«

»

Imprimer ce Article

En novembre sur Console Virtuelle

En novembre sur Console Virtuelle

Sur le plan de la quantité du moins, novembre a débuté très calmement comparé aux mois précédents, au point de semer un peu le doute sur l’avenir de la Console Virtuelle. Le président de Nintendo a d’ailleurs lui-même émis le souhait de redynamiser le service. La Wii semble en tout cas avoir définitivement tiré sa révérence tandis que la Wii U accueille tout de même Mega Man X2, Brawl Brothers et le méconnu Uncharted Waters: New Horizons (Super NES, 7,99 €). La 3DS propose le classique Donkey Kong (4,99 €) mais a aussi droit à sa curiosité, Crash ‘N’ The Boys: Street Challenge (3,99 €), également sur NES. Heureusement, le mois aura aussi vu l’arrivée in extremis des deux premiers 3D Classics de Sega, attendus de longue date par les joueurs. Moins chers qu’on le pensait (4,99 €), 3D Super Hang-On et 3D Space Harrier témoignent une nouvelle fois du soin apporté par le studio M2 (voir notre précédent article). Les six autres jeux de la série arriveront chaque semaine et deux par deux jusqu’au 19 décembre.


Mega Man X2 (Super NES, 7,99 €)MEGA MAN X2 (WII U)
(SNES, 16/12/94 au Japon, mars 95 en Europe)
Catégorie : action/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Capcom
Date de sortie VC : 14/11/2013
Prix : 7,99 €
Page du jeu : [Mega Man X2]

Deux petits mois après le premier épisode, cette suite encore plus réussie débarque déjà sur Wii U alors qu’il avait fallu attendre assez longtemps pour les deux jeux sur Wii. Si elle reprend la formule de son prédécesseur, elle ajoute encore plus de secrets à dénicher façon Metroid, avec notamment des combats facultatifs contre les X-Hunters qui permettent de récupérer des morceaux de Zero, démontrant leur utilité dans un passage vers la fin du jeu. Le robot rouge y acquiert d’ailleurs son design définitif et son fameux Z-Saber. Enfin, à l’époque, Capcom a doté la cartouche d’une puce Cx4 permettant de nouveaux effets visuels alors que la Super Nintendo fait face à la concurrence 32-bit, et qui sera du coup réemployée dans l’épisode suivant.

Brawl Brothers (Super NES, 7,99 €)BRAWL BROTHERS (WII U)
(SNES, 22/12/92 au Japon, 1993 en Europe)
Catégorie : beat ‘em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Jaleco/Hamster
Date de sortie VC : 21/11/2013
Prix : 7,99 €
Page du jeu : [Brawl Brothers]

Disponible sur Wii depuis avril 2011, Brawl Brothers est en réalité le second épisode de la trilogie Rushing Beat dont le premier volet est connu chez nous sous le nom de Rival Turf!. Si cette suite est un peu plus jolie, elle n’est hélas pas bien meilleure, la faute à des collisions exigeantes et des niveaux qui traînent en longueur. Et les quelques nouveautés de gameplay tombent à l’eau ; pouvoir changer de personnage arrivé au Game Over n’a rien de bien novateur, et pouvoir garder la nourriture sur soi sans la consommer ne présente pas d’intérêt dans la mesure où elle sera ingérée la prochaine fois qu’on appuie sur le bouton d’attaque…

Donkey Kong (NES, 4,99 €)DONKEY KONG (3DS)
(NES, 15 juillet 1983 au Japon, 18 octobre 1985 aux États-Unis)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 21/11/2013
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Donkey-Kong-780429.html

Nous avons hélas peu de place ici pour évoquer ce classique (même notre récent podcast le survole), le premier imaginé par Shigeru Miyamoto mais qui aurait été développé par Ikegami Tsushinki, à une époque où les éditeurs faisaient souvent sous-traiter la programmation de leurs jeux. Plusieurs versions de l’histoire existent, mais c’est en tout cas le titre qui a imposé Nintendo comme un acteur majeur de l’arcade après l’échec de Radar Scope notamment. Ce qui est aussi une certitude, c’est que le constructeur abandonnera pourtant ce domaine pour lancer la Famicom, dont cette cartouche sera un jeu de lancement, au Japon comme aux États-Unis. Servant de guide à la conception du hardware de la machine, cette adaptation est assez fidèle même si l’un des quatre tableaux manque à l’appel ainsi que la plupart des cinématiques.

Uncharted Waters: New Horizons (Super NES, 7,99 €)UNCHARTED WATERS: NEW HORIZONS (WII U)
(Super NES, 1994 au Japon et aux États-Unis)
Catégorie : stratégie/RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Tecmo Koei
Date de sortie VC : 28/11/2013
Prix : 7,99 €
Page du jeu : [Uncharted Waters: New Horizons]

À l’instar de Romance of the Three Kingdoms IV du même Koei, cet Uncharted Waters est une rareté inédite en Europe qui nous parvient parce que la Wii U, au contraire de sa grande sœur, accueille les versions américaines des jeux. Deuxième volet d’une longue série connue en Asie sous le nom Daikoukai Jidai, et qui a évolué vers le MMORPG, il se déroule une nouvelle fois au seizième siècle dans l’univers de la colonisation et de la piraterie. Mais cette fois, vous aurez le choix entre six protagonistes dont le fils du héros du premier épisode. Sous son allure de RPG, le jeu offre une liberté rare pour le support. Vous devrez naviguer, vous arrêter de port en port pour commercer, ou attaquer les bateaux pour les piller si c’est plus votre truc. Avec sa réalisation austère pour la 16-bit, le jeu risque clairement de décourager ceux qui préfèrent l’expérience plus dirigiste d’un RPG traditionnel. Les autres voudront peut-être connaître ce site de fans en anglais.

Crash 'N' The Boys: Street Challenge (NES, 3,99 €)CRASH ‘N’ THE BOYS STREET CHALLENGE (3DS)
(NES, 26 juin 1992 au Japon, octobre 1992 aux États-Unis)
Catégorie : sport/combat
Joueurs : 1-4 (download play)
Éditeur : Technos/Arc System Works
Date de sortie VC : 28/11/2013
Prix : 3,99 €
Page du jeu : [Crash ‘N’ The Boys: Street Challenge]

Après Street Gangs, Kunio revient dans un titre inédit en Europe. Street Challenge est le 8e jeu de la série initiée par notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto, et le 5e à être adapté au marché américain. Le contexte de compétition sportive entre lycées est ainsi modifié pour un univers urbain justifiant les entorses au fair-play habituelles de la série. D’ailleurs, le préfixe Crash ‘N’ The Boys (qui sera repris dans le comics Scott Pilgrim) devait être réutilisé pour des jeux de hockey, foot et baseball qui ne seront finalement pas localisés. Le jeu propose cinq épreuves : le 400 mètres haies, la natation, le lancer du marteau (teinté de golf), le saut à la perche (teinté de… monocycle) ou une bonne vieille baston. Certaines sont plus fun que d’autres mais elles exigent toutes de l’entraînement, d’autant que l’IA ne vous fera pas de cadeaux. Entre les épreuves, les médailles remportées permettront de booster vos personnages. Notons qu’il est possible de jouer à quatre, mais comme il n’y a jamais plus de deux équipes qui s’affrontent en même temps, vous n’aurez besoin que de deux consoles et d’une seule copie du jeu !

Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de décembre pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/44754/en-novembre-sur-console-virtuelle-4/