Trois homebrew sur trois consoles maudites…

Saturnade (Saturn)

Après un titre PocketStation en début d’année, le prolifique Sebastian Mihai est déjà de retour avec pas moins de trois jeux homebrew. Cette fois, son choix s’est porté sur des machines moins exotiques mais qui n’ont pas connu le succès qu’elles auraient mérité. Et contrairement aux victimes du krach de 1983 comme la Vectrex et la ColecoVision, elles n’ont jusqu’ici pas franchement été gâtées par la scène homebrew qui met d’habitude un point d’honneur à réparer ce type d’injustice. À la limite, la Jaguar bénéficie déjà d’un gros soutien de la communauté Atari et Jagmatch ne va sans doute pas faire tourner les têtes. Il s’agit d’un classique jeu de mémoire où il faut associer chaque machine du constructeur à son jeu emblématique. Toutefois, en plus du code source et des outils comme d’habitude, le développeur fournit la ROM en version cartouche et CD. Les homebrew sur Game Gear sont en revanche plus rares – nous n’en avons même jamais évoqué ici – et il est dommage que Mihai se soit contenté de porter un jeu Master System, son propre Burgers of Hanoi de 2012, lui-même inspiré par le classique jeu de réflexion. Il reconnaît en plus lui-même que ce genre d’adaptation facile a causé du tort à la portable à l’époque ! On lui pardonnera en partie parce qu’il vient de signer un jeu homebrew pour la Saturn, ce qui est encore plus rare – notre confrère d’Allgamers n’avait guère relevé qu’un modeste portage de Rick Dangerous en 2013. Hélas, Mihai a eu le mauvais goût de s’inspirer lui aussi de Flappy Bird, même si son Saturnade propose un gameplay différent puisque le joueur y contrôle les ouvertures et non le vaisseau. Bon, c’est bien parce qu’on adore la 32-bit de SEGA

Source : PD Roms (Jagmatch, Burgers of Hanoi, Saturnade) via Horeus

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/65867/trois-homebrew-sur-trois-consoles-maudites/