«

»

Imprimer ce Article

En décembre sur Console Virtuelle

The Legend of Zelda: A Link to the Past et Super Mario Bros. 3

Dans la foulée de novembre, ce mois a été bien entendu principalement marqué par la sortie du reste de la première série de Sega 3D Classics. Néanmoins nous ne les détaillerons pas de nouveau ici puisqu’ils n’appartiennent pas techniquement à la Console Virtuelle, mais aussi et surtout parce que notre récent test en dit déjà bien assez sur chaque jeu ! Et puis le service a vu par ailleurs l’arrivée de très bons jeux, à défaut d’en proposer en quantité. Ce rythme plus parcimonieux pourrait d’ailleurs évoluer en 2014, puisqu’au Japon, les consoles Nintendo ont accueilli hier des titres PC Engine et MSX précédemment disponibles sur Wii (en Occident, le catalogue MSX avait toutefois laissé sa place à celui du Commodore 64). En attendant, en Europe, la Wii U a reçu le mythique The Legend of Zelda: A Link to the Past (Super Nintendo, 7,99 €), tandis que la 3DS a vu l’arrivée de Double Dragon, Donkey Kong 3 et Life Force (NES, 4,99 €). Super Mario Bros. 3 est en outre disponible dès maintenant sur les deux consoles, au tarif de 3,99 € pendant une semaine. D’autres promotions sont proposées durant les fêtes (dont DuckTales). Côté néorétro, mentionnons une nouvelle fois NES Remix (Wii U, 9,99  €), d’autant qu’il vise clairement à promouvoir seize jeux disponibles à l’unité sur Console Virtuelle.

Double Dragon (NES, 4,99 €)DOUBLE DRAGON (3DS)
(NES, 8 avril 1988 au Japon, juin 1988 aux États-Unis)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2 (download play)
Éditeur : Technos/Arc System Works
Date de sortie VC : 05/12/2013
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Double-Dragon-838908.html

Sorti tardivement en Europe, ce portage du grand classique de notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto se démarque à la fois positivement et négativement des autres adaptations. D’un côté, le jeu a en effet été repensé totalement pour la NES, axant davantage son gameplay sur la plateforme pour compenser le manque d’ennemis affichable à l’écran en simultané. Mais hélas, comme sur Game Boy, le jeu en coopération a disparu, rendant au passage le titre quelque peu mensonger. Il existe bien un mode deux joueurs, mais il s’agit d’un combat un-contre-un fatalement limité en comparaison d’un vrai jeu de baston. Le mieux serait sans doute d’attendre la suite bien plus réussie et déjà disponible sur Wii depuis l’été 2012.

The Legend of Zelda: A Link to the Past (Super Nintendo, 7,99 €)A LINK TO THE PAST (WII U)
(Super Nintendo, 21/11/91 au Japon, 24/09/92 en Europe)
Catégorie : action/aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 12/12/2013
Prix : 7,99 €
Page du jeu : [A Link to the Past]

À point nommé pour la sortie de son excellente suite spirituelle, A Link Between Worlds, le troisième épisode de la saga débarque sur le service, en version européenne, une fois n’est pas coutume. Il n’est sans doute pas très utile de présenter celui qui est, avec Ocarina of Time, le volet le plus populaire, et qui a posé les bases de tous les épisodes en 2D, principalement sur consoles portables. Avec son Hyrule à deux facettes, le jeu est d’une grande richesse et, sans atteindre le degré d’hermétisme typique de la culture japonaise des deux premières aventures, guide nettement moins le joueur que les épisodes récents. À l’époque, les versions occidentales étaient même accompagnées d’un guide hélas absent ici, mais à l’ère d’Internet et du Miiverse, cela ne devrait empêcher quiconque de (re)découvrir ce chef d’œuvre de la Super Nintendo.

Donkey Kong 3 (NES, 4,99 €)DONKEY KONG 3 (3DS)
(NES, 4 juillet 1984 au Japon, juin 1986 aux États-Unis)
Catégorie : arcade
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 12/12/2013
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Donkey-Kong-3-821066.html

Déjà dispo sur Wii U et dernier volet de la série originale des Donkey Kong, ce n’est pas tout à fait l’épisode de trop, mais force est de constater qu’il est clairement à part. Il faut dire que son gameplay est plus proche du shoot ’em up et qu’il met en scène un protagoniste inhabituel, Stanley le jardinier, qui doit empêcher le gorille de descendre en lui tirant de l’insecticide dans les parties (!). Le jeu est en réalité inspiré du Game & Watch appelé Green House, sorti quelques mois plus tôt et qui ne comporte aucun primate. Cette origine particulière justifie sans doute le côté basique de l’ensemble, qui tient aujourd’hui de la curiosité. Le pauvre Stanley n’a pas eu le même destin que l’autre antagoniste de Donkey Kong, même s’il a fait des apparitions dans les encyclopédiques Smash Bros. sous forme de trophée ou de sticker. C’est toujours ça de pris !

Life Force (NES, 4,99 €)LIFE FORCE (3DS)
(NES, 25 septembre 1987 au Japon, 22 novembre 1989 en Europe)
Catégorie : shoot ’em up
Joueurs : 1-2 (download play)
Éditeur : Konami
Date de sortie VC : 19/12/2013
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Life-Force-843430.html

Au départ, il y a Salamander, un spin-off du classique Gradius (déja dispo) intégrant un système de power-up simplifié, des niveaux alternant scrolling horizontal et vertical, et un mode deux joueurs. Cette adaptation NES n’en reprend pas que le nom de la version américaine, Life Force, mais aussi certains éléments de la réédition japonaise du même nom (dont une jauge de power-up plus proche de Gradius), même si les graphismes sont plutôt basés sur le Salamander original. Quoi qu’il en soit, sur une console 8-bit pas forcément réputée pour ses shoot ’em up, le jeu de Konami est sans doute l’un des meilleurs représentants du genre, en grande partie grâce à son mode coopération (accessible sur 3DS avec une seule copie du jeu) mais aussi parce qu’il est plus abordable que Gradius. Bien que la cartouche soit sortie en Europe sous le titre Life Force Salamander, le titre était inédit jusqu’à présent sur notre Console Virtuelle européenne.

Super Mario Bros. 3 (NES, 4,99 €)SUPER MARIO BROS. 3 (WII U) (3DS)
(NES, 23 octobre 1988 au Japon, 29 août 1991 en Europe)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1-2
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 26/12/2013
Prix : 3,99 € (au lieu de 4,99 €) jusqu’au 2 janvier
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Super-Mario-Bros-3-279558.html

Si beaucoup de joueurs lui préfèrent Super Mario World, les gens de bon goût savent que c’est ce troisième et dernier volet NES qui constitue la plus belle aventure du plombier à moustaches. Sorti pourtant chez nous près de trois ans après son arrivée au Japon, le jeu de plateformes n’avait rien perdu de sa richesse, avec son level design d’une grande variété pour l’époque, et ses trois nouvelles transformations (en plus de la classique fleur de feu) : le tanuki, la grenouille et le frère Marto. Ces items ont d’autant plus d’importance qu’ils sont parfois nécessaires pour accéder à certains niveaux. Le costume de tanuki a aussi posé les bases de la charge au sol qui réapparaîtra dans Yoshi’s Island. Et même s’il n’est toujours pas possible de jouer l’aventure principale en coopération (si ce n’est alternativement), Nintendo avait intégré des mini-jeux (dont un remake de Mario Bros.) pour se tirer la bourre à deux joueurs.

Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de janvier pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/45866/en-decembre-sur-console-virtuelle-4/