«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour le plaisir

A Man’s Quest (Drunk Devs)

Loin de moi l’idée de vous mettre Herbert Léonard en tête pour toute la journée, mais il me fallait bien trouver un titre pour cette sélection qui n’arrive pour aucune occasion particulière. Si ce n’est que ma pile commençait à être bien remplie… Ce sont d’ailleurs pas moins de quatre jeux que je vous propose cette fois : une mise en abyme sur la condition du gamer, un mini-golf à l’envers, un simulateur de corrida et un jeu de plateformes conçu par des ivrognes :

Pro Gamer: The Game (Catavento)

 

Réalisé dans le cadre d’un festival brésilien dont il est ressorti grand vainqueur, Pro Gamer: The Game a été développé en 24 heures. Vous y contrôlez un gamer rondouillard qui doit enchaîner les parties de micro-jeux à la Wario Ware : des clones minimalistes de Frogger, Canabalt, Space Invaders et Cie. Gagner et enchaîner les victoires vous permettra d’accumuler de l’argent pour acheter des upgrades, afin d’augmenter votre confort, jouer plus longtemps ou gagner encore plus d’argent ! Bourré d’humour, la création de Catavento se découvre à cette adresse.

FLOG (namoul)

Les disciples de Dan Brown auront probablement remarqué quel secret incroyable renferme le titre FLOG. La balle de golf ne roule pas à l’envers, mais vous n’en contrôlez pas directement la trajectoire. Le but est de placer obstacles et flèches de déviation, à la manière d’un Chu Chu Rocket, pour réussir votre putt. Développé dans le cadre d’un concours de jeux de sport sur les forums de TIG, la création en HTML5 de namoul se joue sur le site dédié ou sur Kongregate.

Unicorrida (Alcapa)

Développé dans le même cadre que le précédent, Unicorrida aborde un sport moins populaire et étonnamment peu traité dans le jeu vidéo. Dans la peau d’un matador, vous devez éviter les charges des licornes (!) et ramasser les items qui vous permettront de les occire. Les licornes saignant des arcs-en-ciel, c’est bien connu, vous pourrez les collecter pour upgrader vos compétences. Ce titre pas facile signé Alcapa Games se joue à cette adresse.

Derrière un scénario étonnamment élaboré, A Man’s Quest cache un jeu de plateformes assez classique dans ses mécaniques. Il vous faudra escalader une grande tour, du moins après avoir parcouru un long prologue qui sert de didacticiel. Si l’on regrette le manque de réactivité du scrolling et cette vilaine habitude de faire sauter avec « haut », le jeu de Drunk Devs offre une réalisation superbe, avec des graphismes très soignés malgré la palette de couleurs volontairement restreinte, et une musique apaisante signée 8th Mode Music. Il se joue directement sur le site des développeurs, ou se télécharge pour Windows sur Game Jolt.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/29836/une-selection-de-freeware-inde-pour-le-plaisir/

  • Chez moi, le site de ProGame The Game ne répond pas

    Sniff