décortiqué dans cette vidéo. C’est sans doute pour cela que l’on retrouve son esthétique minimaliste en rouge, noir et blanc dans le jeu de cottontrek, où chaque mouvement ne fait pas que déplacer le protagoniste, mais lui fait aussi changer d’arme ! Il faudra donc synchroniser ses actions à la manière d’un Crypt of the NecroDancer (le rythme en moins) pour éliminer chaque ennemi avec la bonne pétoire… Un concept à tester sur itch.io.

Source : Gamekult


The Flames (Rosden Shadow)

The Flames (Rosden Shadow)

Cela faisait trois ans et demi que l’on n’avait pas évoqué ici de jeux conçus à l’aide de PuzzleScript, et on avait oublié à quel point ils pouvaient être retors… Bien qu’il n’offre que dix tableaux, The Flames vous fera vous creuser sérieusement les méninges pour réussir à mettre le feu à toutes les caisses en les poussant contre le brasero, ou l’inverse. Toute la difficulté du jeu de Mark Signorelli, qui officie en tant que Rosden Shadow, provient du fait que les caisses se consument rapidement et qu’il faudra donc minimiser les mouvements, l’action se déroulant en semi-temps réel comme un roguelike. Vous aurez donc tout votre temps pour réfléchir, mais la touche R qui réinitialise le tableau s’avèrera indispensable. Le jeu se joue directement de votre navigateur à cette adresse.

Source : Gamekult


Sorti en 2004 puis mis à jour par son créateur, le mystérieux Kikiyama, jusqu’en 2007 avant que celui-ci ne disparaisse de la circulation, Yume Nikki fait partie de ces jeux indépendants japonais cultes aux côtés de Cave Story. Créé à l’aide de RPG Maker, il s’agit d’un jeu d’aventure onirique et minimaliste, sans le moindre dialogue, et c’est sans doute ce côté hermétique qui a suscité de nombreux hommages (dont un manga et un roman) et diverses théories farfelues recensées sur son Wiki. Et il a bien sûr influencé pas mal d’autres jeux comme Anodyne, Dreaming Sarah, The Count Lucanor ou encore Undertale. Or le néoclassique vient de faire l’objet d’un remake en 3D baptisé Yume Nikki: Dream Diary, réalisé avec la bénédiction de Kikiyama – qui serait donc bien vivant ! – et qui sera commercialisé le 23 février par Playism. En attendant et pour faire découvrir l’original au plus grand nombre, l’éditeur l’a mis en ligne gratuitement ce mois-ci sur Steam.

Sources : Kotaku & Gamekult


SyntaxBomb (Adam Strange)

SyntaxBomb (Adam Strange)

La genèse de SyntaxBomb est également peu commune ; Adam Strange l’avait apparemment créé dans le cadre de la game jam éponyme à l’automne dernier, dont les participants devaient uniquement suivre la contrainte d’une résolution de 320×200 et d’une palette de seize couleurs. Or le jeu n’apparaissant pas dans la liste, on peut supposer qu’il n’avait pas rendu sa copie à temps… C’est là qu’intervient une autre game jam, la seconde édition de la Finally Finish Something toujours en cours et qui, comme son nom l’indique, donne l’opportunité de prendre la bonne résolution de terminer une création inachevée ! Le petit jeu d’arcade est donc enfin disponible en v1 sous Windows et Mac OS X depuis la page de la compétition ou via itch.io.

Source : Indie Retro News


À l’occasion de la sortie du très attendu Iconoclasts cette semaine, nos confrères de Gamekult en ont profité pour exhumer une création précédente de Joakim « Konjak » Sandberg, à l’époque où il distribuait ses jeux gratuitement en ligne. Et s’il y a plein d’autres titres alléchants sur son site, il faut avouer que The Legend of Princess (2008) est assez irrésistible. Il réinvente Zelda à la manière d’un jeu d’action/plateformes, avec une vue qui rappelle forcément Adventure of Link mais avec un feeling et une réalisation digne d’une borne d’arcade ! Le ton est certes parodique, mais l’hommage est réussi avec de nombreux clins d’œil à la série. L’aventure est toutefois courte car elle se limite à un unique donjon, mais on prendra plaisir à le reparcourir plusieurs fois, ne serait-ce que pour tester toutes les armes (boomerang, arc, bombe) et les objets (plume, grappin, poule).

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/130951/une-selection-de-freeware-pour-bob-wakelin/