Commodore 64 : la fournée de juin

Tau Zero Redux (Alf Yngve)

Créé en 1992, Tau Zero revient sans ralentissements, avec des effets supplémentaires et des ennemis qui visent le joueur !

La session de votes terminées fin mai, les résultats de la SEUCK Compo 2014 sont logiquement tombés dès le 1er juin. Sans surprise, c’est Alf Yngve qui remporte le premier prix avec Double or Nothing (ROM), dans le quel on contrôle simultanément le même personnage dans deux réalités alternatives – Michel Louvet s’y était d’ailleurs essayé dans son émission. Le vainqueur verra son jeu peaufiné en détail cet été. Avec seulement un point d’écart, le shoot ’em up The Last Hope (ROM), développé par le vainqueur de 2013 Gaetano Chiummo, arrive second. Lui et Vampire Hunter 2 (ROM) de IndyJR/FanCA devront se contenter d’une nouvelle interface. Le concours passé, les activités habituelles ont pu reprendre avec une nouvelle version de Dark Force (ROM, émulateur), sorti un peu rapidement en début d’année. Mais l’évènement du mois, c’est la création par Martin Piper d’une gamme d’outils SEUCK Redux afin de contourner les limitations du logiciel créé par Sensible Software il y a tout de même vingt-sept ans ! Disponibles à cette adresse, ils nécessitent toutefois une bonne connaissance de l’assembleur 6502, mais ils vont surtout permettre l’éclosion de jeux plus aboutis, avec un mode deux joueurs et sans ralentissements… D’ailleurs, Richard Bayliss et sa clique ne se sont pas fait prier pour sortir des versions « Redux » de leurs classiques, comme Tau Zero Redux (ROM) et sa suite Tau Omega Redux (ROM) de Alf Yngve. L’indécrottable Roberto Ricioppo, lui, préfère pour le moment rester sur l’outil de base avec deux nouveautés, Cockman (ROM) et Drumo in Adventure Land (ROM).

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/53745/commodore-64-fournee-juin/