PocketSprite, le clone miniature de Game Boy qui cartonne !

PocketSprite

Alors que l’on verrait bien nous-mêmes une Mini Game Boy succéder à la Mini Super NES, les clones de la portable commencent à se multiplier à gauche et à droite. Et on a également vu des bricoleurs se lancer dans des versions miniatures de la console de Nintendo, comme celle-ci ou celle-là, qui étaient aussi mignonnes qu’elles avaient l’air peu confortables… Mais ça ne les a pas empêché de faire le buzz, bien au contraire, et on ne s’étonne pas vraiment que la PocketSprite ait déjà quadruplé son objectif initial sur CrowdSupply alors qu’il lui reste encore un bon mois de campagne… Et pourtant, si elle est adorable et ne coûte que $55 assemblée ou en kit – les plus rapides ont même payé $45 –, la machine semble assez limitée. Elle ne mesure que 5,5×3,2×1,4 cm, et son écran offre du coup une résolution de 80×64, soit moins du quart de la Game Boy originale ! Certes, avec son processeur dual core cadencé à 240 MHz et ses 520 Kio de RAM, elle est plus puissante que la plupart des machines de ce genre, mais est-ce vraiment utile ? Avec seulement quatre boutons, il est délicat d’émuler des consoles au-delà des 8-bit… En standard, la PocketSprite embarque d’ailleurs deux émulateurs pour Game Boy, Game Boy Color, Master System et Game Gear, ainsi que des jeux libres de droit (nous dit-on), mais cela peut facilement évoluer grâce à une compatibilité WiFi (qui devrait compenser les 16 Mio de mémoire interne) et au statut open source de la machine – tout est sur GitHub. Autrement dit, il faudra sans doute davantage compter sur la communauté des développeurs, qui nous pondront sans doute un portage de Doom aussi mignon qu’injouable, plutôt que d’y voir l’émulateur de poche ultime…

Source : Liliputing

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/132595/pocketsprite-le-clone-miniature-de-game-boy-qui-cartonne/