Commodore 64 : la fournée de juillet

Le diskmag  Vandalism News

Le mois de juillet aura une nouvelle fois été chargé pour le Commodore 64, entre un énième livre sur Kickstarter, un jeu cartouche et un vinyle pour aller avec, ainsi que la sortie du jeu de basket Jam It. Toutes ces nouveautés ont en point commun l’éditeur RGCD, qui a récemment relayé sur son blog un historique de son parcours, publié à l’origine dans le n°64 (!) du diskmag Vandalism News. L’éditeur a également lancé la cinquième édition de sa compétition annuelle de développement sur cartouche 16K. Et pour ne pas reproduire les erreurs passées, la date butoir a d’emblée été décalée du 1er décembre 2015 au 1er février 2016. Il en a également profité pour publier (tardivement) les résultats de l’édition précédente, même si l’on savait déjà que P0 Snake en est le vainqueur. On peut télécharger l’archive regroupant tous les jeux des participants à cette adresse. Toujours côté nouveautés, on vous a récemment signalé Zombie Garden de Craftmedia Games réalisé lors de la BITBIT Jam, et sur The New Dimension, il faudra se contenter exceptionnellement de deux jeux signés Roberto Ricioppo, Spix in Space et Little Trains. Passons à présent aux previews du mois, enfin juste après cette petite bande-annonce :

C’est en avril que Mikael Tillander, également connu en tant que Wide Pixel Games (Twin Tiger Shark, Broken Pearl) a dévoilé sur Lemon 64 ce Knight’n’Grail 3, la suite d’un des homebrew les plus renommés du Commodore 64. Le titre n’est pas définitif d’autant que Knight’n’Grail 2 demeure inachevé, et ce nouveau projet avait lui-même été mis de côté en 2011 avant d’être repris récemment. Le développement est à environ 60%, et comme les joueurs sont divisés sur la difficulté du premier, ce nouvel opus devrait surtout offrir plus de salles (400) et d’énigmes.

Super Mario Bros. (Commodore 64)

Quelqu’un avait demandé en janvier 2013 si Super Mario Bros. avait été porté sur Commodore 64, et on lui avait répondu que hormis un hack de Giana Sisters, il n’y avait rien. Martin « Enthusi » Wendt a même précisé qu’un portage serait très difficile compte tenu des différences d’architecture, le CPU du micro étant deux fois moins rapide que celui de la NES. Mais un certain ZeroPaige a décidé de relever le défi, et aux dernières nouvelles, il progresse assez bien.

Notre troisième et dernier jeu remonte lui aussi à loin, mais est passé inaperçu malgré une présence sur Lemon 64, Pixelation, TIGSource et même un site officiel. Il faut toutefois savoir que Pharaohs Return n’est pas un jeu Commodore 64, mais un titre Windows, Mac OS X et Linux imitant les restrictions de la machine. Néanmoins, Matthias « Lazycow » Bock souhaite bien évidemment le porter sur le micro, et on peut faire sans doute confiance à l’auteur de Power Glove, vainqueur de l’édition 2013 de la compétition RGCD et lui-même décliné en version PC, et plus récemment de Tiger Claw, arrivé second à l’édition 2014 ! À vrai dire, c’est donc plutôt le manque de temps qui explique que le développement a stagné ces dernières années, et il faudra peut-être se contenter d’une démo non jouable d’ici la fin de l’année… C’est mieux que rien.

Sources : Indie Retro News (Knight’n’Grail 3, Super Mario Bros., Pharaohs Return)

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/74545/commodore-64-la-fournee-de-juillet-3/