La liste de Noël du Mag, édition 2018

La liste de Noël du Mag

Comme tous les ans, nous vous proposons notre top 3 des jeux néorétro sortis en 2018 et que nous avons testés. C’est donc loin d’être exhaustif (voir quelques mentions supplémentaires après le top) malgré le renfort des tests express généralisés cette année. Il faut dire que 2018 a été exceptionnelle, en quantité comme en qualité. Une autre particularité est qu’elle a vu éclore pas mal d’arlésiennes, certaines s’étant montrées à la hauteur des attentes (Iconoclasts, La-Mulana 2), d’autres hélas un peu moins (Chasm, Timespinner), et il en reste encore à venir – on en verra quelques-unes en fin d’article.  Le néorétro semble en tout cas avoir atteint une certaine maturité, même si ses contours deviennent d’autant plus difficiles à définir, et qu’il y a peut-être encore un peu trop de Metroidvania… Mais ce dernier point est empiré par le hasard des sorties puisque certains représentants du genre étaient attendus de longue date, donc bien avant que les joueurs ne commencent à s’en lasser ! Et c’est en train de changer ; beaucoup de nos jeux attendus en 2019 proposent tout autre chose… Enfin, avant de passer au podium, n’oubliez pas notre page de curateur sur Steam en cette période de soldes et surtout d’achats de dernière minute !


Celeste (Windows, Mac OS X, Linux, Xbox One, PlayStation 4, Switch)CELESTE
Windows, Mac OS X, Linux, Xbox One, PlayStation 4, Switch
Catégorie : plateforme
Joueurs : 1
Développeur : Matt Makes Games
Éditeur : Matt Makes Games
Date de sortie : 25/01/2018
Prix : 19,99 €
Site Officiel : http://www.celestegame.com/
(testé sur Switch)

Celeste illustre admirablement ce que j’entendais par « le néorétro semble en tout cas avoir atteint une certaine maturité » en introduction ; le jeu de Matt Thorson et ses amis tient sa réussite à un parfait équilibre entre son caractère old school et les avantages du jeu vidéo moderne. Il ne confond pas trip rétro et réalisation flemmarde, challenge élevé et difficulté humiliante, variété du gameplay et manque de direction claire. Il attirera peut-être moins ceux qui recherchent des expériences plus orthodoxes, authentiques, mais il a fait l’unanimité bien au-delà du seul milieu du retrogaming

Lire notre test

110 hbpm

Iconoclasts (Windows, Mac OS X, Linux, PlayStation 4, Vita)ICONOCLASTS
Windows, Mac OS X, Linux, PlayStation 4, Vita, Switch
Catégorie : action/aventure
Joueurs : 1
Développeur : Joakim Sandberg
Éditeur : Bifrost Entertainment
Date de sortie : 23/01/2018, 02/08/2018 (Switch)
Prix : 19,99 €
Site Officiel : http://playiconoclasts.com/
(testé sur PlayStation 4 et Vita via la magie du cross-buy, mais pas du cross-play)

Pippeauletsu, qui a signé ce test, m’a dit qu’il était possible de mettre Iconoclasts ex-æquo avec The Messenger ci-dessous dans ce top. N’ayant pas eu encore le temps de jouer au premier – cela restera d’ailleurs l’une de mes grosses frustrations de 2018 –, il aurait semblé logique de lui préférer le second, mais ce dernier m’a bien frustré par moments, alors je devais bien trouver un moyen de le pénaliser… Et puis j’ai du mal à imaginer que le chef d’œuvre de Joakim « Konjak » Sandberg puisse se montrer aussi vachard !

Lire notre test

100 hbpm

The Messenger (Windows, Switch)THE MESSENGER
Windows, Switch
Catégorie : action/aventure
Joueurs : 1
Développeur : Sabotage
Éditeur : Devolver Digital
Date de sortie : 30/08/2018
Prix : 16,79 € (PC), 19,99 € (Switch)
Site Officiel : http://www.sabotagestudio.com/
(testé sur Switch)

Car oui, The Messenger est indéniablement le plus orthodoxe du podium sur le plan du rétro, bien qu’il se permette quelques folies… Mais Sabotage Studio a bien conscience que certains coins anguleux de son jeu pouvaient être arrondis, et a mis en ligne le mois dernier une mise à jour incorporant un New Game+, un jukebox, mais aussi la possibilité de configurer les contrôles et quelques ajustements bienvenus – comme l’ajout d’indices visuels dans le labyrinthe sous-marin… Et les Québécois ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin avec l’annonce début décembre d’un DLC gratuit à venir en 2019, Picnic Panic.

Lire notre test

100 hbpm

Il nous faut citer encore La-Mulana 2 qui a lui aussi obtenu la note de 100 ♥bpm, mais que j’ai choisi d’écarter du podium en tant que suite proche de son prédécesseur, au profit de deux jeux plus originaux. Et puis il y a les jeux que nous n’avons pas testés mais qui auraient pu figurer dans ce top ; nous avons décidé de ne pas noter Tetris Effect parce qu’on le doit à l’un de nos membres d’honneur, Tetsuya Mizuguchi, mais il y a aussi des jeux auxquels on n’a tout simplement pas eu le temps de jouer à notre grand regret, comme Dead Cells et Return of the Obra Dinn, cités dans de très nombreux tops de fin d’année – il faut dire aussi qu’ils se tiennent tous deux à la limite de la définition du néorétro… Enfin, il est impératif d’évoquer Monster Boy et le Royaume Maudit qui, accumulant les reports, est sorti trop tard pour que Pippeau ait le temps de rédiger son éloge. Il sera donc publié en janvier et le jeu sera comptabilisé dans le top de 2019 où il pourrait d’ailleurs apparaître très haut d’après les premiers échos ! Ironiquement, on proposera donc deux gros tests en janvier car Battle Princess Madelyn, prévu pour décembre, a été repoussé à la dernière minute sur PlayStation 4 et Switch, et il n’arrivera que le 7 janvier sur la console de Nintendo en Europe. Or le test est du coup sous embargo jusqu’à cette date, même si je peux légèrement fêler ce dernier en vous révélant que le titre ne devrait pas figurer dans la liste de Noël de 2019…

Huntdown (Windows, Xbox One, PlayStation 4, Switch)
Je ne serais pas surpris de reparler de Huntdown dans un an !

Et puis il devrait y avoir du beau monde en 2019, avec pas mal de jeux d’ores et déjà datés ou du moins prévus en début d’année comme Dragon: Marked for Death (le 31 janvier),  Blazing Chrome et Dark Devotion, le beat ’em up The TakeOver, le tactical Wargroove, le Dark Soulslike Blasphemous, l’orthodoxe Sydney Hunter and the Curse of the Mayan ou encore l’arlésienne (et donc digne successeur de Retro City Rampage) Shakedown: Hawaii… D’ailleurs, à ce sujet, on ne serait pas étonné que plusieurs d’entre eux soient encore repoussés mais, à l’inverse, on espère que certains titres attendus depuis plusieurs années sortiront enfin en 2019, comme d’autres l’ont fait cette année. Et au lieu de déprimer en les listant à nouveau, on préfère terminer ce bilan avec ce qui est devenu le jeu le plus attendu de votre serviteur : Huntdown. J’ai eu la chance de participer fin novembre à une bêta fermée du titre signé Easy Trigger Games et, même si je n’avais pas le droit d’en diffuser des images ou de m’étendre dessus, c’est extrêmement prometteur. Certes, je suis de base très client du genre « timing-action game » (comme l’appelle notre membre d’honneur Masaaki Kukino) façon Rolling Thunder (1986) ou Elevator Action Returns (1994), mais l’ambiance années 1980 est incroyable et si les développeurs parviennent à arranger quelques soucis d’équilibrage, on en reparlera dans la liste de Noël 2019… Et ce n’est pas un Metroidvania !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/153933/la-liste-de-noel-du-mag-edition-2018/