En mai sur le PlayStation Store

Shin Megami Tensei: Lucifer’s Call (PlayStation 2, 7,99 €)

Après un mois d’avril pour le moins exceptionnel, on revient à un certain calme même si l’on a encore droit à quelques oldies PlayStation 2. Outre un bundle Grand Theft Auto: The Trilogy réunissant comme son nom l’indique les trois épisodes sortis sur la console pour 29,99 €, on notera surtout l’arrivée surprise de Shin Megami Tensei: Lucifer’s Call (7,99 €) que nous détaillons ci-dessous. Bien entendu, du côté des rééditions, mai aura été marqué par la sortie de Final Fantasy X/X-2 HD Remaster (49,99 €) en boîte et en dématérialisé sur PlayStation 4, tandis que le néorétro a autrement moins de représentants que le mois dernier, avec seulement Ultratron (9,99 €) pour le moment, en cross-buy sur toutes les plateformes. Mais le portage de The Escapists (17,99 €), déjà disponible ailleurs, est également attendu vendredi sur PS4 !


Shin Megami Tensei: Lucifer’s Call (PlayStation 2, 7,99 €)SHIN MEGAMI TENSEI: LUCIFER’S CALL (PS3)
(PlayStation 2, 20 février 2003 au Japon, 30 juin 2005 en Europe)

Catégorie : RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Atlus
Date de sortie PSN : 18/05/2015
Prix : 7,99 €
Page du jeu : [Shin Megami Tensei: Lucifer’s Call]

Presque un an après l’arrivée de Shin Megami Tensei: Digital Devil Saga et sa suite sur le service, voici enfin l’épisode qui les précède directement ! Considéré comme l’un des meilleurs de la série, Shin Megami Tensei: Nocturne, tel qu’il est connu ailleurs, avait pourtant fait son retour sur le PlayStation Store américain début mai 2014… Se déroulant juste après la fin du monde, ce RPG baigne dans une ambiance morbide où un jeune lycéen doit s’allier avec des démons pour préserver le peu qu’il reste à sauver, et vos choix détermineront l’une des six fins possibles. Reposant davantage sur le chara design de Kazuma Kaneko que sur sa réalisation un peu datée, le jeu pourra faire fuir les profanes avec ses donjons austères et ses nombreux combats aléatoires, et ardus. Mais les autres seront récompensés par un système de combat très technique, qui permet de gagner des tours supplémentaires en tirant parti des faiblesses de ses adversaires, mais aussi d’en perdre si vous jouez mal. Et pourtant, cette version européenne est basée sur l’édition Maniax, sortie quelques mois plus tard au Japon et revoyant la difficulté à la baisse ! Notons enfin, comme l’indique le macaron sur la jaquette, la présence surprenante de Dante de la série Devil May Cry, qui se contente toutefois de faire de la figuration…


Je vous donne donc rendez-vous le dernier mercredi de juin pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/70537/en-mai-sur-le-playstation-store-4/