Une sélection de freeware pour les tenues de sport Famicom

Uniforme de l'équipe de ping-pong de Nintendo

Uniforme de l’équipe de ping-pong de Nintendo – via Kotaku

Notre dernière sélection remontant à début juin, il était grand temps d’en proposer une autre même si l’on a récemment eu l’occasion d’évoquer un freeware et pas des moindres, Return of the Tentacle, qui méritait bien un article dédié. Et même s’il y a eu quelques décès dans le jeu vidéo récemment, on a préféré choisir une thématique plus estivale pour l’été – et quoi de plus confortable qu’un maillot de sport (votre serviteur en porte justement un en écrivant ces lignes) avec cette chaleur ? C’est Masaaki Sano, un ancien employé de Nintendo, qui a dévoilé via Twitter les uniformes que portent les membres du club de ping-pong interne à la société ! Conçus par l’un de ses designers, ils arborent le look de la Famicom et présentent des petits détails comme le nom de l’équipe (Fireballs) sur la poitrine, avec un rappel sous forme de boule de feu pixelisée sur le short. Mais malheureusement, il ne s’agit pas d’un produit dérivé et ce n’est pas à vendre…


On débute cette sélection avec un jeu Pico-8 mais, une fois n’est pas coutume, il ne s’agit pas tout à fait du demake ou du portage d’un classique car, Spaceman Splorf: Planet of Doom a beau être un titre Commodore 64, c’est un homebrew de 2016 ! On retrouve donc le petit jeu d’adresse à la Balloon Trip  recréé fidèlement par Roy Fielding, jouable à cette adresse ou sur PocketCHIP.

Source : Indie Retro News


Créé par le duo Mana Pill Studio basé à Taïwan, Jumping Kim est un petit jeu d’adresse dans lequel on incarne le dictateur de Corée du Nord devant sauter à la corde tout en détruisant un maximum de bâtiments à coups de charges au sol. De la monnaie virtuelle (que l’on peut sans doute aussi acquérir avec de l’argent réel) permet en outre de s’offrir divers bonus mais aussi des costumes bien débiles dont une tenue de Guile ou une autre de Donald Trump. Une démo est disponible sur Kongregate et la version complète se télécharge gratuitement sur iTunes et Google Play.


Wendy's BurgerTime

La chaîne de restauration rapide américaine Wendy’s a eu l’idée amusante d’intégrer un jeu à son site web, jouable depuis n’importe quelle page renvoyant l’erreur 404. Comme il se trouve qu’elle est connue pour ses menus « 444 » ou « 4 for $4 » (quatre pour quatre dollars), elle vous propose logiquement une partie de BurgerTime (1982) où il faut reconstituer le fameux plateau composé d’un hamburger, de frites, de nuggets et d’un verre de Coca. L’inconvénient est qu’il n’y a du coup qu’un seul niveau et que c’est bien plus facile que l’original de Data East, mais c’est gratuit !

Source : AtariAge


Breakout Hero (Krystian Majewski)

Breakout Hero (Krystian Majewski)

On retourne à présent à la Pico-8 avec Breakout Hero, un casse-briques qui ne cassera sans doute pas trois pattes à un canard. Mais on le doit à Krystian Majewski de la chaîne Lazy Devs Academy dont le but est de fournir des didacticiels pour apprendre à créer des jeux soi-même. On peut donc s’adonner bien entendu au jeu sur sa PocketCHIP ou directement de son navigateur via itch.io, mais il est encore plus enrichissant de découvrir sa conception grâce à la playlist dédiée.

Source : Indie Retro News


Mecha-Tokyo Rush est un jeu d’action/plateformes clairement influencé par Mega Man, mais dont le scrolling forcé lui donne un côté autorunner ; il a été aussi conçu pour les mobiles après tout. Créé par le studio Giant Evil Robot derrière lequel se cache surtout (et seulement ?) l’Américain Daniel Whiteman, le jeu repose sur un gameplay simple et des niveaux générés aléatoirement, mais il propose aussi des boss plus traditionnels. Il est disponible sur Google Play et Steam.


Everyone's a Wally Remix (Johnathon Cooper)

Everyone’s a Wally Remix (Johnathon Cooper)

Créé par Chris Hinsley pour le compte de Mikro-Gen tout comme son prédécesseur Pyjamarama (1984) dont il améliore le moteur, Everyone’s a Wally (1985) fut une petite révolution à l’époque car c’était le premier jeu d’action/aventure où l’on pouvait incarner plusieurs personnages. Adapté sur Amstrad CPC et Commodore 64 – il est d’ailleurs inclus dans le C64 Mini –, ce classique du ZX Spectrum fait actuellement l’objet d’un remake par Johnathon Cooper. Éliminant le color clash, enrichissant un peu les décors et ajoutant quelques ennemis par-ci par là, celui-ci n’est pas encore terminé mais la version 0.8 est disponible au téléchargement sur la page Facebook du projet.

Source : Indie Retro News


Dead Man Shooting (Drake Montgomery)

Dead Man Shooting (Drake Montgomery)

Dans une sélection publiée il y a un peu plus d’un an, on avait évoqué une trentaine de jeux créés dans le cadre de la CGA Jam, et arborant ainsi une palette de couleurs conforme à la norme Color Graphics Adapter de 1981, soit quatre teintes parmi seize. Et on avait choisi d’illustrer cette série de créations avec Dead Man Shooting, un run and gun à l’ambiance Far West arrivé seulement quinzième mais qui bénéficie d’un chouette pixelart en rouge, jaune, vert et noir. Or Drake Montgomery a récemment mis en ligne une version 1.4.0 du jeu disponible sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/143768/une-selection-de-freeware-pour-les-tenues-de-sport-famicom/