TEST EXPRESS : Aegis Defenders

Aegis Defenders (Windows, Mac OS X, PlayStation 4, Switch)AEGIS DEFENDERS
Windows, Mac OS X, PlayStation 4, Switch
Catégorie : action/plateformes/tower defense
Joueurs : 1-2
Développeur : Guts Department
Éditeur : Humble Bundle
Date de sortie : 08/02/2018
Site Officiel : http://www.aegisthegame.com/
(testé sur Switch)

Ayant fortement séduit sur Kickstarter grâce à sa superbe direction artistique à la Ghibli, Aegis Defenders propose en plus un gameplay ambitieux voire casse-gueule : un mélange d’action/aventure et de tower defense, mais pas simultané sauf dans certains niveaux en scrolling forcé d’ailleurs assez pénibles. Les autres débutent par une phase d’exploration, de combat et de résolution d’énigmes où l’on contrôle deux (puis trois et enfin quatre) personnages en alternance façon The Lost Vikings (1992). Et c’est assez réussi hormis quelques soucis de lisibilité, de moteur physique et surtout de collisions – voir le niveau bonus catastrophique avec Lunais de Timespinner en guest qui tente la plateforme masocore… Ensuite, on passe à une séquence de tower defense (« stampede »), qui alterne elle-même des phases de préparation (récolte de ressources et installation de pièges) et des vagues d’ennemis. Et entre chaque niveau, en fonction de ses réussites mais aussi de choix de dialogues un peu tordus, on peut dépenser des Ruinhunter Points pour débloquer ou améliorer les pièges, et de l’argent pour acheter de l’équipement. Le mélange fonctionne donc bien mais est clairement pensé pour la coopération, et les phases de tower defense en particulier se révèlent hélas laborieuses en solo ; car en complément des pièges, fabriqués en combinant les ressources des différents protagonistes, il faut souvent attaquer « manuellement » (de préférence avec le personnage fort contre un type d’ennemi donné) tout en réparant les pièges avec Bart. Lorsque l’on demande aux autres de ne plus nous suivre (avec la gâchette gauche), ils sont certes contrôlés par l’IA mais n’auront jamais l’initiative de se déplacer pour changer de tâche… Et quand on se retrouve avec quatre personnages, il est bien difficile de ne pas s’emmêler dans les contrôles et, comme dans tout RTS, la défaite peut se jouer à une petite erreur – on ne peut pas démonter un piège pour en récupérer les pièces par exemple. On sera du coup tenté de vite passer en difficulté Easy mais cela n’empêchera pas la seconde partie de l’aventure d’être bien ardue en solo…

On aime :On aime moins :
  • La direction artistique superbe
  • Le mélange des genres original
  • Le level design souvent malin
  • L’aventure pensée pour la coopération à deux joueurs…
  • …mais du coup bien laborieuse en solo
  • Le gameplay intimidant au premier abord et qui se complique vite !
  • L’absence de français
  • Les collisions foireuses

Verdict : Mélange original mais pas toujours maîtrisé d’exploration et de tower defense, Aegis Defenders s’adressera surtout à ceux qui ont la possibilité d’y jouer à deux en coopération.

 

En solo :
En coop’ :
70hbpm90hbpm

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/149678/test-express-aegis-defenders/