«

»

Imprimer ce Article

TEST : Bit.Trip Runner (WiiWare)

BIT.TRIP RUNNER – WiiWare
Catégorie : plate-formes
Joueurs : 1
Développeur : Gaijin Games
Editeur : Aksys Games
Date de sortie : 14/05/2010
Prix : 800 Wii Points (8 €)
Site Officiel : http://www.gaijingames.com/

Quatrième épisode de la série Bit.Trip, dont chaque volet mêle rétro et trip musical, Runner marque une évolution supplémentaire dans le gameplay minimaliste de la tétralogie, car on prend directement le contrôle de CommanderVideo dans un jeu de plate-formes au scrolling forcé. On peut sauter, glisser, donner des coups de pied ainsi que quelques autres mouvements associés à autant de notes musicales. Chacun des niveaux se présente donc comme une course d’obstacles dans l’esprit d’un Metro Cross de Namco. Ils comportent des embranchements et une multitude de trésors à ramasser pour participer à des stages bonus.

Si Bit.Trip Runner est un peu plus cher que ses prédécesseurs, on peut dire sans hésiter qu’il les surpasse largement grâce à sa structure différente. Les autres jeux de la série ne comportaient en général que 3 stages longs et éprouvants. Lorsqu’on se faisait toucher, une jauge diminuait et on se retrouvait bien vite dans le « Nether World », une dimension où le jeu est en noir et blanc et privé de musique, signe d’une fin proche. Cette fois, si le challenge est bien au rendez-vous, il est nettement moins décourageant ; chacun des 3 mondes est divisé en 12 niveaux relativement courts, et même si la moindre erreur vous renvoie au début de l’épreuve, on a bien plus l’impression de progresser à chaque partie.

Chacun de ces niveaux comporte de plus son propre classement, et vous aurez probablement envie de les refaire pour vous améliorer ou ramasser tous les trésors. Le meilleur moyen de battre vos records est notamment de récupérer les items sphériques qui démultiplient les points, tout en faisant évoluer la musique et en créant une jolie traînée derrière CommanderVideo rappelant le logo Activision ! Si l’on ajoute à cela des boss à la fin de chaque monde, et des « retro challenges » rendant hommage à Pitfall!, on tient à coup sûr une petite perle néo-rétro…

Et la réalisation suit avec des décors modélisés en 3D mais dans une ambiance évoquant l’Atari 2600. Certes, Bit.Trip Runner nécessite, comme ses prédécesseurs, coordination et concentration, comme dans tout jeu un tant soit peu musical. C’est peut-être le fait que l’action redémarre sans temps mort, après chaque échec, qui pousse à recommencer sans cesse. Mais aussi, et surtout, l’envie de faire un parcours sans faute, pour entendre la chiptune signée Anamanaguchi dans sa version idéale, accompagnée d’un véritable feu d’artifices de pixels.

Verdict : La série Bit.Trip n’aura jamais mieux porté son nom qu’avec ce quatrième volet. Remportant le pari de proposer un jeu corsé mais hautement addictif et hypnotisant, Gaijin Games signe l’un des tous meilleurs jeux du WiiWare.

70hbpm

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/3093/test-bit-trip-runner/