En janvier sur le PlayStation Store

Iconoclasts (PlayStation 4, Vita)

Après une fin d’année en feu d’artifice comme souvent chez Sony, janvier s’est montré encore très généreux même si ce premier mois de 2018 a été l’occasion d’une session de rattrapage côté Neo·Geo. On a en effet eu droit à beaucoup de titres, et de très bons de surcroît, mais dont la plupart sont déjà disponibles chez la concurrence : Metal Slug 3, World Heroes 2 JetTop Hunter: Roddy & Cathy, Real Bout Fatal Fury SpecialThe King of Fighters ’98 et Shock Troopers (6,99 € chacun). Cependant, la PlayStation 4 conserve encore la primeur de certaines rééditions de classiques de l’arcade comme Front Line de Taito ce mois-ci. Côté néorétro, il y a eu également un peu de rattrapage là encore avec Kingdom: New Lands (14,99 €) sur PS4 et 2064: Read Only Memories (21,99 €) sur Vita, mais janvier a surtout vu la sortie d’excellents jeux multi-plateforme : The Aquatic Adventure of the Last Human (14,99 €), Iconoclasts (19,99 € en cross-buy avec la Vita), Celeste (19,99 €) et enfin Strikers Edge (14,99 €) qui arrive demain si tout va bien.


Metal Slug 3 (Neo·Geo, 6,99 €)METAL SLUG 3 (PS4)
(Neo·Geo MVS, 23 mars 2000 au Japon)
Catégorie : run and gun
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 05/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Metal Slug 3]

Un an après l’excellent Metal Slug X, SNK sortait un dernier épisode de son run and gun fétiche avant de rencontrer de gros problèmes financiers, qui allaient mener au rachat par le fabricant de pachinko Aruze (cf. notre podcast sur la Neo·Geo). C’est donc un véritable chant du cygne que nous offre Nazca Corporation, le volet le plus riche sur le plan créatif. Il cumule toutes les idées des jeux précédents en y ajoutant des embranchements dans les niveaux, des passages sous-marins, l’hilarante transformation en zombi et pas moins de sept nouveaux slugs. Cela dit, il faut bien avouer que cette surenchère se retrouve dans la difficulté du jeu, avec un dernier niveau tout bonnement ahurissant… Par la suite, la licence allait être acquise par Mega Enterprise qui a hélas livré un quatrième volet indigne de la série. Celle-ci est revenue ensuite dans le giron de SNK Playmore, mais sans jamais vraiment retrouver son niveau d’excellence…


World Heroes 2 Jet (Neo·Geo, 6,99 €)WORLD HEROES 2 JET (PS4)
(Neo·Geo, 26 avril 1994)
Catégorie : combat
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 05/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [World Heroes 2 Jet]

Si World Heroes n’est déjà pas la série de jeu de combat la plus réputée sur Neo·Geo, cet épisode est en outre le moins recommandable de tous… Pour sa défense, à une époque où Street Fighter et Fatal Fury se déclinent eux-mêmes en « Turbo » et « Special », et alors que le tout premier The King of Fighters n’est pas encore disponible, la mode est aux demi-suites… Là où World Heroes 2 (1993) était très en avance par rapport à la concurrence avec quatorze personnages, ce Jet n’en ajoute que deux, Jack et Ryōfu, plutôt sympathiques au demeurant. Hélas, malgré l’ajout d’un mode Entry the Tournament, d’un dash (avec deux fois avant ou arrière) et de la possibilité de miser sur l’attaque, la défense ou la vitesse en Versus, on déplore la disparition de pas mal de musiques et surtout du fameux mode Deathmatch qui faisait la grande originalité de la licence. Celui-ci n’est hélas pas réapparu dans World Heroes Perfect (1995), mais ce dernier a au moins le mérite de repenser franchement le gameplay de la série et d’enrichir encore la formule.


Top Hunter: Roddy & Cathy (Neo·Geo MVS, 6,99 €)TOP HUNTER: RODDY & CATHY (PS4)
(Neo·Geo MVS, 18 mai 1994 au Japon)
Catégorie : action/plateformes
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 05/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Top Hunter: Roddy & Cathy]

Top Hunter: Roddy & Cathy fait partie de ces jeux d’action/plateformes comme Spinmaster qui ne sont pas forcément méconnus des joueurs, mais plutôt injustement snobés parce qu’ils n’appartiennent pas au(x) genre(s) phare(s) de la Neo·Geo… Il faut dire qu’à l’époque de sa sortie, quand les cartouches n’avaient pas besoin de spéculation pour coûter un bras, le fait que ce titre coloré soit (pour une fois) très facile avait été perçu comme un défaut par une grande partie de la presse, qui reconnaissait pourtant ses qualités ludiques par ailleurs. Et aujourd’hui, ces dernières frappent davantage encore, comme son gameplay sur deux plans truffé de bonnes idées, ses quatre environnements qui influent sur ce dernier et qui changent selon l’ordre dans lequel on les aborde, ses coups spéciaux façon jeu de combat, ou encore la possibilité de monter à bord de méchas, ce qui en fait en plus un ancêtre de Metal Slug, en quelque sorte. Et puis il y en a, comme le site Neo·Geo Spirit de retour après quelques difficultés d’hébergement et qu’on remercie chaudement en passant, qui le trouvent au contraire très difficile… Comme quoi.


Real Bout Fatal Fury Special (Neo·Geo MVS, 6,99 €)REAL BOUT FATAL FURY SPECIAL (PS4)
(Neo·Geo MVS, 28 janvier 1997 au Japon)
Catégorie : combat
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 05/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Real Bout Fatal Fury Special]

Déjà disponible au sein de la compilation Fatal Fury Battle Archives Vol. 2 (2007) sur PlayStation 2 rééditée en mars, comme son prédécesseur Real Bout Fatal Fury (1995), il corrige justement les « errements » de ce dernier sorti à la hâte pour rappel. Tout comme Fatal Fury Special (1993) – d’où le « Special » –, il ne s’embarrasse pas de scénario pour nous offrir un casting très complet (quoique sans nouvelle tête) : dix-neuf personnages auxquels s’ajoute Geese Howard (bien que décédé officiellement !) jouable via un code. Cependant, s’il conserve le quatrième bouton dédié aux changements de plan de son prédécesseur, le nombre de plans repasse à deux et surtout, les controversées sorties d’arènes… ont elles-mêmes été éjectées hors du jeu ! Il est cela dit toujours possible d’assommer son adversaire en lui faisant traverser la bordure du niveau. Parmi les nouvelles subtilités de gameplay, on notera que la Power Gauge, qui diminue désormais quand on se relève en changeant de plan, gagne un nouveau niveau intermédiaire, le « H-Power », qui permet d’effectuer un coup spécial en garde appelé Break Shot. Offrant en outre bien plus d’arènes, superbement mises en scène, que son prédécesseur, et des personnages presque tous redessinés dans un style manga réussi, c’est un incontournable.


The King of Fighters '98 (Neo·Geo MVS, 6,99 €)THE KING OF FIGHTERS ’98 (PS4)
(Neo·Geo MVS, 23 juillet 1998 au Japon)
Catégorie : combat
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 11/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [The King of Fighters ’98]

Après The King of Fighters ’97 en novembre, voici enfin celui que beaucoup considèrent comme le meilleur épisode de la série. Il faut dire que The King of Fighters ’98 en est objectivement l’un des deux volets « best of » (ou Dream Match) avec The King of Fighters 2002, c’est-à-dire qu’ils réunissent à peu près tous les personnages de la licence apparus jusque-là, mais sans scénario faisant office de prétexte. Or l’histoire n’a de toute façon jamais été prépondérante dans le genre… Cette cuvée 1998 reprend donc à quelques subtilités près le gameplay de son prédécesseur direct, qui avait amené le choix entre les styles de combat Extra et Advanced pour rappel, et y incorpore presque tous les combattants des deux premiers volets – hormis quelques boss ajoutés dans le remake Ultimate Match en 2008 sur PlayStation 2 ; rééquilibrée deux ans plus tard, cette version a servi notamment de base à la réédition Steam publiée fin 2014.


Front Line (arcade, 6,99 €)FRONT LINE (PS4)
(arcade, novembre 1982)
Catégorie : run and gun
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Taito
Date de sortie PSN : 17/01/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Front Line]

Si Sheriff (1979), le premier jeu d’arcade original de Nintendo (dont un certain Shigeru Miyamato a signé les graphismes), est sans doute le premier run and gun de l’Histoire, Front Line est celui qui, bien avant Commando (1985) puis Ikari Warriors (1986), avait posé les bases du genre. On retrouve en effet déjà l’ambiance militaire, le scrolling vertical avec un fort à détruire au bout du niveau ou encore l’utilisation de grenades comme arme secondaire. Mais le jeu bénéficie en prime de mécaniques de gameplay encore plus en avance sur leur temps, comme l’utilisation d’une molette (ici séparée du joystick) pour orienter son tir, ou la possibilité de monter à bord d’un tank (de deux types) ! Et déjà à l’époque, il fallait prendre garde à le quitter avant qu’il n’explose… Mais, bien qu’il ait failli être élu meilleur jeu d’arcade de l’année face à Pole Position, ce classique est quelque peu tombé dans l’oubli. Car contrairement à ceux qu’il a influencés, il a surtout été adapté sur des machines japonaises hormis l’Atari 2600 et la ColecoVision, et sa réalisation a en outre pris un sacré coup de vieux avec un personnage à la démarche et aux postures (involontairement ?) comiques, sans parler des tanks octogonaux…


Shock Troopers (Neo·Geo MVS, 6,99 €)SHOCK TROOPERS (PS4)
(Neo·Geo MVS, 11 novembre 1997 au Japon)
Catégorie : run and gun
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK
Date de sortie PSN : 03/03/2017
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Shock Troopers]

Shock Troopers a longtemps été moins connu que d’autres classiques Neo·Geo parce qu’il n’avait été publié à l’origine qu’au format MVS réservé (théoriquement) à l’arcade. Heureusement, il a depuis été réédité plusieurs fois, notamment sur l’anthologie SNK, et il le mérite car c’est un run and gun vu du dessus à la Mercs – ou à la Ikari Warriors (1986) pour rester chez le même développeur – très réussi, quoique tardif. Toutefois, comme souvent dans le genre, l’absence de double stick a obligé à trouver une parade ; il suffit ici de maintenir le bouton de tir appuyé pour strafer en faisant feu dans la même direction, quitte à effectuer une roulade en cas de danger. En plus, pour les joueurs hésitant entre plusieurs personnages, un Team Mode permet d’en prendre trois parmi huit et de passer de l’un à l’autre à tout moment. Et pour une fois, il n’est pas nécessaire d’attendre Shock Troopers: 2nd Squad (1999) que beaucoup jugent inférieur.


Je vous donne donc rendez-vous le dernier mardi de février pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/131239/en-janvier-sur-le-playstation-store-6/