Commodore 64 : la fournée de juin

Street Fighter II (Paco Herrera)

Si le mois de mai pouvait paraître (légèrement) calme, c’est la folie totale sur Commodore 64 en juin, avec plein de nouveautés mais aussi et surtout plein de projets ambitieux à venir… On a eu droit aux deux éditions physiques de Rocky Memphis et Organism chez Psytronik, et à deux autres titres à la vente au format dématérialisé : Exploding Fish de MegaStyle, en disquette dans le numéro 11 de Reset 64, pour $2, et Sydney Hunter and the Sacred Tribe, jusqu’ici seulement proposé en boîte, à $10. Du côté des jeux gratuits, on en retiendra déjà deux créés dans le cadre de la convention Schlimeisch 2018 début juin, et qui ont tous deux la particularité d’être jouables à huit (ce qui nécessite l’adaptateur Inception) : The Walking Death et Schlimeisch Mania II par le collectif Unreal. Et sur le site The New Dimension, Richard Bayliss a conçu un didacticiel pour apprendre à programmer en assembleur, A&&emble It!, et il fournit notamment tous les éléments pour créer soi-même Rogue Ninja – mais les plus flemmards peuvent récupérer l’exécutable sur CSDb. Par ailleurs, en plus d’avoir repoussé le mois dernier la date butoir de la SEUCK COMPO 2018, il a assoupli les règles – tous les jeux inédits peuvent participer ! – et cela a permis de passer de quatre à dix candidats en un mois, avec Moon Over Afghanistan de Jari Karjalainen, Algol par Mo Dernart/playOrbit (dont c’est le troisième jeu en lice), Dreamworld de Gaetano Chiummo (The Last Hope), Panzer Patty’s Pink Tank Adventure par Alf Yngve (Arhena the Amazon), CETI 21 par Bayliss lui-même, et enfin Battle in the Woods par un petit nouveau venu d’Italie, VOX VG.

Côté previews, on évoquait le mois dernier le portage d’Eye of the Beholder (1990), qui progresse très vite et que l’on peut enfin découvrir en vidéo ci-dessous. Hellbound de Marvin Hardy (Snow) est lui bien moins ambitieux, mais on peut en télécharger une démo primitive à cette adresse. Ce n’est hélas pas le cas des autres jeux de ce bilan, à commencer par Metal Warrior Ultra, une nouvelle version du jeu de Covert Bitops (Steel Ranger) sorti à l’origine en 1999, dévoilée en vidéo ci-dessous. Ensuite, l’éditeur Protovision a annoncé deux titres en développement, Space Moguls, un jeu de stratégie influencé par M.U.L.E. (1983), et Cursed Tomb, décrit comme un mélange entre Gauntlet et Boulder Dash. Et comme tous les mois, Trevor « Smila » Storey donne des nouvelles via Facebook des projets en cours avec sa clique, en l’occurrence de Soulless 2 programmé par Georg « Endurion » Rottensteiner (Joe Gunn) et que l’on n’avait pas vu depuis l’été dernier. Mais la folie du moment sur Commodore 64, ce sont les portages ! Après la nouvelle version de Speedball 2 le mois dernier, c’est The Chaos Engine (1993) des mêmes Bitmap Brothers qui pourrait arriver sur la machine ; Saul Cross plancherait sur un jeu dans le même genre et un certain Gorack a carrément le portage en tête, comme on l’apprend sur les forums Lemon 64. Plus concret bien que plus inattendu, c’est l’excellent Puzzle Bobble (1994) dont l’adaptation a été révélée sur les mêmes forums. Des clones existaient déjà sur le micro mais cette version frôle la perfection comme on le constate en vidéo ci-dessous. Enfin, comme vous l’aurez compris, Paco Herrera travaille sur une nouvelle conversion de Street Fighter II (1991), faisant plus honneur à l’original comme à la machine. Il a relayé sur Twitter la vidéo d’une démo (encore peu avancée) présentée lors de la convention ExploraCommodore fin mai. Et en bonus, même si ce bilan est déjà bien trop long, on vous propose deux émissions des chaînes Commodore 64 Mania et Oldschool is Beautiful :

Sources : Indie Retro News (Exploding Fish, Sydney Hunter, The Walking Death, Schlimeisch Mania II, Eye of the Beholder, Hellbound, Metal Warrior Ultra, Space Moguls, Cursed Tomb, Soulless 2, The Chaos Engine, Puzzle Bobble) & Rom Game (Street Fighter II)

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/142066/commodore-64-la-fournee-de-juin-6/