En mai sur Console Virtuelle

En mai sur Console Virtuelle

Après un mois d’avril principalement marqué par une rafale de jeux Game Boy Advance sur Wii U, le mois de mai s’est montré tout aussi riche mais aussi plus éclectique, tout en ménageant quelques belles surprises. Ainsi, après une pause NES avec Castlevania II: Simon’s Quest et Volleyball (4,99 € chacun), la console de salon n’a reçu que trois nouveaux titres GBA, mais pas des moindres avec les inattendus Mr. Driller 2 et Klonoa: Empire of Dreams, ainsi que le très populaire The Legend of Zelda: The Minish Cap* (6,99 € pièce). Et cette fois, la 3DS n’est pas en reste avec l’excellent Mario Golf (4,99 €) sur Game Boy Color, et une belle sélection NES où l’on trouve aussi bien des classiques comme Galaga (4,99 €) et Clu Clu Land (3,99 €), que le culte Double Dragon II: the Revenge (4,99 €) et surtout The Mysterious Murasame Castle (4,99 €), totalement inédit en Occident ! Et n’oublions pas que l’eShop européen a vu l’arrivée, après des années d’attente littéralement, de Cave Story (7,25 €) récemment testé par nos soins

Castlevania II: Simon's Quest (NES, 3,99 €)CASTLEVANIA II: SIMON’S QUEST (WII U)
(NES, 28 août 1987 au Japon, 27 avril 1990 en Europe)
Catégorie : action/aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Konami
Date de sortie VC : 01/05/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Castlevania-II-Simon-s-Quest.html

Disponible depuis janvier sur portable, cette suite controversée (cf. notre podcast) arrive sur Wii U. Dix ans avant que la saga ne bascule durablement dans le Metroidvania, Simon’s Quest optait déjà pour une quête moins linéaire où il faut réunir les morceaux du cadavre de Dracula, histoire de le tuer une seconde fois et ainsi lever la malédiction qui pèse sur le pauvre Belmont. Si le gameplay reste à peu près le même, le jeu comporte des éléments de RPG (induisant hélas du grinding) et surtout la fameuse alternance jour/nuit… De jour, vous pouvez accéder aux boutiques et parler aux villageois pour le moins cryptiques, tandis que de nuit, les ennemis sont plus redoutables mais donnent aussi de meilleures récompenses. Très obscur et parfois injuste avec ses trappes invisibles, un épisode à réserver aux fans. Les autres pourront demander de l’aide sur le Miiverse, ou se tourner vers le hack présenté dans le dernier épisode de l’AVGN.

Galaga (NES, 4,99 €)GALAGA (3DS)
(NES, 15 février 1985 au Japon, septembre 1988 en Europe)
Catégorie : shoot ’em up
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Bandai Namco
Date de sortie VC : 01/05/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Galaga–789285.html

Une fois n’est pas coutume, c’est la 3DS qui rattrape son retard sur la Wii U, pourvue depuis août. Curieusement rebaptisé Galaga: Demons of Death par son éditeur Bandai à sa sortie en Occident, c’est bien entendu un portage fidèle (mais en deçà graphiquement) de l’original sorti sept ans (!) plus tôt en arcade. Rappelons qu’il s’agit de la suite de Galaxian (1979), qui se démarquait du Space Invaders du rival Taito par le comportement des envahisseurs, aux vitesses variables et capables de lancer par surprise des assauts en petits groupes. Dans cette suite, il est désormais possible de lancer plus d’un tir à la fois, mais il faut faire attention aux ennemis qui tenteront de capturer votre vaisseau à l’aide de leur rayon tracteur. Mais si vous parvenez à le libérer par la suite, vous pourrez contrôler deux vaisseaux à la fois !

Volleyball (NES, 4,99 €)VOLLEYBALL (WII U)
(NES, 21 juillet 1986 au Japon, mars 87 aux États-Unis)
Catégorie : sport
Joueurs : 1-2
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 08/05/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Volleyball-280075.html

On pensait en avoir fini avec les jeux de sport primitifs de la NES, après Baseball, Tennis et Golf en octobre et le plus réjouissant Ice Hockey en février. Le titre a bénéficié de la popularité de ce sport au Japon à cette époque, alors que l’équipe féminine nationale avait été médaillée aux J.O. de 1984 (d’où Jeanne et Serge !), et que le pays a justement accueilli la coupe du monde en 1986. Tomoshige Hashishite a développé seul ce jeu et l’a proposé à Nintendo quand la maison-mère de son propre studio, Pax Softnica, s’est retrouvée au bord de la faillite comme on l’apprend dans Pix’n Love 17. Impressionné par la prouesse technique (un scrolling et douze personnages animés), le constructeur va ainsi éditer le jeu créé en externe – une grande première ! Et le titre Famicom Disk System va en effet détrôner Zelda et Metroid, même s’il faut bien avouer qu’il a pris un sacré coup de vieux, d’autant qu’il nécessite un temps d’adaptation, malgré ses contrôles très simples, pour bien saisir le timing indiqué par l’ombre du ballon.

Clu Clu Land (NES, 4,99 €)CLU CLU LAND (3DS)
(NES, 22 novembre 1984 au Japon, 15 février 1987 en Europe)
Catégorie : adresse
Joueurs : 1-2
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 08/05/2014
Prix : 3,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Clu-Clu-Land-817784.html

Disponible sur Wii U depuis octobre, Clu Clu Land a au moins le mérite d’être très original. Son mode de contrôle, déboussolant au premier abord, consiste à s’agripper aux piquets qui jonchent chaque tableau pour changer de direction – Kuru Kuru est une onomatopée japonaise pour un mouvement de rotation. Cela en fait un jeu assez difficile, mais particulièrement amusant à deux. Le titre est surtout culte parce que sa version Famicom Disk, Clu Clu Land D, qui comporte un mode de difficulté plus élevé et quelques nouveaux niveaux, est le jeu le plus rare du format ! Toutefois, il n’aura pas vraiment fait école pour autant, même si son protagoniste Bubbles (théoriquement un poisson rouge, mais avec des bras !) fait un cameo dans Donkey Kong: King of Swing (Game Boy Advance, 2005) qui en reprend d’ailleurs le mode de contrôle si particulier.

Mr. Driller 2 (Game Boy Advance, 6,99 €)MR. DRILLER 2 (WII U)
(Game Boy Advance, 21 mars 2001 au Japon, 2004 en France)
Catégorie : réflexion
Joueurs : 1
Éditeur : Bandai Namco
Date de sortie VC : 15/05/2014
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Mr-Driller-2-882097.html

Adaptation du jeu d’arcade paru en 2000, un an après le premier épisode porté sur Game Boy Color, cette cartouche a fait partie du line-up de la Game Boy Advance au Japon. Sorti du coup tardivement en Occident, le titre paraît avec le recul un peu léger – on l’imaginerait mal vendu en boîte aujourd’hui – d’autant que la principale nouveauté réside dans le mode deux joueurs. Nécessitant à l’époque un câble link et deux cartouches, il est comme d’habitude, hélas, absent de cette réédition. Il est donc difficile de la recommander hormis aux inconditionnels du puzzle game, à condition de ne pas être gêné par l’affichage plus réduit de cette version nomade. Les autres feraient mieux d’attendre Kuru Kuru Kururin, nettement plus riche en solo.

Klonoa: Empire of Dreams (Game Boy Advance, 6,99 €)KLONOA: EMPIRE OF DREAMS (WII U)
(Game Boy Advance, 19/07/01 au Japon, 29/03/02 en Europe)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Bandai Namco
Date de sortie VC : 22/15/2014
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Klonoa-Empire-of-Dreams.html

Non seulement on ne s’attendait pas trop à voir des jeux Game Boy Advance d’éditeurs-tiers arriver sur le service, mais il s’agit ici d’une excellente surprise. Bien que lui aussi sorti durant les premiers mois de la portable, Klona: Empire of Dreams jouit d’une excellente réalisation en 2D et constitue sans doute l’un des tous meilleurs jeux de plateforme originaux de la console. Il s’agit en effet du quatrième épisode canonique d’une série débutée en 1997 sur PlayStation. Appelé Kaze no Klonoa (« Klonoa du vent ») au Japon, le protagoniste peut « gonfler » ses ennemis comme dans Dig Dug du même Namco, ce qui lui permet d’en faire des projectiles ou de les utiliser pour sauter plus haut. Si cette mécanique insuffle un soupçon de réflexion dans le gameplay, l’ensemble demeure assez classique et l’original en 2,5D a d’ailleurs dû souffrir de la comparaison avec Mario 64 la même année… C’est peut-être ce qui explique le déclin progressif et injuste de la série hormis un chouette remake du jeu original sur Wii en 2008.

Double Dragon II: The Revenge (NES, 4,99 €)DOUBLE DRAGON II: THE REVENGE (3DS)
(NES, 23 décembre 1989 au Japon)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2 (download play)
Éditeur : Arc System Works
Date de sortie VC : 22/15/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Double-Dragon-II-The-Revenge.html

Il avait fallu attendre juillet 2012 pour voir arriver cette suite sur Wii dont nous avions fait alors le jeu du mois sur Console Virtuelle. Et elle est tout aussi recommandable sur 3DS d’autant qu’elle bénéficie du download play. Sortie en Europe avant le premier Double Dragon sur NES (du fait d’une exclusivité temporaire sur Master System), elle rend ce dernier caduc car elle dispose donc d’un mode deux joueurs. En revanche, elle se démarque de l’original en arcade en reprenant la maniabilité de Renegade, puisque la fonction des boutons dépend de l’orientation du joueur, et en axant davantage son gameplay sur la plateforme pour compenser le manque d’ennemis à l’écran. Offrant aussi plus de niveaux, ce portage produit par notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto lui-même est l’un des tous meilleurs beat ’em up de la console, grâce à la présence d’un coprocesseur dans la cartouche qui booste les capacités de la 8-bit.

The Legend of Zelda: The Minish Cap (Game Boy Advance, 6,99 €)THE LEGEND OF ZELDA: THE MINISH CAP (WII U) (*)
(Game Boy Advance, 4/11/04 au Japon, 12/11/04 en Europe)
Catégorie : action/aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 29/05/2014
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [The Legend of Zelda: The Minish Cap]

C’est le second jeu Zelda paru sur Game Boy Advance après la réédition d’A Link to the Past, signée également par Flagship. Le studio du papa de Street Fighter II n’était d’ailleurs pas étranger à la saga, ayant déjà réalisé les deux Oracle sur Game Boy Color disponibles depuis pile un an ! Sorti en fin de vie de la portable, le titre n’a pas rencontré un gros succès, peut-être à cause de sa nature nomade ou de son scénario un peu fade. Néanmoins, le jeu bénéficie d’une réalisation 2D absolument splendide et de quelques idées de gameplay amusantes malgré un certain classicisme. Si l’on pense évidemment à la capacité de devenir lilliputien, qui transforme la moindre touffe d’herbe en véritable labyrinthe, cet aspect demeure toutefois circonscrit à des zones précises ; on retiendra plutôt la présence d’items qui font ici leur première apparition comme le bâton sauteur, le pot magique ou les griffes de taupe. Axé sur les énigmes, ce volet est dès lors plutôt court et facile, mais offre des donjons très bien pensés et surtout très variés.

The Mysterious Murasame Castle (Famicom Disk System, 4,99 €)THE MYSTERIOUS MURASAME CASTLE (3DS)
(Famicom Disk System, 14 avril 1986 au Japon)
Catégorie : action
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 29/05/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : [The Mysterious Murasame Castle]

C’est notre ami Florent Gorges qui va être content, lui qui a souvent regretté que ce titre Famicom Disk System n’ait jamais quitté le Japon ni connu de suite, même si le protagoniste de Nazo no Murasame Jō a fait quelques apparitions depuis (Smash Bros., Samurai Warriors 3) et que le jeu a plus récemment inspiré une attraction de Nintendo Land. Qualifié de « petit frère » de Zelda à la manière de Kid Icarus pour Metroid, ce jeu d’action en reprend en effet la vue du dessus et la maniabilité, même si le level design est ici linéaire et dépourvu d’énigmes. D’ailleurs, vous n’aurez pas le temps d’explorer les décors médiévaux japonais car le temps est limité… Composé de cinq niveaux en deux parties (extérieur puis château), le titre est assez difficile mais la présence d’un point de récupération dans cette version devrait arranger les choses ; vous pourrez même tenter de devenir invincible en accumulant 99 vies ! Dans tous les cas, on ne peut que saluer l’initiative de sortir ce titre inédit en Occident et sans « taxe d’importation »…

Mario Golf (Game Boy Color, 4,99 €)MARIO GOLF (3DS)
(Game Boy Color, 10/08/99 au Japon, 26/10/99 en Europe)
Catégorie : sport
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 29/05/2014
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Mario-Golf-265977.html

À chaque arrivée d’un jeu de golf sur Console Virtuelle, on vous conseillait plutôt d’attendre ce titre qui marque un tournant dans la « série » qui avait vu l’apparition de Mario avec NES Open Tournament Golf. Le jeu en conserve d’ailleurs le gameplay mais offre une réalisation beaucoup plus soignée. De plus, cette fois développé par le studio Camelot réputé pour ses RPG, il permet au joueur de créer son propre personnage et ainsi de se promener pour discuter avec les PNJ afin d’obtenir des conseils, de les défier, et d’améliorer ses compétences. Même si certains trouveront laborieux de déplacer un avatar plutôt que de parcourir des menus, le jeu acquiert ainsi une toute autre dimension en solo. Et c’est bienvenu car le mode deux joueurs a hélas disparu dans cette réédition, de même que le transfert de personnage avec la version Nintendo 64 sortie au même moment. À noter que ceux qui ont acheté le tout nouveau Mario Golf sur l’eShop de la 3DS jusqu’à aujourd’hui ont pu en récupérer une copie gratuitement avant sa sortie.

Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de juin pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/52054/en-mai-sur-console-virtuelle-5/