L’édition limitée de l’Amico déjà en rupture de stock

Founders Edition de l'Intellivision Amico

Hier soir, Intellivision Entertainment ouvrait les précommandes de la Founders Edition de sa future console Amico, dont la sortie mondiale est prévue le 10 octobre pour rappel. L’annonce de cette version spéciale avait suscité pas mal de débats, principalement parce que Tommy Tallarico avait plus ou moins promis de « ne jamais réclamer de l’argent aux fans » avant l’arrivée de la machine, cherchant bien sûr à se distancier d’une initiative concurrente, elle bien mal engagée… Cela dit, il faut préciser que les acquéreurs de ces 2600 (!) exemplaires ne devaient verser que le tiers du montant total ($299 hors frais de port) et qu’il demeure remboursable qu’à sa livraison. En outre, si elle est bardée de goodies pour les fans de la première heure (écusson, badge, poster lenticulaire, CDs, bon d’achat de $50), le modèle imitation bois ci-dessus sera également disponible pour tous à la sortie de la console, même s’il devrait coûter (un peu) plus cher que le standard, qui vise toujours les $200. Et ça tombe bien car les 2600 machines ont trouvé preneurs en moins de six heures – les mille premières sont même parties en cinq minutes seulement…

Mais à vrai dire, on voulait surtout profiter de l’occasion pour relayer trois vidéos qui ont servi à teaser ce lancement, à commencer par la chouette modernisation de Night Stalker (1982) ci-dessus, que l’on doit aux studios Other Ocean Interactive (Dark Void Zero, MediEvil) et Digital Eclipse (SNK 40th Anniversary Collection, Disney Classic Games) menés par le journaliste Mike Mika. Certains puristes regrettent la lenteur et le calme de l’original, mais cette version sera de toute façon moins frénétique en solo. On est en revanche bien moins convaincu par le remake d’Astrosmash (1981) ci-dessous, bien que le jeu développé par une partie de l’équipe ayant oeuvré sur le premier Earthworm Jim – dont le nouvel épisode a été récemment teasé – soit sans doute moins avancé ; il n’y a pas encore de son. Entre deux, Intellivision Entertainment a aussi fait une petite démonstration autour de dés virtuels qui illustre les possibilités autour de l’écran intégré aux manettes et l’aspect motion gaming de la console. Car comme on l’expliquait dans notre édito, les jeux rétro ne réprésenteront en réalité que le quart (environ) du catalogue de l’Amico, et si l’accent est mis sur eux pour le moment, c’est pour séduire les « ambassadeurs » de la machine – d’où cette Founders Edition très limitée. Le marketing grand public ne débutera qu’à l’E3…

On en profite pour remontrer la vidéo du nouveau Breakout (1976), au cas où vous l’auriez loupée mi-décembre.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/176094/ledition-limitee-de-lamico-deja-en-rupture-de-stock/