L’Atari VCS prépare (mal) sa campagne Indiegogo

Atari VCS

L’annonce remonte à une semaine mais nous n’avions pas encore pris le temps de la relayer ; Atari lancera le 30 mai une campagne de réservation sur Indiegogo pour son Atari VCSle nouveau nom très décrié par la communauté (« Not my Atari VCS ») de sa nouvelle machine connue auparavant en tant qu’Ataribox. Le problème est que même si l’on nous promet déjà du contenu au format 4K, HDR et en soixante images par seconde, une mémoire extensible, du WiFi, du Bluetooth 5.0 et la compatibilité USB 3.0, le détail des spécifications ne sera communiqué qu’à l’ouverture des précommandes… En revanche, les informations déjà données n’incitent guère à l’enthousiasme. Ceux qui s’inscrivent à la mailing list dédiée via le site officiel avant le 24 mai devraient bénéficier des meilleures offres, mais il est question de $199 pour le modèle noir de base dit « Onyx » (qui n’est donc pas le modèle collector ci-dessus avec sa façade imitation bois), a priori sans aucune des deux manettes ci-dessus, et pour une durée limitée ! Certes, Atari n’a de cesse de nous rappeler qu’il ne s’agit pas d’une simple console rétro comme la Mini Super NES, le C64 Mini ou la future Neo·Geo Mini, puisque l’Atari VCS est un PC sous Linux doté d’un navigateur web, d’applications de streaming et Cie, et pouvant théoriquement accueillir des jeux modernes. Mais en dehors de Tempest 4000, qui n’a pas été confirmé mais constitue un candidat naturel, les seuls titres certains d’être disponibles sont la centaine de classiques de l’arcade et de l’Atari 2600 inclus dans la machine – sans doute ceux de la compilation Atari Vault puisque c’est le nom qui apparaît dans le communiqué. On espère donc qu’Atari utilisera plus que l’urgence des tarifs limités pour inciter les joueurs à investir dans l’Atari VCS qui devrait être disponible dans un an.

Merci à Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/138085/latari-vcs-prepare-mal-sa-campagne-indiegogo/