Commodore 64 : la fournée de janvier

Hyperion (Trevor « Smila » Storey & Georg « Endurion » Rottensteiner)

2014 aurait pu se montrer un peu plus chargée pour le Commodore 64, mais 2015 démarre sur les chapeaux de roue ! Bien entendu, janvier a été marqué par la sortie d’une nouveauté sur cartouche tout récemment, Rocket Smash EX, mais il y a plein d’autres choses à évoquer dans ce bilan… En attendant les résultats de la compétition de RGCD, dont les participants ont été annoncés le mois dernier, The New Dimension vient de lancer son propre concours annuel, toujours basé sur le moteur SEUCK. Pour le moment, un seul candidat est en lice : le talentueux Alf Yngve avec un shoot ’em up inspiré par Xevious mais faisant également un clin d’œil à Xenon 2, et pas seulement via son titre, Gigablast (ROM). Hors compétition, deux jeux ont également été mis en ligne en début et en fin de mois, mais seul Galaxy of Drex (ROM), un énième shmup de Roberto Ricioppo est complet. En effet, 3000 Kung Fu Maniacs (ROM), le troisième épisode de la trilogie signée Alf Yngve, est encore au stade de la démo ; le jeu complet devrait être commercialisé par Psytronik prochainement. Et en parlant de démos, d’autres gros projets en développement ont été dévoilés ce mois-ci, et le plus alléchant est sans doute Hyperion.

Il ne faut pas longtemps pour identifier l’inspiration du jeu de Trevor « Smila » Storey (Darkness) et Georg « Endurion » Rottensteiner (Penultimate Fantasy), qui avaient déjà fait équipe sur Guns ‘N’ Ghosts. Mais ce qui impressionne surtout est que leur nouvelle création semble lorgner davantage sur les épisodes Super Nintendo et Game Boy Advance de la série, plutôt que sur le Metroid original ! Le titre n’est toutefois pas près de sortir, contrairement au jeu de basket Jam It dont on devrait parler le mois prochain… Quant au portage de Worms (sous le titre Grubz), la démo à cette adresse a été mise en ligne par The Singular Crew en 2004, mais une nouvelle ne devrait plus trop tarder. La version finale sera commercialisée par Protovision mais, en attendant, il faudra se contenter de deux armes, les classiques bazooka et dynamite. Et puisque l’on est dans les portages tardifs de classiques, citons celui de Populous, développé sous forme de démo technique en 1991 mais qui n’avait alors pas intéressé Electronic Arts. On peut désormais le télécharger à cette adresse. En revanche, Thomas Kite a bel et bien attendu 2015 pour porter le classique Scramble, développé par Konami en 1981. Il se télécharge à cette adresse.

Sources : Rom-Game (Hyperion), Indie Retro News (Grubz, Populous, Scramble)

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/64593/commodore-64-la-fournee-de-janvier-3/