Les podcasts de MO5.COM : #28 RPG et Jeux Vidéo

Les podcasts de MO5.COM

Avec un peu de retard en raison de difficultés à combiner les disponibilités en période estivale, Les Podcasts de MO5.COM reviennent avec un sujet très différent du précédent, même s’il existe bien entendu des joueurs qui apprécient autant les jeux de foot que les RPG. Il faut dire que ces derniers, s’ils sont tous les héritiers du jeu de rôle sur table, forment aujourd’hui un éventail très large de jeux, au Japon comme en Occident, et du hack ‘n slash au tactical en passant par le roguelike. Malgré une durée à l’image de ces jeux de longue haleine, cette émission n’a donc pas pour vocation d’en dresser une liste exhaustive, et nous nous excusons par avance pour n’avoir pas mentionné des titres et séries qui nous sont pourtant chers comme Xenogears, Grandia, Earthbound ou encore Skies of Arcadia, même si nous abordons bien sûr les incontournables Final Fantasy, Dragon Quest, Megami Tensei, Ultima, Wizardry ou encore Might & Magic. Pour ce faire, nous avons fait appel à Raphaël Lucas, l’auteur de l’imminente Histoire du RPG chez Pix’n Love, ainsi qu’à Erwan Lafleuriel, alias Fumble sur Gameblog.

De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Erwan Lafleuriel, Raphaël Lucas et Anthony Avila

De gauche à droite : Jean-Sébastien Brugalat, Erwan Lafleuriel, Raphaël Lucas et Anthony Avila

Les participants de ce podcast sont :

  • Raphaël Lucas, journaliste et auteur de L’Histoire du RPG
  • Erwan Lafleuriel, alias Fumble, journaliste chez Gameblog
  • Guillaume Verdin, responsable éditorial du Mag qui traite de l’actualité du retrogaming
  • Anthony Avila, bibliothécaire, rôliste et bloggeur
  • et Jean-Sébastien Brugalat, notre MJ à nous #R.I.P. MJ

En bonus : l’interview de Raphaël Lucas sur le Portail du Jeu Vidéo, son article initialement paru dans IG Magazine au sujet du glissement de sens qui s’est produit avec la transposition du RPG sur table en jeu vidéo, et enfin l’émission de La Bonne Fée à laquelle a participé Fumble.

Erratum : Si c’est bien un concours qui a permis à Yûji Horii, alors rédacteur chez Shônen Jump, de créer des jeux pour Enix, Dragon Quest n’avait pas, lui, fait l’objet d’une compétition.

Cette émission de 2h59 peut s’écouter à l’aide du lecteur ci-dessous, se télécharger ici ou via iTunes. N’hésitez pas à laisser des commentaires ou à poser des questions, ici-même ou sur la page Facebook des podcasts. Nous y répondrons durant les prochaines émissions.

Flux RSS des podcasts

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/56970/les-podcasts-mo5-com-28-rpg-jeux-video/

  • SbM

    3 heures !!! À quand un podcast-téléthon de 30 heures non-stop ? 😀

  • Guillaume Verdin

    Quand on abordera le sujet « Jeux Vidéo et Jeux Vidéo » ! 😉

  • Infornographie

    L’Histoire du jeu vidéo de A à Z, tous les jeux vidéo cités et détaillés… le podcast infini !

  • Franchement … J’ai pas réussi à rentrer dedans … Je ne sais pas, depuis quelques temps je suis plus transporté dans les podcast de MO5 … Les anecdotes, les avis sur les jeux ne m’ont pas chamboulé.

    Après, si ça ne vient que de moi, tant mieux.

  • Guillaume Verdin

    Pour les derniers podcasts, on a essayé de faire moins d’historique et plus de débat. Est-ce que tu penses que c’est ça qui t’a gêné ou autre chose ? De toute façon, il est clair qu’on ne pourra jamais contenté tout le monde, mais ça reste intéressant d’avoir l’opinion de chacun.

  • SbM

    Je n’ai pas encore écouté celui-ci, mais si avez continué à parler tous en même temps et à vous couper les uns les autres, c’est peut-être ça qui pose problème.

  • Guillaume Verdin

    Ce n’est pas ce qu’il a l’air de dire mais normalement, on se coupe moins dans celui-là…

  • Kame-tech-house

    L’ambiance de l’enregistrement transparaît souvent dans les podcasts, et pour une fois je trouve que ça impacte négativement l’écoute du numéro sur les RPG. Il y a énormément d’hésitations, de blancs, et ça rend l’écoute fatigante, surtout pour un non-connaisseur des RPG (comme moi) qui se lance dans 3h d’écoute ^^ En tout cas ça tranche vraiment avec les podcasts précédents (j’avais écouté le 27 et 26 avant). Entre 30 et 45mn, j’ai eu du mal à écouter la suite.

    Je pense qu’il est possible de gagner facilement plusieurs minutes en rognant dessus, en particulier avec l’invité qui a beaucoup de mal à retrouver le nom des jeux dont il parle ^^ C’est vraiment dommage, parce que son discours est très intéressant hormis cela.

  • C’est marrant parce qu’il y a quelques heures j’ai eu des compliments sur ce podcast, preuve que c’est très subjectif. J’essaie d’enlever au maximum les blancs mais là, vu la durée et comme on l’a enregistré très en retard, j’ai sans doute voulu écourter mon calvaire. Et je ne vais pas le remonter maintenant… -_- Je dois déjà être une des rares personnes à monter des podcasts, puisque beaucoup se font en live.

  • Kame-tech-house

    Ah, mais le fond du podcast est bon, tout comme le choix des sujets depuis le début. Je ne bashe pas, je critique au sens littéral du terme ^^

    Peut-être tout simplement que le dosage idéal historique/débat n’est pas encore le bon…

  • Les gens demandaient moins d’historique et plus de débat, et je suis d’accord car j’en avais marre des podcasts où je parle quasiment tout seul pendant deux heures. Hélas, tous les sujets ne s’y prêtent pas et Anthony a essayé sur celui-ci d’alterner historique et débat. C’est bizarre, mais pourquoi pas. Mais maintenant qu’on fait plus de débats, les gens se plaignent qu’on se coupe la parole… Évidemment, c’est moins gênant dans un débat télévisé parce qu’on voit les intervenants mais sérieusement, quoi qu’on fasse, y en a toujours un qui se plaint. C’est décourageant. 🙁

  • Kame-tech-house

    Parce qu’il n’y a pas UN mais DES publics ^^ Beaucoup de bons concepts n’ont jamais su trouver le leur.