En mars sur Console Virtuelle

En mars sur Console Virtuelle

Les bilans se suivent et se ressemblent sur Console Virtuelle, avec un mois de mars encore plus « concentré » que février – autrement dit moins de jeux mais du gros calibre ! Par ailleurs, le service nous offre encore régulièrement des surprises, avec notamment ce mois-ci l’arrivée de deux jeux NES signés Culture Brain, et donc tous deux inédits en Europe mais que nous recevons avant les Américains : Flying Dragon: The Secret Scroll et Kung-Fu Heroes (4,99 € chacun). Les trois autres oldies du mois sont issus de la Game Boy Advance avec les excellents Metroid: Zero Mission, Castlevania: Aria of Sorrow et Mega Man Zero 3, à 6,99 € pièce. Ces deux derniers s’inscrivent dans la continuité de février et, si la 3DS n’a une nouvelle fois aucune réédition traditionnelle à se mettre sous la dent, elle a quand même droit à son SEGA 3D Classic mensuel, et pas des moindres avec 3D Out Run (4,99 €). Et puis il n’y aura carrément pas de jaloux pour OlliOlli (9,99 €), proposé en cross-buy sur les deux consoles ! Enfin, autre surprise bienvenue, Nintendo clôt en beauté l’ancienne formule de son club en permettant, comme aux États-Unis, d’échanger ses étoiles contre des jeux à télécharger, y compris sur Console Virtuelle.


Flying Dragon: The Secret Scroll (NES, 4,99 €)FLYING DRAGON: THE SECRET SCROLL (WII U)
(NES, 14 février 1987 au Japon, août 1989 aux États-Unis)
Catégorie : beat ’em up/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Culture Brain
Date de sortie VC : 05/03/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Flying-Dragon-The-Secret-Scroll.html

Flying Dragon fait partie de ces titres appartenant à une série méconnue chez nous, parce que les rares épisodes sortis en Occident – et uniquement aux États-Unis – n’ont pas été présentés comme liés d’autant qu’ils y ont souvent été distribués par des éditeurs différents. Créée par Culture Brain, la saga Hiryū no Ken (« Fist of the Flying Dragon ») débute avec le jeu de combat Shanghai Kid (1985) en arcade, avant de se teinter logiquement de plateforme pour son arrivée sur NES avec ce second volet. Malheureusement, mêler deux types de gameplay n’est pas une si bonne idée quand l’un comme l’autre laissent à désirer, même si les séquences de tournoi, reprenant le principe du premier épisode de la série, ont le mérite de l’originalité. Et il vaudra mieux surmonter la répétitivité des phases de plateforme, car à la manière d’un Ghosts ‘N Goblins, il faudra traverser deux fois l’aventure, et bien ramasser les six parchemins la première, et aussi les quatre boules de cristal en plus la seconde, pour avoir droit à la vraie fin !


Kung-Fu Heroes (NES, 4,99 €)KUNG-FU HEROES (WII U)
(NES, 20 juin 1986 au Japon, 1988 aux États-Unis)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Culture Brain
Date de sortie VC : 05/03/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Kung-Fu-Heroes-971135.html

Comme le jeu précédent, Kung-Fu Heroes appartient à une série pas forcément identifiée comme telle en Occident, et que l’on doit au même développeur, connu sous le nom de Nihon Game à ses débuts en arcade. Composée de pas moins de treize titres entre 1984 et 1999, la série Super Chinese (sic), à laquelle nos amis de Retrogamer.ca ont consacré un dossier, a débuté avec Chinese Hero en arcade, et dont le jeu qui nous intéresse ici est un portage. Jouable à deux, il s’agit d’un beat ’em up en arène assez rudimentaire mais au design plutôt mignon. L’aventure est constituée de huit châteaux, eux-même divisés en quatre salles dans lesquelles il faudra éliminer tous les ennemis, mais la présence de stages bonus et d’items viendra un peu pimenter l’ensemble. Classique mais amusant à deux, le jeu verra sa formule nettement enrichie avec des éléments de RPG dans sa suite, Super Chinese 2, connue sous le nom de Little Ninja Brothers aux États-Unis. On espère donc la voir arriver très bientôt sur le service !


Metroid: Zero Mission (Game Boy Advance, 6,99 €)METROID: ZERO MISSION (WII U)
(Game Boy Advance, 09/02/04 aux États-Unis, 08/04/04 en Europe)
Catégorie : aventure/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 12/03/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Metroid-Zero-Mission.html

Un an après Metroid Fusion, Nintendo capitalisait sur ce succès d’estime avec ce jeu qui n’est toutefois pas un nouvel épisode, mais un remake du Metroid original de 1986. Mais plus qu’une simple réédition avec des graphismes au goût du jour, Zero Mission réinvente la toute première aventure de Samus Aran avec de nouvelles zones et l’ajout de pouvoirs apparus entre-temps. Ainsi, alors que les remakes ont tendance à diviser les puristes et les néophytes, celui-ci a fait l’unanimité même si certains l’ont trouvé un peu court et facile, malgré l’ajout d’un épilogue axé infiltration dans la fameuse combinaison Zero Suit. Il faut dire que la difficulté de l’épisode original reposait en grande partie sur l’austérité de son interface, l’absence de sauvegarde ou d’indice sur le chemin à suivre. Et il est plus facile de tourner en rond quand les environnements se ressemblent tous, ce qui n’est pas le cas dans ce remake à la réalisation superbe, sans égaler peut-être celle de Fusion. Et ceux qui voudraient un peu plus de challenge pourront choisir un mode de difficulté plus élevé… ou jouer à l’original débloqué une fois l’aventure terminée !


Castlevania: Aria of Sorrow (Game Boy Advance, 6,99 €)CASTLEVANIA: ARIA OF SORROW (WII U)
(Game Boy Advance, 06/05/03 au États-Unis, 09/05/03 en Europe)
Catégorie : action-RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Konami
Date de sortie VC : 19/03/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Castlevania: Aria of Sorrow]

Un mois jour pour jour après l’épisode précédent nous arrive Aria of Sorrow, le troisième et dernier volet de la série sur Game Boy Advance. Bien que cette aventure se déroule dans le futur, elle s’inscrit dans la lignée des deux autres et voit même le retour de Michiru Yamane aux musiques après la fausse note de Dissonance… Mais comme à chaque épisode, le système de magie est différent et repose ici sur les âmes des ennemis qu’il faut capturer pour acquérir leurs capacités. Elles se répartissent en quatre types, correspondant ainsi à des pouvoirs offensifs, défensifs, à des transformations et bien entendu aux fameuses capacités fournies par les boss qui permettent d’accéder à de nouvelles zones. Conservant en outre les qualités des deux volets précédents, Aria of Sorrow est sans aucun doute le meilleur Castlevania sur la console et, en l’absence de jeux DS sur le service, il n’y a aucune raison d’aller voir ailleurs. En effet, cas rare pour la série de Konami, cet opus fera l’objet d’une suite directe sur la portable suivante, Dawn of Sorrow, qui en reprend la formule mais offre une réalisation plus soignée sur tous les plans.


Mega Man Zero 3 (Game Boy Advance, 6,99 €)MEGA MAN ZERO 3 (WII U)
(Game Boy Advance, 23/04/2004 au Japon, 03/09/2004 en Europe)
Catégorie : action/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Capcom
Date de sortie VC : 26/03/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Mega-Man-Zero-3-978203.html

Après l’épisode inaugural en décembre et sa suite le mois dernier, voici le troisième et avant-dernier volet de la série, du moins sur Game Boy Advance. Seulement deux mois se sont écoulés depuis les évènements du précédent, mais c’est aussi en termes de gameplay que Zero 3 en est la suite logique. On en retrouve le choix des niveaux et comme d’habitude, l’armement reste le même à part la lance qui prend cette fois la forme de tonfas, qui permettent de sauter plus haut ou de déplacer des blocs pour résoudre des énigmes. Le levelling des armes a été supprimé, mais la gamme de Cyber Elves a été enrichie par des satellites, et les transformations du deuxième opus ont été déclinées en capsules à équiper sur la tête, le corps et les jambes, multipliant ainsi les possibilités. Autre nouveauté, le Cyberespace et ses zones alternatives jouaient à l’époque sur la connectivité avec Mega Man Battle Network 4, ici non exploitable hélas. Enfin, cet épisode offre sept mini-jeux à débloquer et même si on lui a reproché sa trop grande ressemblance avec ses prédécesseurs, sa difficulté a été jugée un peu plus abordable.


Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi d’avril pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/67073/en-mars-sur-console-virtuelle-6/