Le RPG Daikaijû Monogatari traduit en anglais

Super Shell Monsters Story (Super Famicom)

Profitant des trois ans séparant les cinquième et sixième épisodes de Dragon Quest, l’éditeur Hudson avait lancé en 1994 sur Super Famicom son propre clone de la saga. Et « l’hommage » ne s’était pas limité au gameplay puisque Daikaijû Monogatari présente un univers coloré et délirant comme Akira Toriyama les affectionne, avec un grand méchant appelé Fat Badger – Fattobajâ en japonais, ou « Gros Blaireau » en français ! Le jeu a d’ailleurs logiquement été décliné en manga, publié en un seul volume l’année suivante. Vingt ans plus tard, le RPG a donc droit à une traduction en anglais par Dynamic Designs, dont c’est le plus gros travail depuis Chaos Seed. En effet, le jeu varie énormément les répliques selon les combinaisons de personnages choisies par le joueur pour son équipe, si bien qu’il s’est avéré incroyablement laborieux de vérifier tous les textes in game. Le collectif a toutefois été épaulé par le français FlashPV dont on a très récemment évoqué les œuvres, qui s’est chargé de réaliser les graphismes de l’écran-titre affichant Super Shell Monsters Story en lieu et place du titre original japonais. Le patch peut donc se télécharger de cette page, et il est recommandé de bien lire le fichier readme contenu dans l’archive, et surtout d’éviter l’utilisation de sauvegardes instantanées sur un émulateur qui peuvent créer des bugs au moment du chargement de la partie.

Source : NintendoLife

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70184/le-rpg-daikaiju-monogatari-traduit-en-anglais/