«

»

Imprimer ce Article

TEST : Game Room (XLA, PC)

GAME ROOM – XLA, PC (Windows Live)
Catégorie : arcade rétro
Joueurs : 2 (local ou en ligne)
Editeur : Microsoft
Date de sortie : 24/03/2010
Prix : application gratuite, 240 points MS le jeu
(testé dans sa version PC)

Sur le papier, la Game Room de Microsoft est un croisement entre la Virtual Console de la Wii, avec ses vieux jeux à télécharger, et le Playstation Home, avec sa salle d’arcade personnalisée dans laquelle on peut inviter ses amis sous forme d’avatars. Une idée excellente et qui a l’avantage, sur la durée, de pouvoir s’enrichir et évoluer. Du moins… sur le papier. Après avoir installé laborieusement cette application en kit, on se retrouve dans l’ambiance, avec un game center de démonstration dans lequel on peut se déplacer pour essayer les bornes.

Tout cela est plein de vie grâce à une atmosphère sonore réussie, même si les joueurs PC devront choisir un avatar préfabriqué dans une liste restreinte et presque trop variée (désolé Billou, il n’y a pas de papys et de mères au foyer qui jouent sur le live !). Assez rapidement, on se lance dans la déco de sa salle d’arcade. Pour chacune des 12 alcôves réparties sur 3 étages, on peut choisir une thématique (SF, western, 80s, mais aussi Atari, Konami, Intellivision, etc.) et y placer un mobilier à des places prévues à cet effet. Si le choix semble conséquent au premier abord, les game centers risquent vite de se ressembler, à moins de consciemment placer les meubles dans un décor inadapté…

Espérons que le contenu à débloquer et surtout les futures extensions permettent de personnaliser un peu mieux sa salle. Mais votre game center semblera de toute façon bien vide sans bornes d’arcade… Et c’est là que les déceptions s’enchaînent. Hormis une partie gratuite, il vous faudra payer pour jouer. Si le crédit à 50 centimes est une folie, facturer 3 euros pour une borne (ce qui permet de l’utiliser à volonté) est plus raisonnable. Il est aussi possible de sacrifier des jetons pour une partie, mais en dehors des 20 pièces offertes, il vous faudra inviter des amis ou réussir leurs défis pour en gagner d’autres. Un système qui peut vite s’effondrer si les joueurs ne répondent pas présents en masse…

Le gros problème vient du choix des jeux. Même en comparaison des taris pratiqués par Nintendo, 3 € pour des jeux Atari et Intellivision de première génération, ou des jeux d’arcade très anciens, n’est pas une affaire en or. Quand l’ésotérique Yars’ Revenge est le meilleur titre proposé sur 2600, et Tempest le jeu d’arcade le plus évolué, c’est qu’il y a un léger problème. Évidemment, la librairie de jeux disponibles ne demande qu’à grandir… Mais là où Microsoft a le plus à apprendre, c’est en matière de simplicité et d’ergonomie. Chaque jeu ne propose qu’une page d’instructions vagues, sans illustration ni récapitulatif des touches. Chaque titre propose son lot d’options, mais leur effet est rarement clair et ne fait qu’alourdir l’interface de l’application.

Verdict : Si l’intention est parfaitement louable, Game Room a encore du chemin à faire avant d’être le paradis rétro promis. Il faudra attendre les extensions futures pour se faire un avis définitif, en priant pour que les joueurs n’aient pas tous déserté d’ici là…

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/2381/test-game-room-xla-pc/