The Ninja Warriors (l’original) et autres sorties rétro de la semaine

Une sortie rétro de la semaine a déjà été abordée, Eagle Island (Steam, GOG.com et Switch).


GLAZX par Eugeny Novikov sur ZX Spectrum

Great Green Adventure 2: Prologue par Daniel « Dely » Koźmiński & Zlew sur Atari XL/XE, arrivé premier à la demoparty Lost Party 2019 (catégorie Wild)

Shrine of the God-Ape par Zachary Lee (Ruination) sur Steam (71 centimes jusqu’à mardi)

Les jeux NES du mois sur le Nintendo Switch Online sont Donkey Kong 3 (1984) et Wrecking Crew (1985), ainsi que la version SP de Mighty Bomb Jack (1986). Ces sorties s’accompagnent d’une nouvelle fonctionnalité de rembobinage pour l’application :
Source : Nintendo Life

Escape Lala 2 par DuckbearLab sur Steam (3,39 € jusqu’à mercredi) et iOS (3,49 €), bientôt Android, suite du point & click disponible lui gratuitement sur les mêmes supports

World Cruise Story (Switch)
World Cruise Story par Kairosoft (Epic Astro Story) sur Switch (10 €)

Archlion Saga par Kemco (Illusion of L’Phalcia) sur Switch (4,99 €)

The Ninja Warriors (arcade, 6,99 €)THE NINJA WARRIORS (Switch)
(arcade, 1987)

Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Taito/Hamster
Date de sortie eShop : 18/07/2019
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…THE-NINJA-WARRIORS.html

The Ninja Warriors fait partie de ces beat ’em ups se déroulant sur un seul plan comme Kung-Fu Master (1984) ou Vigilante (1988), que notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto qualifie de shoot ’em ups du fait de leur gameplay primitif. Et il faut bien avouer que ce titre signé Taito est en plus mou et répétitif… On n’utilise que deux boutons, l’un pour des kunais à la portée vraiment courte, l’autre pour des shurikens hélas peu puissants, et on saute avec la direction haut mais uniquement pour esquiver les attaques, le level design étant désespérément plat… Au fond, si ce classique a marqué les esprits, c’est d’abord pour sa borne reprenant le principe de celle de Darius sorti la même année, et revu aussi dans Warrior Blade: Rastan Saga Episode III (1992), qui place (via un jeu de miroirs) trois moniteurs côte à côte pour un écran encore plus large qu’au cinéma. Cet aspect n’a bien sûr pas toujours été retranscrit dans ses nombreux portages, et si le format est respecté sur Switch, c’est forcément au prix de larges bandes noires… L’autre spécificité du jeu qui l’a rendu célèbre, ce sont ses protagonistes qui cumulaient deux choses très populaires dans les années 1980 : les ninjas et les cyborgs ; plus on prend de dommages, plus les parties robotisées de son personnage apparaissent façon Terminator… Mais les fans de Kunoichi et sa chevelure blonde préfèreront plutôt se tourner vers l’excellente suite (hélas uniquement solo) développée par Natsume en 1994 sur Super Nintendo, qui fait justement l’objet d’un superbe remaster enfin jouable à deux, disponible ce jeudi.


Warlocks 2: God Slayers par Frozen District/No Gravity Games (Synther) sur Steam et GOG.com (15,99 € jusqu’à jeudi), déjà disponible sur Switch

Alien Escape par Nofuel Games sur Steam (4,99 €), disponible sur Switch depuis une semaine

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/167863/the-ninja-warriors-loriginal-et-autres-sorties-retro-de-la-semaine/