En mai sur Console Virtuelle

La borne d'arcade de Thunder Blade

Après l’arrivée en fanfare des jeux Nintendo 64 le mois dernier sur Console Virtuelle, le débit des sorties s’annonce une nouvelle fois très contrôlé par Nintendo qui ne propose que Paper Mario (9,99 €) ce mois-ci. De plus, si on a eu droit au « Mega May » simultanément aux États-Unis cette année, l’opération demeure timide avec seulement deux nouveautés, Mega Man Zero 4 et Mega Man Battle Network 2 (Game Boy Advance, 6,99 € chacun), mais il faut dire que les jeux de la licence sont déjà très nombreux sur le service ! Enfin, après deux premiers titres en mars, le catalogue de Culture Brain, méconnu chez nous, poursuit son arrivée avec leurs deux suites, Flying Warriors et Little Ninja Brothers (NES, 4,99 €). Comme toujours, seule la Wii U est concernée par ces nouveautés, et la console de salon a également accueilli ce mois-ci Ultratron et High Strangeness (9,99 € chacun). La 3DS doit donc se contenter de Bloo Kid 2 (3,99 €) et bien entendu de 3D Thunder Blade (4,99 €). Hélas, la portable n’aura pas droit à son SEGA 3D Classic le mois prochain, puisque la série reprendra en juillet avec 3D Streets of Rage II


Mega Man Zero 4 (Game Boy Advance, 6,99 €)MEGA MAN ZERO 4 (WII U)
(Game Boy Advance, 21/04/2005 au Japon, 16/09/2005 en Europe)
Catégorie : action/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Capcom
Date de sortie VC : 14/05/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Mega-Man-Zero-4.html

Deux petits mois après le troisième volet, voici le quatrième et dernier Mega Man Zero sur Game Boy Advance, sachant que la série menée par Inti Creates se poursuivra sur DS avec deux épisodes estampillés « ZX » – et récemment déclinés en manga. Et bien qu’on lui ait naturellement reproché sa ressemblance avec les épisodes précédents, celui-ci présente toutefois plusieurs différences de gameplay plus ou moins appréciées par les joueurs. Zero conserve son tir et son Z-Saber mais change comme d’habitude d’arme « tertiaire » avec un Z-Knuckle plus polyvalent et qui permet même de voler les armes des ennemis ! Chaque niveau peut être désormais parcouru selon deux conditions climatiques possibles, l’une rendant la progression plus facile, l’autre permettant d’obtenir l’EX Skill du boss, récompensant ainsi comme il se doit les meilleurs joueurs. En revanche, le système des Cyber Elves a été simplifié et le jeu mise davantage sur le loot aléatoire laissé par les ennemis. Mais surtout, peut-être sous l’influence de Natsume qui a co-développé ce volet, un nouveau mode Easy rend Zero bien plus puissant, mais l’empêche en contrepartie de modifier la météo et ainsi d’acquérir des EX Skills.


Mega Man Battle Network 2 (Game Boy Advance, 6,99 €)MEGA MAN BATTLE NETWORK 2 (WII U)
(Game Boy Advance, 14/12/2001 au Japon, 18/10/2002 en Europe)
Catégorie : action-RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Capcom
Date de sortie VC : 14/05/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Mega Man Battle Network 2]

Le premier des six épisodes de cette série de spin-off – si l’on ne compte pas Mega Man Network Transmission sur GameCube – était arrivé sur Console Virtuelle l’été dernier, au milieu d’une grosse série de titres Mega Man dans le cadre du  « Mega May » avec quelques mois de retard sur l’initiative américaine. Cette suite est très similaire en apparence d’autant qu’elle reprend beaucoup d’assets graphiques de l’original, entretenant la réputation de « recycleur » de Capcom. Néanmoins, le gameplay voit l’arrivée de plusieurs changements importants, comme le fait d’avoir jusqu’à trois decks (ou dossiers) de puces au lieu d’un seul, et les Styles qui enrichissent grandement le système d’armure de l’original. De plus, on ne guérit plus automatiquement entre les combats et le jeu sauvegarde chaque fois que l’on acquiert une puce afin d’éviter la triche possible dans le premier volet. À ce sujet, pour compenser l’absence sur Wii U du mode link, qui permettait d’échanger des puces avec d’autres joueurs à l’époque, visiter le mode Network correspondant dans cette réédition vous octroie un pack de puces rares !


Paper Mario (Nintendo 64, 9,99 €)PAPER MARIO (WII U)
(Nintendo 64, 11/08/00 au Japon, 05/10/01 en Europe)
Catégorie : RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 21/05/2015
Prix : 9,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Paper-Mario.html

Il aura fallu attendre quatre ans après Super Mario RPG pour voir arriver un deuxième RPG mettant en scène Mario. Mais Squaresoft n’est pas de la partie et c’est Intelligent Systems, le studio des Fire Emblem, qui œuvre sur ce spin-off. Et quitte à décevoir les puristes du genre, il va simplifier l’aspect RPG et ajouter des phases de plateformes. En combat, Mario n’est plus épaulé que par un seul partenaire, dont le choix sera toutefois assez crucial d’autant qu’il faudra bien décider qui agit en premier. En revanche, le jeu conserve de son prédécesseur le système de timing pour augmenter les dégâts que l’on donne et diminuer ceux que l’on subit, ce qui se révèle décisif dans un titre où les statistiques ne grimpent pas très haut. Il demeure cependant accessible aux novices et mise beaucoup sur l’humour, grâce à sa représentation façon livre pop-up, dans le même esprit que ce qui avait été expérimenté avec Yoshi’s Story quelques années plus tôt. Ce style offre de chouettes moments de mise en scène, même si la recette sera affinée dans les épisodes suivants, les textures étant assez floues sur Nintendo 64. Le jeu tourne ainsi en dérision l’univers de Mario sans prendre les mêmes libertés que Super Mario RPG


Flying Warriors (NES, 4,99 €)FLYING WARRIORS (WII U)
(NES, février 1991 aux États-Unis)
Catégorie : beat ’em up/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Culture Brain
Date de sortie VC : 28/05/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Flying-Warriors-1019612.html

Appartenant à la série Hiryū no KenFist of the Flying Dragon ») comme Hiryū no Ken Special: Fighting Wars qui ressort en cartouche, ou comme le navet Hiryû no Ken S, ce Flying Warriors n’est pas tout à fait la suite de Flying Dragon ressorti en mars. En effet, pour sa sortie tardive aux États-Unis, les développeurs ont combiné des éléments des deuxième et troisième épisodes Famicom, sous-titrés Dragon no Tsubasales ailes du dragon ») et 5 Nin no Ryū Senshiles cinq guerriers du dragon »). Du premier, on retrouve l’interface et le gameplay orienté action-RPG avec de la plateforme, mais la direction artistique moins cartoon évoque plutôt le second, ainsi que la présence d’autres personnages que l’on peut incarner durant les combats si l’on n’enfile pas son propre costume. Outre les affrontements typiques de la série avec l’indication des points à attaquer chez son adversaire et de ceux à protéger sur soi, on trouvera quelques combats contre des monstres à base de menus et donc plus proches d’un RPG classique. Cette version américaine a fait en tout cas l’objet d’un certain soin de la part de Culture Brain, puisqu’une bande dessinée promotionnelle a été publiée dans les pages du magazine GamePro à l’époque.


Little Ninja Brothers (NES, 4,99 €)LITTLE NINJA BROTHERS (WII U)
(NES, 26 mai 1989 au Japon, 1991 en Europe)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Culture Brain
Date de sortie VC : 28/05/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Little-Ninja-Brothers-1019693.html

Comme on le disait à sa sortie, Kung-Fu Heroes est un beat ’em up amusant en coopération mais son gameplay, basé sur un jeu d’arcade de 1984, se montre limité même pour l’époque. Il faut dire que le paysage vidéoludique japonais a bien changé en 1986 avec l’arrivée du Famicom Disk System et de jeux comme Zelda ou Dragon Quest. Trois ans plus tard, cette suite, plus simplement baptisée Super Chinese 2 au Japon, se présente donc comme un RPG. On se déplace sur la carte, parsemée de donjons et de villages où l’on peut acheter de l’équipement. C’est lors des combats, qui se déclenchent aléatoirement comme souvent dans le genre, que l’on retrouve en fait le gameplay de beat ’em up en écran fixe du précédent jeu, mais les objets obtenus durant l’aventure peuvent y être utilisés comme coups spéciaux. En revanche, certains affrontements de boss se déroulent de manière plus classique, au tour par tour via des menus. Enfin, il est toujours possible de jouer à deux, mais uniquement durant les phases de combat ou lors de petites épreuves sportives. À noter que ce titre est sorti en Europe, mais la plupart de ses successeurs, qui reprennent la même formule, n’ont hélas jamais quitté le Japon…


Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de juin pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70460/en-mai-sur-console-virtuelle-6/