Billy Mitchell banni, privé de ses scores et de ses records

Billy Mitchell en 2009 (photo : David Greedy/Getty Images)

Billy Mitchell en 2009 (photo : David Greedy/Getty Images)

Début février, on vous signalait que Billy Mitchell, rendu célèbre par le documentaire The King of Kong (2007), avait vu certains de ses records questionnés à la suite de ceux de son homologue Todd Rogers. En effet, Jeremy « Xelnia » Young soupçonnait Mitchell d’avoir réalisé certains de ses scores de Donkey Kong (1981) via MAME et non une authentique borne d’arcade, ce qui faciliterait la triche. L’organisme archivant les scores, Twin Galaxies, a donc étudié toutes les preuves et a émis la semaine dernière un communiqué annonçant que tous ceux de Mitchell avait été supprimés et qu’il était désormais banni de toute compétition ; Steve Wiebe, son adversaire de The King of Kong, est donc considéré comme le premier à avoir dépassé le million de points au classique de Nintendo. Dans la foulée, Le Livre Guinness des records, qui avait déjà fait disparaître celui de Todd Rogers sur Dragster (1980), annulera également les records de Mitchell, et notamment deux réalisés sur Pac-Man (1980), à savoir le premier score parfait et le meilleur score. Du coup, le week-end dernier, à l’occasion de la convention Midwest Gaming Classic, l’intéressé  s’est exprimé en vidéo ci-dessous auprès d’Old School Gamer Magazine – en terrain conquis donc, puisqu’il est membre du conseil consultatif de cette institution. Il y promet de fournir toutes les preuves pour sa défense, mais que cela prend du temps. Rappelons que Mitchell ne nie pas que les vidéos présentées par Young aient été réalisées à l’aide de MAME, mais il prétend que ce ne sont pas les vraies et que ces dernières seraient, hélas, introuvables…

Source : Kotaku (1, 2, 3)

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/136869/billy-mitchell-banni-prive-de-ses-scores-et-de-ses-records/