Une sélection de freeware indé pour Transformers

Les consoles se prennent pour des Transformers !

Dans le cadre des trente ans des jouets Transformers, le fabricant Takara Tomy avait annoncé la sortie d’une figurine Megatron se transformant en Mega Drive et munie d’une clé USB en guise de bras. Prévue pour cet octobre, on peut en avoir un meilleur aperçu – où l’on voit mieux la cartouche miniature de Sonic insérée dedans – sur le site officiel, et la précommander à cette adresse pour 10,800 yens, soit 80 € tout de même. Par ailleurs, pour faire d’une pierre, deux coups, la société profite d’une gamme de modèles réduits des différentes machines PlayStation, à l’occasion du vingtième anniversaire de la console originale en décembre, pour sortir un Optimus Prime correspondant. Lui est attendu en début d’année prochaine. En revanche, le Transformer Famicom est hélas uniquement issu de l’imagination d’un dessinateur. Quant aux jeux de cette sélection, ils proviennent de celle de développeurs indé comme d’habitude

Sokoboros (Trevor Newton)

Sokoboros (Trevor Newton)

Sokoboros ressemble à s’y méprendre, au premier abord, à l’une des énigmes quotidiennes du dernier Layton, où l’on contrôle un serpent qui doit ramasser tous les œufs du tableau en prenant garde ne pas se bloquer puisqu’il grandit à chaque œuf ingéré comme dans ce bon vieux Snake. Mais dans le jeu de Trevor Newton, réalisé avec Puzzle Script, non seulement les œufs sont remplacés par des fruits – et les mouvements moins tolérants d’une case – mais les énigmes sont reliées en une seule aventure. Il faudra donc régulièrement, pour progresser, profiter de la croissance sur serpent pour couvrir plusieurs interrupteurs. Le titre se joue de votre navigateur à cette adresse, sachant qu’Indiegames recommande également, dans le même genre, Cyber-Lasso d’Alan « Draknek » Hazelden (1-2-3-ban,You’re Pulling My Leg, etc.).

Bien que la mode soit aux roguelike, The Wizard n’en est pas un car ses niveaux ne sont pas générés aléatoirement. Davantage orienté sur la réflexion, donc, et se déroulant au tour par tour, le jeu du studio Hypnotic Owl vous donne les traits, ou plutôt l’absence de traits d’un magicien à la recherche du voleur qui lui a pris son visage… Il se joue directement de votre navigateur à partir du site officiel, et se montre même compatible avec la manette Xbox 360 sous Chrome.

Water Hazard (Hemuuuli)

Water Hazard (Hemuuuli)

On faisait très récemment remarquer que le temps passant, les jeux en 3D des années 90 commençaient à être considérés comme rétro, et nous avons même eu l’occasion d’évoquer dans cette rubrique un jeu inspiré par les survival horror de l’époque. C’est d’ailleurs ce genre qui a également inspiré Water Hazard, un participant de la dernière Ludum Dare, dont le thème « sous la surface » s’y prêtait bien. Les nostalgiques d’Alone in the Dark seront sans doute contents de retrouver les fameux « contrôles de tank », les angles de caméra fixes ainsi qu’un doublage approximatif. Le jeu peut se jouer directement à cette adresse via Unity, ou se télécharger pour Windows et Linux de cette page. Et dans un registre moins rétro, une version Oculus Rift est en chantier dont on peut récupérer une démo sur les forums dédiés.

Super Slalom (Thomas Bruno)

Super Slalom (Thomas Bruno)

Avec Puzzle Script, on est plutôt habitué à des variantes de Sokoban, tandis que Super Slalom nous invite à une descente à ski ! Bien entendu, il s’agit tout de même d’un puzzle game au tour par tour, dans lequel il faut passer du bon côté des drapeaux. Mais il faudra aussi éviter différents dangers (mares d’eau, loups) et tenir compte de cases spéciales comme les pentes gelées ou les tremplins qui vous font remonter la piste (!). Il s’agira donc de trouver le chemin qui relie les drapeaux dans le bon ordre ! La création de Thomas Bruno se joue sur Game Jolt.

Figure of Eight (ABA Games)

Figure of Eight (ABA Games)

Cela fait mine de rien plusieurs mois que l’on n’a pas abordé un jeu de Kenta Cho, et le développeur nous revient en forme avec Figure of Eight. En apparence un shoot ’em up, le jeu ne permet en réalité que de ralentir le vaisseau qui décrit effectivement un « 8 » (ou plutôt « ∞ ») tout en tirant sur les ennemis. En plus de faciliter l’esquive des balles ennemies et le ramassage de bonus, ralentir permet de resserrer l’angle de tir et d’éliminer ainsi les menaces plus rapidement. Étonnamment, le jeu met plus de temps pour devenir très dur que les productions habituelles de son auteur, mais de là à intégrer le classement en ligne… Tentez votre chance sur ABA Games.

Xibalba (PhobosLab)

Xibalba (PhobosLab)

Auteur du moteur Impact permettant de créer des jeux 2D en HTML, Dominic Szablewski est parti du principe que le level design de Wolfenstein 3-D avait été conçu en 2D – les développeurs d’id Software ayant ainsi utilisé des outils créés pour Commander Keen. C’est dans le cadre de l’édition 2013 de la 7DFPS, une game jam qui consiste à créer un FPS en une semaine, que Xibalba avait vu le jour même s’il n’avait pas été fini à temps. À présent terminé, ce FPS n’offrant que six niveaux, six ennemis, un boss et trois armes mais compatible Oculus Rift lui aussi, se joue de votre navigateur à cette adresse, ou se récupère pour iOS gratuitement sur iTunes.

Wriggler (Ardith Johnson)

Wriggler (Ardith Johnson)

Ardith Johnson a exploité Puzzle Script pour produire des remakes des casse-tête imaginés par Andrea Gilbert. Le but est de placer un ou deux vers à une destination précise en les tirant uniquement par leurs extrémités, ce qui complique énormément les choses. Étrangement, on ne peut pas annuler un coup avec « Z » mais on peut en général revenir en arrière en tirant par l’autre côté, ou au pire réinitialiser le puzzle avec « R ». Wriggler se joue à cette adresse.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/55312/selection-freeware-inde-transformers/