Une sélection de freeware indé pour 2015

Nintendo vous souhaite une bonne année 2015 !

L’actualité ne nous ayant pas motivé à dédier notre première sélection de l’année à 2015, nous nous rattrapons in extremis avec cette deuxième fournée – la tradition veut que l’on ait jusqu’à la fin du mois de janvier pour communiquer ses vœux ! Et en parlant de tradition, il nous semblait judicieux d’illustrer cette sélection avec ce superbe fond d’écran dans l’esprit des cartes Hanafuda dont Nintendo était à l’origine le spécialiste, et que le constructeur a mis en ligne pour la nouvelle année. Réservé aux possesseurs de consoles japonaises, il a été heureusement diffusé par une bonne âme sur Twitter et Tiny Cartridge l’a relayé. Et ce dernier a également partagé la carte de vœux de l’UGSF, une société fictive qui apparaît dans de nombreux jeux Namco pour donner l’impression qu’ils appartiennent tous au même univers, Dig Dug compris ! Mais pour être honnête, j’ai failli rebaptiser cet article à la dernière minute en l’honneur d’Allgamers.fr, puisque notre confrère vient d’annoncer qu’il arrêtait son site après six ans de (très) bons et loyaux services. Sans lui, je n’aurais pas eu autant l’occasion d’évoquer le homebrew sur le Mag, et je ne le remercierai jamais assez. Néanmoins, j’ai décidé de garder cet hommage discret pour éviter, après Ralph Baer et Charlie, que cette rubrique ne se transforme en triste nécrologie…


Cureator (Simon « Laguna_999 » Weis & Zoltan Haller)

Cureator (Simon « Laguna_999 » Weis & Zoltan Haller)

Cureator est un jeu de réflexion où l’on doit administrer aux monstres qui défilent devant nous des potions en suivant la recette, qui se base sur un mélange assez logique de couleurs. Hélas, à la manière d’un Tetris ou plutôt d’un Dr. Mario pour rester dans le « médical », les ingrédients arrivent aléatoirement et vous n’aurez que quatre fioles pour préparer vos potions. Et même si les créatures qui ont besoin d’une dose d’un ingrédient en accepteront aussi plusieurs du même type, il faudra également gérer son argent… Le gameplay est sans doute trop basé sur le hasard, mais la réalisation est charmante en dépit d’une musique répétitive à la longue. Le jeu de Simon « Laguna_999 » Weis et Zoltan Haller se joue directement sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News


Bien que Bioshock en soit le successeur spirituel, le populaire System Shock 2 n’a jamais eu droit à une réelle suite. Et comme souvent dans ces cas-là, ce sont les fans qui s’y collent avec plus ou moins de bonheur. Malicieusement baptisée System Shock Infinite, cette suite a été développée sur plus de six mois mais il s’agit d’un mod du jeu original, ce qui explique qu’elle se déroule dans les mêmes lieux mais offre quatre nouveaux scénarios et des passages dans le cyberespace comme dans le premier System Shock. La bêta 2.0 se récupère à cette adresse.

Source : Kotaku


Hunter HD (Cherno)

Hunter HD (Cherno)

Hunter fait partie de ces titres très ambitieux pour l’époque mais étonnamment méconnus ; il a d’ailleurs été présenté dans l’épisode 9 des Oubliés de la Playhistoire ! Il faut dire qu’en 1991, les jeux en 3D et en open world étaient loin d’être la norme, en particulier sur Atari ST et Amiga. C’est pourquoi un programmeur allemand officiant sous le pseudo de Cherno est au travail sur un remake pouvant directement tourner de votre navigateur ou que l’on peut télécharger à partir de cette adresse. Le développement n’en est qu’à ses balbutiements et l’on peut juste se balader, monter dans les véhicules et faire voler en éclats les maisons, mais il faut avouer que c’est à peu près tout ce que faisaient les joueurs à l’époque face à ce titre très complexe !

Source : Indie Retro News


Faisons à présent un détour par le Québec, où nos amis francophones disposaient d’un système de TV interactive depuis 1989. C’est en effet cette année que Vidéotron a lancé Vidéoway, un boîtier qui faisait à la fois office de décodeur et de terminal d’informations type télétexte, mais il permettait également de louer des programmes en VoD et même de s’adonner à des jeux. Outre des émissions interactives qui ont perduré jusqu’en 1996, l’appareil a également proposé, jusqu’à son arrêt définitif en 2006, une quarantaine de jeux dont Temporel Inc.. C’est ce dernier qui vient de faire l’objet d’un remake par le développeur indépendant Francis Giguère, jouable à cette adresse. Le titre ne subsistant que sous la forme de VHS, les graphismes ont été entièrement refaits mais ce point & click se montre en effet très élaboré pour ce genre de service.

Source : Retrogamer.ca


Même si cette rubrique n’est théoriquement pas destinée aux jeux homebrew, qui sont en général tous des freeware tant qu’ils ne font pas l’objet d’une édition physique, Boxx2 ne méritait pas forcément un article à lui tout seul ! Et s’il ne tournait pas sur Amiga, où l’on trouve peu de nouveautés, on l’aurait sans doute passé sous silence. Développé par Lemming880 à l’aide du moteur Backbone, ce jeu de plateformes basique nécessite tout de même un Amiga 1200/030 pour fonctionner correctement. La ROM se récupère sur les forums d’English Amiga Board.

Source : Indie Retro News


Si le développement de Red Olympus n’en est encore qu’à ses débuts, n’en déplaise aux inconditionnels de la HD, ce FPS primitif restera bien en seize couleurs façon CGA, allant donc un bon cran plus loin que 8bit Killer. Néanmoins, il faut avouer que le titre de The Gravedigger bénéficie d’un certain charme, et on a hâte de voir la version finale qui proposera quatre personnages jouables. La version v0.0.1 et sa bande-son se récupèrent sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News


Lunar Jetman Remake (Nebula Design)

Lunar Jetman Remake (Nebula Design)

Enfin, un dernier mot pour signaler que le remake de Lunar Jetman, soit le dernier jeu présenté dans notre sélection précédente, vient de faire l’objet d’une mise à jour. Nebula Design a ainsi ajouté à la version 1.2 des écrans de chargement et de fin, et le bug concernant les scrollings en parallaxe en mode 4:3 a été également corrigé. Le titre se récupère toujours à cette adresse.

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/64059/une-selection-de-freeware-inde-pour-2015/