Never Stop Sneakin’, la parodie de MGS s’infiltre sur Steam

Never Stop Sneakin' (Windows, Mac OS X, Switch)

Créé par Dean Dodrill (Dust : An Elysian Tail) comme une pause entre deux projets plus ambitieux, Never Stop Sneakin’ s’est fait pas mal remarquer finalement – un comble pour un jeu misant sur la discrétion ! Oui, cet argument est idiot, mais pas moins que le pitch qui voit le méchant Amadeus Guildenstern kidnapper tous les présidents des États-Unis (« même les mauvais ») quitte à voyager dans le temps… Et le jeu d’infiltration ne se contente pas de parodier l’ambiance de la série Metal Gear, puisqu’il reprend le look visuel de Metal Gear Solid (1998) et ses gros polygones aux textures délicieusement pixelisées comme on le voit ci-dessus, et aussi son style musical imitant lui-même James Bond comme on peut l’entendre dans la bande-annonce ci-dessous. Hélas, si cela a le mérite indéniable de nous changer des titres au look 8-bit, le jeu d’Humble Hearts souffre un peu de son manque d’ambition, avec un gameplay dont on fait vite le tour d’autant que l’aventure traîne un peu en longueur… Initialement exclusif à la Switch dont il exploite d’ailleurs les contrôles tactiles de manière optionnelle, Never Stop Sneakin’ a fait son arrivée sur l’eShop américain à la mi-décembre avant de débarquer en Europe début janvier… sauf en France, curieusement. Ceux qui n’auront pas la patience d’attendre peuvent cependant le prendre sur Steam, où il est disponible depuis hier au tarif de 9,59 € pour sa semaine de lancement, un bundle étant proposé avec la bande originale signée Hyperduck Soundworks (Monsters and Monocles, Cosmic Star Heroine).

Merci à Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/133132/never-stop-sneakin-la-parodie-de-mgs-sinfiltre-sur-steam/