Une sélection de freeware indé pour le week-end

Vu le nombre de jeux indé à caractère rétro qui sortent chaque semaine, il est parfois plus simple de les regrouper… Je vais donc vous en présenter trois, repérés par l’excellent site IndieGames. Ils sont tous gratuits et deux d’entre eux se jouent directement de votre navigateur !

100% Complete (NoLanLabs)

Le premier s’appelle 100% Complete, et est hébergé par Newgrounds. Comme son nom peut le laisser deviner, le jeu de NoLanLabs s’amuse avec le concept des Metroidvania. Vous pouvez, à tout moment, guider votre personnage à la sortie qui se trouve… un peu à droite de votre point de départ. Mais l’idée est de finir le jeu « à 100% », ce qui est loin d’être simple. En réalité, l’environnement est nettement plus grand qu’il n’y paraît, et regorge de passages secrets. On pourra ainsi ramasser des items pour faire gonfler son pourcentage, et acquérir parfois de nouveaux pouvoirs, comme les lunettes bien pratiques qui permettent de voir les passages secrets ou le chapeau qui permet de voler. Une sacrée drogue pour les complétistes, mais on regrettera qu’il ne soit pas toujours simple d’accéder aux passages secrets en hauteur.

Walker (Blake Fix)

Le deuxième vous demandera un investissement un peu plus grand puisqu’il faut le télécharger sur Invincible Time. Réalisé à l’aide de Multimedia Fusion 2, Walker ne nécessite l’usage des flèches du clavier qu’à l’écran-titre ! En effet, le héros éponyme avance en continu, et vous n’aurez (quasiment) qu’à appuyer sur Z pour le faire sauter plus ou moins haut, parler aux personnages, rebondir sur les murs, etc. Du coup, le jeu de Blake Fix pourra sembler laborieux à certains, mais sa réalisation est pleine de charme et le game design fait preuve d’inventivité.

Reaching Finality (Cory Martin)

Le troisième, comme le premier, se joue sur Newgrounds et appartient au genre du jeu d’aventure. En revanche, il est nettement plus traditionnel dans son approche. S’il se permet une pointe de second degré dans ses textes, Reaching Finality donne sincèrement l’impression de se promener dans Hyrule, en remplaçant simplement Link et son épée par un fermier et sa fourche. Mais le jeu de Cory Martin souffre quelque peu de son minimaliste ; les coffres ne renfermant que des clés ou des cœurs supplémentaires, les seules énigmes du jeu se résument à éliminer tous les ennemis d’une salle, ce qui n’a jamais été l’élément le plus passionnant d’un Zelda. Toutefois, il faut préciser qu’il a été réalisé en moins de deux semaines dans le cadre du Stencyl Jam 2012, ce qui explique aussi sa brièveté.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/24975/une-selection-de-freeware-inde-pour-le-week-end/