Le prédécesseur de Final Fantasy enfin traduit en anglais !

Cleopatra no Mahō (Famicom Disk System)

En juin 2015, on vous signalait la traduction par DvD translations de Pocket Zaurus: Swords of the Ten Kings (1987), un jeu NES basé les jouets Diplodo. Or il nous faisait incarner Shinji Hashimoto, à l’époque le meijin de Bandai mais aujourd’hui l’un des pontes de Square Enix, et qui avait d’ailleurs beaucoup apprécié notre rétrospective Final Fantasy à Japan Expo l’année dernière. Eh bien cela nous fait une transition certes laborieuse mais toute trouvée, puisque le collectif a fait son retour après trois ans d’absence pour mettre en ligne deux traductions (incluant comme à son habitude les manuels), et l’une d’elles est dédiée à Cleopatra no Mahō, traduit en The Cursed Treasure of Cleopatra. Publié en juillet 1987 sur Famicom Disk System, il s’agit du dernier RPG développé par Square avant le tout premier épisode de sa série-phare, en décembre, et il bénéficie déjà de musiques signées Nobuo Uematsu. Ponctué de combats au tour par tour qui interviennent aléatoirement et à tout moment (y compris en pause !), le jeu s’apparente toutefois davantage à un jeu d’aventure en vue subjective. Le patch se récupère à cette adresse et sur ROMhacking. L’autre traduction mise en ligne en simultané est moins intéressante car Moero TwinBee: Cinnamon-hakase o Sukue! (1986) sur la même machine, rebaptisé ici Burnin’ TwinBee, fait justement partie des rares jeux de la série de Konami à avoir quitté le Japon, sous le titre Stinger (1987). Cela dit, cette version NES n’était jouable qu’à deux au lieu de trois (le Four Score n’étant pas encore sorti) et avait été privée d’intro, de dénouement et même du choix de la difficulté !

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/136766/le-predecesseur-de-final-fantasy-enfin-traduit-en-anglais/