Octopath Traveler, le RPG « HD-2D » disponible sur Switch

Octopath Traveler (Switch)

Comme prévu, c’est aujourd’hui que le RPG Octopath Traveler fait son arrivée sur Switch, à la fois sur l’eShop et en boîte pour 59,99 €, mais aussi dans une édition collector contenant entre autres un livre se dépliant un diorama. Un clin d’œil au style visuel inédit du jeu, mêlant des sprites pixelisés à des décors en 3D façon Paper Mario, baignés généreusement d’effets de lumière et de flou « modernes » – au risque d’une palette parfois terne comme dans les jeux d’aujourd’hui. Et derrière cette forme étonnante se cache un game design également inhabituel. L’aventure s’articule en effet autour de huit personnages (guerrier, érudit, voleur, prêtresse, danseuse, apothicaire, marchande et chasseuse) ayant chacun leur propre quête de quatre chapitres. Seul le premier choix compte car cet aventurier devra rester dans votre équipe mais, après chaque chapitre, on a le choix entre passer au suivant (au risque de ne pas avoir le niveau suffisant) et débuter l’histoire d’un autre protagoniste (et ainsi le rallier à notre groupe) ou la poursuivre. Cette structure très libre se prête bien au jeu nomade, mais donne un côté déconnecté à l’ensemble et décevra ceux qui jouent surtout à un RPG pour le scénario. En outre, on sent parfois un côté copier-coller entre les donjons et même certains boss qui suivent le même principe pour les huit héros. Cependant, ceux qui s’intéressent surtout au système de combat seront nettement plus convaincus. Avec sa mécanique de prise de risque basée sur l’accumulation de points à chaque tour, la possibilité d’étourdir un ennemi en se focalisant sur sa faiblesse (contre un type d’arme ou un élément) et les compétences de douze jobs différents, Octopath Traveler offre des joutes stratégiques, ardues et mémorables. En fait, l’erreur du producteur du jeu de Square Enix est d’avoir déclaré lors de sa venue à Japan Expo qu’il avait été conçu comme un successeur spirituel de Final Fantasy VI (1994), alors qu’il rappelle davantage le côté expérimental de la série Sa·Ga.

Merci à NintendoLife, Kotaku & Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/142832/octopath-traveler-le-rpg-hd-2d-disponible-sur-switch/