En juin sur l’eShop Nintendo

Donkey Kong (arcade, 6,99 €) et le Flip Grip sur Switch

Après un mois de mai déjà bien chargé, juin s’est montré tout aussi riche sur Switch, si ce n’est davantage ; la sortie de Donkey Kong (1981) constitue déjà un évènement car c’est la première fois que l’original est réédité, après Punch-Out!! en mars et en attendant le mois prochain Sky Skipper, inédit même en arcade ! Et ces rééditions Arcade Archives étant souvent compatibles avec le mode d’affichage vertical TATE, il devient urgent de se procurer le Flip Grip ci-dessus qui cartonne d’ailleurs sur Kickstarter… Surtout qu’il fonctionne aussi avec la plupart des shoot ’em ups Psikyo dont l’excellent Gunbird 2, disponible ce mois-ci aux côtés de Renegade et des rééditions Neo·Geo hebdomadaires : Riding Hero, Super Sidekicks 3, The Last Blade 2 et Money Puzzle Exchanger (6,99 € chacun). On déplore en revanche l’absence de classiques Irem et surtout Data East, ce qui est bien dommage car l’eShop américain a lui notamment accueilli BurgerTime et Joe and Mac: Caveman Ninja… Mais tout le monde aura droit demain à Crash Bandicoot N. Sane Trilogy (39,99 €), qui clôt un mois de juin incroyablement riche en rééditions ou reboots : Shaq Fu: A Legend Reborn (19,99 €), Flashback 25th Anniversary (19,99 €), D/Generation (16,99 €) ou encore Lumines Remastered (16,99 €). Côté néorétro, on a aussi eu droit à Iro Hero (12,99 €) et à Whip! Whip! (7,99 €), et on n’a pas eu le temps d’aborder Super Sportmatchen (14,99 €) ainsi que One Strike (4,99 €), 1917 – The Alien Invasion DX (6,99 €) et le faux Game & Watch I.F.O (3,99 €), des portages de trois jeux indé sortis sur Steam en novembre dernier, décembre 2016 et en août 2017 respectivement…


Riding Hero (Neo·Geo MVS, 6,99 €)RIDING HERO (Switch)
(Neo·Geo MVS, 24 juillet 1990 au Japon)
Catégorie : course
Joueurs : 1
Éditeur : SNK/Hamster
Date de sortie eShop : 07/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…RIDING-HERO-1386773.html

Sorti moins de trois mois après le lancement de la Neo·Geo, le même jour que Ninja Combat, Riding Hero fait partie de ces titres de première génération qui n’exploitent pas vraiment le hardware, en particulier ici au niveau du son. D’ailleurs, si son titre fait ouvertement référence à Racing Hero (1989), il évoque plutôt Super Hang-On (1987) du même SEGA, ne serait-ce que pour sa vue arrière, sans pour autant se montrer à la hauteur de l’original en arcade, hélas. Bien qu’il offre un mode Story bienvenu et plutôt rare pour le genre, il se révèle frustrant comme bon nombre de jeux de course de l’époque (et comme 80’s Overdrive encore récemment), avec une IA cheatée qui semble plus programmée pour vous faire voler dans le décor que pour gagner la course… Enfin, alors qu’un mode deux joueurs en écran divisé semblait techniquement possible, Riding Hero est dans la pratique l’un des rares titres purement solo sur le support ; il était en fait possible de jouer à deux en LAN via une connexion par la prise jack, mais réunir deux consoles, deux téléviseurs et deux cartouches était pour le moins difficile à l’époque !… Or cette réédition ne simule malheureusement pas ce mode Multi Play comme c’est indiqué sur la page du jeu.


Super Sidekicks 3 (Neo·Geo MVS, 6,99 €)SUPER SIDEKICKS 3 (Switch)
(Neo·Geo MVS, 7 mars 1995 au Japon)
Catégorie : football
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK/Hamster
Date de sortie eShop : 14/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…SUPER-SIDEKICKS-3.html

Moins d’un an après le deuxième épisode sortait ce Super Sidekicks 3: The Next Glory (alias Tokuten Ō 3 – Eikoue no Michi au Japon) qui reprend énormément les bases de son prédécesseur comme on l’a déjà expliqué. Il s’agit ainsi surtout d’étoffer encore le contenu avec notamment soixante-quatre équipes au lieu de quarante-huit, réparties en huit régions. À ce sujet, l’une des principales nouveautés est l’ajout de six tournois « régionaux », un pour chaque continent plus le championnat du monde ; il n’y a bien entendu aucune licence et les joueurs portent des noms ressemblants aux vrais que l’on ne peut hélas pas modifier… On retrouve sinon le gameplay de son aîné à l’identique, avec une réalisation encore plus généreuse en zooms dynamiques. Cela lui a sans doute permis de tirer son épingle du jeu à une époque où le genre passe progressivement à la 3D et, curieusement, il sera réédité sous le titre Neo Geo Cup ’98: The Road to the Victory pour la coupe du monde, plutôt que son successeur (spirituel) The Ultimate 11: SNK Football Championship (1996). Super Sidekicks 3 a également été choisi pour représenter la série au sein de la compilation SNK Arcade Classics Vol. 1 (2008), mais pas dans la Neo·Geo Mini


Donkey Kong (arcade, 6,99 €)DONKEY KONG (Switch)
(arcade, 9 juillet 1981)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Nintendo/Hamster
Date de sortie eShop : 15/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…DONKEY-KONG-1389973.html

Difficile de résumer en quelques lignes le jeu qui a révélé Shigeru Miyamoto en tant que game designer, vu naître deux des personnages les plus célèbres du jeu vidéo, suscité l’invention de la croix directionnelle pour son adaptation en Game & Watch, imposé Nintendo comme acteur majeur de l’industrie, fait l’objet d’un litige avec Universal, constitué un enjeu crucial dans la guerre des consoles de deuxième génération, donné lieu à des records du monde mais aussi à des scandales de triche… Il y a d’ailleurs eu plusieurs livres sur le sujet, donc un de Pix’n Love et de L’Écureuil Noir récemment. Et pourtant, Donkey Kong n’avait pas encore été réédité légalement dans sa version originale (hormis en bonus dans Donkey Kong 64), au profit de son portage NES réussi mais auquel il manque l’un des quatre tableaux et la plupart des cinématiques. Le niveau de l’usine avait d’ailleurs été réintégré dans une réédition incluse avec une version spéciale de la Wii en 2010, puis publiée sur 3DS en 2014 – ce qui n’a pas empêché un passionné de tenter un nouveau portage sur la 8-bit récemment… Or cette réédition Switch inclut non seulement l’original japonais, qui comporte des bugs permettant d’engranger plus de points, mais aussi la version corrigée et la version internationale dont l’ordre des stages est changé.


Gunbird 2 (arcade, 6,99 €)GUNBIRD 2 (Switch)
(arcade, décembre 1998 au Japon)
Catégorie : shoot ’em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Psikyo/Zerodiv
Date de sortie eShop : 21/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/Jeux/…/GUNBIRD2-1391522.html

Sorti tout de même quatre ans après le premier volet, Gunbird 2 en reprend toutefois la recette et, à vrai dire, celle d’à peu près tous les shoot ’em ups de Psikyo sortis entretemps : le choix entre six personnages bien loufoques, un ordre des niveaux en partie aléatoire, la nécessité de parcourir l’aventure deux fois pour accéder à la vraie fin, etc. Cependant, si l’on retrouve aussi le tir normal, le tir chargé et les bombes, cette suite voit l’arrivée d’une attaque au corps-à-corps, plus risquée mais se révélant rapidement indispensable pour éliminer les ennemis avant qu’ils ne vous aspergent de rideaux de boulettes… Une mécanique que l’on reverra d’ailleurs deux ans plus tard avec la charge de dragon dans Dragon Blaze. C’est aussi le premier jeu du studio à intégrer le système de « medal-chaining » qui récompense le ramassage à la chaîne de pièces (quand elles clignotent). Publié par Capcom en 2000 sur Dreamcast avec l’ajout de deux personnages (dont Morrigan de Darkstalkers), il a également été réuni avec son prédécesseur au sein du bundle Gunbird Special Edition (2004) sur PlayStation 2. Aussi mignon qu’il est coriace (mais gratifiant), Gunbird 2 est sans doute l’un des meilleurs jeux du studio.


The Last Blade 2 (Neo·Geo MVS, 6,99 €)THE LAST BLADE 2 (Switch)
(Neo·Geo MVS, 25 novembre 1998 au Japon)
Catégorie : combat
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK/Hamster
Date de sortie eShop : 21/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…THE-LAST-BLADE-2-1391521.html

Second et (hélas) dernier épisode d’une série de jeux de combat parfois restée dans l’ombre des grosses sagas de SNK, il est sorti entre The King of Fighters ’98 et Garou: Mark of the Wolves, au milieu d’un bel âge d’or pour le genre sur Neo·Geo. De son nom complet Bakumatsu Roman Dainimaku: Gekka no Kenshi – Tsuki ni Saku Hana, Chiri Yuku Hana, il reprend grandement les bases de son prédécesseur, mais revoit à la hausse le nombre de personnages, qui sont en outre davantage différenciés. Malgré tout, seize combattants (hors ceux à débloquer), cela reste peu même à l’époque… En dehors de quelques ajustements comme le changement de commande pour les projections, on retrouve le même gameplay avec deux boutons pour l’arme blanche, un bouton pour les coups de pied et un bouton de contre. Et aux deux modes Speed et Power, qui permettent de privilégier les combos et la puissance respectivement, s’en ajoute un troisième, EX, combinant les deux mais activable via une manipulation en version cartouche. Les puristes pourront pinailler sur certains détails et les autres regretteront peut-être le manque de décors et de personnages, mais cela n’en reste pas moins un des tout meilleurs jeux du genre.


Money Puzzle Exchanger (Neo·Geo MVS, 6,99 €)MONEY PUZZLE EXCHANGER (Switch)
(Neo·Geo MVS, 17 janvier 1997 au Japon)
Catégorie : réflexion/adresse
Joueurs : 1-2
Éditeur : SNK/Hamster
Date de sortie eShop : 28/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…Money-Puzzle-Exchanger.html

Puzzle game typiquement nippon, Money Puzzle Exchanger est injustement méconnu. Il faut dire que ses portages Game Boy et PlayStation n’ont jamais quitté le Japon et que l’original n’est sorti qu’au format MVS, comme la majorité des jeux du genre sur Neo·Geo tels que Gururin (1994) du même studio FACE mais, heureusement, il se révèle bien plus convaincant que ce dernier. En même temps, il reprend sans vergogne la maniabilité des populaires Magical Drop, sauf que les bulles sont remplacées par des pièces de monnaie. Or, préfigurant en quelque sorte Threes! et autres 2048, cinq pièces de 1 yen juxtaposées se transforment en une pièce de 5 yens, deux de 5 yens en une pièce de 10 yens et ainsi de suite, sachant que deux pièces de 500 yens côte à côte disparaissent… Et mine de rien, ce concept complique énormément la réflexion, surtout si l’on veut préparer ses combos à l’avance. C’est donc un titre redoutable, contrairement à ce que laisse penser son enrobage kawaii truffé d’engrish et qui penche parfois vers le sexy – le jeu s’appelle Money Idol Exchanger dans son pays d’origine après tout ! D’ailleurs, la bande originale agrémentée des voix de doubleuses populaires était sortie à l’époque…


Renegade (arcade, 6,99 €)RENEGADE (Switch)
(arcade, mai 1986 au Japon, décembre 1986 aux États-Unis)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Technōs Japan/Hamster
Date de sortie eShop : 28/06/2018
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…Renegade-1395725.html

Renegade est la version occidentale, publiée par Taito, du classique Nekketsu Kōha Kunio-kun de notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto. S’il a entaché à l’époque la réputation des salles d’arcade, il a révolutionné le beat ’em up en adoptant la vue en perspective « belt scroll » et en offrant un gameplay plus « réaliste » où un coup ne suffit plus, comme dans Kung-Fu Master (1984), à terrasser ses adversaires… Largement imité, il a tout de même vieilli ne serait-ce qu’en comparaison avec son successeur, Double Dragon (1987), réédité en janvier, bien que l’on retrouve dans certaines adaptations de ce dernier son gameplay particulier (un bouton pour frapper à gauche et l’autre à droite). Mais surtout, l’action de Renegade se déroule dans des zones plus fermées, il n’est pas possible de ramasser les armes des ennemis et on ne peut pas jouer à deux simultanément ! En fait, ce titre séminal vaut surtout pour sa descendance ; au Japon, la série des Kunio-kun dépasse largement le cadre du genre et a encore donné lieu à plusieurs beat ’em up ces dernières années sur 3DS. En Occident, c’est l’éditeur anglais Ocean qui lui a donné une lignée sur micros connue sous le nom de Target: Renegade.


Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de juillet pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/141485/en-juin-sur-leshop-nintendo-2/