«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour se préparer à l’heure d’hiver

The Pac-Man (JMRante)

Ce titre est totalement idiot je le reconnais, mais ce n’est pas facile d’en trouver un nouveau à chaque fois… Pour me faire pardonner, la sélection comportera exceptionnellement quatre jeux au lieu des trois habituels. Et ce programme très éclectique revient aux origines du médium : un jeu d’aventure textuel, un clone de Snake, un autre de Tempest, et un dernier de Pac-Man !

Le studio Zenobi Software a développé ses premiers jeux d’aventure textuels en 1984, mais n’avait rien sorti de nouveau depuis dix ans. On peut cependant trouver sur leur site leurs différents travaux, les jeux comme les livres dont vous êtes le héros. Behind Closed Doors 5 marque donc un retour aux affaires, avec une aventure présentée comme un livre interactif. Une sorte de point & click où on clique sur des mots, mais hélas réservé aux anglophones.

Dammit Snake (Zaratustra Productions)

Il est difficile de rafraîchir la formule de l’indémodable Snake, mais Zaratustra Productions a tenté le coup, quitte à rendre le jeu bien plus difficile. Dammit Snake porte sacrément bien son nom. Lorsque vous ramassez un point, le serpent ne s’allonge pas mais se divise en deux, puis en trois, etc. Chaque nouveau serpent se contrôle simultanément et meurt s’il percute un autre, laissant un cadavre dont le contact est aussi mortel… Joueurs nerveux, s’abstenir !

G:Force (Rob Fearon)

G:Force peut difficilement être qualifié de demake, même s’il s’agit techniquement d’une version « 2D » de Tempest. Le jeu de Rob Fearon arbore toutefois un look psychédélique très à la mode rappelant l’excellent Tempest 2000 de Jeff Minter sur Jaguar. En attendant une version Mac annoncée pour bientôt, le jeu est téléchargeable à cette adresse pour Windows.

Avec un titre comme The Pac-Man, on pouvait s’attendre à un délire arty ou à une vision ambitieuse à la Christopher Nolan du glouton jaune de Namco. Mais il n’en est rien, et cet hommage signé JMRante se contente modestement de combiner les évolutions de la série dans un jeu comprenant plus de 70 niveaux. C’est donc dans la variété des décors, mais aussi dans l’intelligence artificielle des fantômes qu’il se différencie de l’original. Il se télécharge sur IndieDB.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/28070/une-selection-de-freeware-inde-pour-se-preparer-a-lheure-dhiver/

  • Behind Closed Doors 5, ça a l’air sympa mais trop austère 😮

    Dammit Snake : MAIS ILS SONT FOUS !! 😀