TEST EXPRESS : Pirate Pop Plus

Pirate Pop Plus (Windows, Mac OS X, Switch, Wii U, New 3DS)PIRATE POP PLUS
Windows, Mac OS X, Switch, Wii U, New 3DS
Catégorie : adresse
Joueurs : 1
Développeur : dadako
Éditeur : 13AM Games
Date de sortie : 20/10/2016 (Wii U/N3DS), 04/11/2016 (Steam), 31/05/2018 (Switch)
Prix : 4,49 € (cross-buy Wii U/N3DS), 4,99 € (Steam), 4,20 € (Switch)
Site Officiel : [Pirate Pop Plus]
(testé sur Switch)

Créé à l’origine pour la GBJam 4 où il avait fini second, Pirate Pop Plus est un clone de Pang (1989) arborant une réalisation Game Boy. Mais là où Pang Adventures réinventait surtout le classique via le level design, le jeu du studio dadako mise sur une mécanique de changement de gravité. C’est donc bien plus basique mais, pour relancer l’intérêt, une boutique permet d’acheter avec l’argent glané durant les parties trois autres personnages aux caractéristiques différentes, des musiques, et surtout plein d’éléments de personnalisation pour l’habillage façon console portable du jeu (qui réagit quand on appuie sur les vrais boutons, mais pas via l’écran tactile) : autocollants, couleurs de la coque, du bouton, de la croix directionnelle ou encore du rétroéclairage, etc. Réunir assez d’argent pour la combinaison que l’on souhaite ne sera pas si long mais, pour le complétiste qui veut tout débloquer, Pirate Pop Plus offre une grosse durée de vie, bien qu’artificielle… On pourra d’ailleurs aussi miser 25 pièces pour révéler les conditions d’obtention des succès, et surtout pour tenter le mode Hyper où les points (mais pas l’argent hélas) sont doublés, la difficulté étant toutefois plus élevée d’autant que l’on n’a qu’une vie ! Le jeu dispose heureusement d’une bonne marge de progression même si les parties sont largement soumises au hasard, ne serait-ce que dans l’apparition des items parmi lesquels les trésors et les très rares vies supplémentaires… Et puis avec les changements de gravité, bien que l’on puisse également écraser les bulles en tombant « dessus », elles se mettent parfois à rebondir nettement moins haut et peuvent se révéler presque impossibles à éviter !

On aime :On aime moins :
  • La réalisation visuelle et sonore façon Game Boy…
  • …et le joli habillage qui va avec, personnalisable
  • Le tarif doux et le cross-buy inhabituel sur Wii U et New 3DS
  • Les efforts évidents pour varier le concept…
  • …mais insuffisants pour empêcher une certaine répétitivité
  • Le déroulement des parties largement soumis au hasard
  • Les nombreuses choses à acheter qui gonflent artificiellement la durée de vie
  • La traduction française (« contre-jour » au lieu de rétroéclairage)

Verdict : Aussi gracieux et léger qu’une bulle de savon, Pirate Pop Plus ne vous occupera pas très longtemps mais il le fera de manière agréable, grâce à un gameplay simple et accrocheur.

80hbpm

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/147560/test-express-pirate-pop-plus/