Saboteur! aussi sur Steam, et il n’est pas tout seul…

Saboteur! (Windows, iOS, Android, Switch)

Publié avec fracas sur Switch début novembre, le vénérable Saboteur! (1985) a fait son arrivée sur Steam il y a quelques jours, dans la même version enrichie et offrant différents filtres graphiques, au tarif de 5,93 € pour sa semaine de lancement – soit à peine plus que la somme à débourser pour la version complète sur navigateur… Et sur notre lancée, abordons également six autres jeux néorétro sortis sur la plateforme ces derniers temps. Comme son nom l’indique, DX-Ball 2: 20th Anniversary Edition (5,69 €) est une réédition commémorative du casse-briques DX-Ball 2 (1998), un freeware PC lui-même basé sur la série MegaBall de l’Amiga – d’où la fameuse boule à damier ! Un mois auparavant, on avait loupé le run and gun polygonal Thunder Kid (6,59 €), nouveau volet de la saga Tales of the Renegade Sector. Son auteur Alec Stamos était déjà passé à la 3D rétro avec Cold Vengeance, mais le brouillard Nintendo 64 s’est visiblement dissipé depuis… Ensuite, signalons Zeroptian Invasion (4,99 €), un shoot ’em up très old school que l’on doit à l’Espagnol José  « Josyanf1 » Sanz, programmeur du remake très attendu d’Alex Kidd in Miracle World (1986) sur lequel on espère revenir très bientôt ! On reste en Espagne avec le trio NAPE Games pour le jeu d’action/plateformes V.O.I.D. (4,83 € jusqu’à mercredi), puis on part en Russie avec le collectif Uncle Frost Team dont le dénommé Mahich nous emmène plutôt au fin fond des États-Unis pour Hillbilly Apocalypse (5,39 € jusqu’à vendredi), sachant qu’une démo est disponible sur itch.io. Et on termine notre périple en Suède avec le duo MythoLogic Interactive dont le jeu d’action multijoueur (jusqu’à huit) en arène Superfighters Deluxe (9,71 € jusqu’à vendredi) a collectionné les évaluations positives en deux jours, sans doute grâce à son puissant éditeur de niveaux.

Sources : Indie Retro News (DX-Ball 2: 20th Anniversary Edition) & Indie Games Plus (Thunder Kid)

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/152419/saboteur-aussi-sur-steam-et-il-nest-pas-tout-seul/