Une sélection de freeware indé pour Zelda × Mario Kart

The Legend of Zelda × Mario Kart 8 (Wii U)

Si nous avions déjà dédié une sélection à Mario Kart en mai, nous pouvions difficilement faire l’impasse sur l’annonce, cette semaine, des prochains DLC du dernier épisode en date. En particulier, celui qui est planifié pour novembre, The Legend of Zelda × Mario Kart 8, a déchaîné les passions car non seulement Link figure dans les trois nouveaux personnages proposés, mais l’on aperçoit clairement un circuit de F-Zero sur les images, et le Blue Falcon est confirmé parmi les quatre nouveaux véhicules ! Mais que les inconditionnels de Michael Bay se rassurent, ils auront sans doute, après la précédente, une autre sélection exprès pour eux très bientôt…

Gravity Ability (Logical Cell)

Gravity Ability (Logical Cell)

Développé par le studio japonais Logical Cell, le puzzle game Gravity Ability consiste à placer des blocs sur leurs cases de destination. Mais pas en les poussant, comme dans Sokoban ; lorsque vous cliquez sur une case accessible – ce qui dépend de la position des blocs – ceux qui se trouvent sur la même ligne ou colonne seront attirés vers votre emplacement. Déjà rapidement compliquées, les choses se corseront davantage avec plusieurs blocs en simultané et l’apparition de nouvelles cases spéciales… Un vrai casse-tête à essayer à cette adresse.

Roguelight (Daniel Linssen)

Roguelight (Daniel Linssen)

Début août s’est déroulée la troisième GBJam, une game jam organisée par Game Jolt et dont on a déjà eu l’occasion de vous citer les participants de précédentes éditions. Si le thème est chaque fois la Game Boy, il ne s’agit pas d’une compétition de homebrew ; il faut juste respecter la résolution de la portable et ne pas dépasser quatre couleurs. Remarqué lors de la Ludum Dare 28 avec Javel-ein, Daniel Linssen revient avec Roguelight, un titre dans l’air du temps puisqu’il mêle roguelike et tir à l’arc, mais la subtilité ici est que vos flèches vous servent à éclairer le donjon bien sombre à explorer. Le jeu se télécharge sur Game Jolt ou itch.io.

Free Fall (Alexander Hannius)

Free Fall (Alexander Hannius)

Autre participant de la GBJam mais dans un genre radicalement différent, Free Fall s’apparente au premier abord à VVVVVV avec son gameplay basé sur la gravité et ses nombreux pics mortels. Néanmoins, dans le jeu d’Alexander Hannius, les chutes ne seront pas uniquement verticales et votre personnage ne pourra pas modifier la gravité en pleine chute, à moins de passer près d’une paroi. Le titre est assez court avec seulement trois disquettes à récupérer, mais chaque écran pose son lot de difficultés d’autant que le moindre contact avec un ennemi se révèle fatal… Développé lui aussi avec Game Maker, le jeu se télécharge sur Game Jolt.

Tokage Shojo (Ikuukan)

Tokage Shojo (Ikuukan)

Créé dans le cadre d’une game jam japonaise organisée par NicoNico, le Youtube local, Tokage Shojo (« les femmes lézards ») est une variante de Pac-Man mais dans une ambiance fleurant bon la SF kitsch et paranoïaque des années 50. Dans chaque tableau, vous devez éliminer un nombre donné de lézards en les touchant, mais si ces derniers atteignent d’abord les civils, ceux-ci se transforment en mutants qui vous tuent au moindre contact. Heureusement, des pastilles jaunes permettent non pas de les manger, mais d’étourdir tous les lézards à l’écran, ce qui a également l’effet de les faire sortir un court instant de leur éventuel hôte. Le jeu d’Ikuukan se télécharge à partir de sa page dédiée – plus précisément ici en cliquant sur le gros bouton vert.

Meowgical Tower (Neon Deity Games)

Meowgical Tower (Neon Deity Games)

Retour à la GBJam avec Meowgical Tower, le nouveau jeu de Neon Deity Games (Shütshimi) dont l’un des membres officie d’ailleurs sur Indiegames, principal fournisseur de nos sélections. Ce pastiche de Zelda vous met dans la fourrure d’un chat égaré dans une tour pour échapper à la pluie. Mais mis à part le fait qu’un bouton sert initialement à miauler, on reste dans l’action/aventure classique. Créé avec Unity, le jeu se télécharge pour Windows, Mac OS X et Linux sur Game Jolt, où l’on peut même y jouer directement de son navigateur web.

Gay Cats Go to the Weird Weird Woods (Anna Anthropy)

Gay Cats Go to the Weird Weird Woods (Anna Anthropy)

Gay Cats Go to the Weird Weird Woods est la nouvelle création d’Anna Anthropy, une célèbre game designeuse transgenre à qui l’on doit des titres comme Mighty Jill Off ou Lesbian Spider Queens of Mars. Mais que les âmes prudes se rassurent, ce nouveau freeware, financé via Patreon, est un simple petit jeu d’aventure contemplatif mettant en scène deux chatons – du moins leurs têtes ! Le fait de les contrôler simultanément ne pose pas de difficulté, et le titre joue plus sur l’émerveillement simple causé par les interactions visuelles et surtout sonores avec le décor. Le jeu et son « code source » Game Maker se téléchargent sur la page dédiée.

What Could Possibly Go Wrong? (Andrew Shouldice)

What Could Possibly Go Wrong? (Andrew Shouldice)

Évoquons brièvement la récente Ludum Dare 30 dont on aura sans doute l’occasion de reparler dans de prochaines sélections. On ne peut pas dire qu’Andrew Shouldice ait abordé le thème des « mondes connectés » avec subtilité, puisque What Could Possibly Go Wrong? est un shoot ’em up à la Smash TV se jouant au clavier et à la souris, dans lequel on élimine des vagues successives d’extra-terrestres émanant d’un portail interdimensionnel. Pas sûr en tout cas que l’autodérision suffise à faire de ce défouloir, jouable à cette adresse, un gagnant potentiel.

Pour finir, Gridland est un astucieux mélange de deux genres très différents. D’un côté, on retrouve le gameplay classique d’un Bejeweled et autres Candy Crush où il faut créer des alignements de trois objets identiques, mais la finalité de vos actions rapproche le jeu de Doublespeak Games du mode Survie de Minecraft ! En effet, il se déroule en deux phases. Dans la première, diurne, vous devez faire matcher un maximum de ressources pour bâtir en endroit sûr, tandis que durant la seconde, nocturne, vous devez le défendre des hordes d’ennemis qui vous assaillent. Ce concept, qui a au moins le mérite de l’originalité, s’essaie à cette adresse.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/56695/selection-freeware-inde-zelda-x-mario-kart/